Le 5 octobre a été décidé comme jour d’ouverture du procès de l’organisation révolutionnaire, Lutte Révolutionnaire. Le procès aura lieu dans la salle du tribunal de la prison de Koridallos. Huit accusé-e-s passeront en procès, selon un ordre du conseil d’appel, pour participation à l’organisation. Les accusé-e-s pour l’affaire de la Lutte Révolutionnaire sont N.Maziotis, P.Roupa, K.Gournas, Ch.Kortesis, V.Stathopoulos, S.Nikitopoulos, K.K. (pas arrêté ; en cavale) and M.Beraha (la femme de K.Gournas).


Les trois premiers accusé-e-s, Maziotis, Roupa et Gournas ont pris la responsabilité de leur participation et restent emprisonné-e-s, mais mi-octobre les 18 mois de leur détention provisoire expirent. Les autres accusé-e-s sont libres.

Kortesis, Stathopoulos et Nikitopoulos, ont récemment été relâchés sous conditions, suite à deux décisions de juges de la Cour d’Appel˙ la Cour Suprême avait appliqué une rétractation sur la première décision de la Cour d’Appel et la deuxième décision prise a ratifié les décisions des juges d’appel.

Les charges portées contre chacun-e concernent les crimes suivants : formation et participation dans une organisation terroriste, fabrication et possession d’engins explosifs, dynamitages et nombreuses tentatives d’homicides.

La Lutte Révolutionnaire a fait de nombreuses attaques, dont une au lance-roquette contre l’ambassade américaine, le 12 janvier 2007, ainsi qu’une attaque armée contre des flics sur la rue Bouboulinas, le 5 janvier 2009.

La Lutte Révolutionnaire est accusée d’être derrière les attaques suivantes (toutes à Athènes) :
• 5 septembre 2003 : Explosion contre le Palais de Justice
• 14 mars 2004 : Explosion contre une filière de Citibank dans le quartier de Psychiko
• 5 mai 2004 : Explosion contre un commissariat dans le quartier de Perissos
• 29 octobre 2004 : Explosion des bus de police
• 2 juin 2005 : Explosion contre le Ministère du Travail
• 12 décembre 2005 : Explosion contre le Ministère des Finances, sur la place de Syntagma, à côté du Parlement
• 30 mai 2006 : Tentative d’assassinat de Georgios Voulgarakis, ancien Ministre de l’Ordre Public et (ancien) Ministre de la Culture
• 12 janvier 2007 : Attaque à la roquette contre l’ambassade des Etats Unis
• 30 avril 2007 : Coups de feu dans le commissariat du quartier de Nea Ionia
• 24 octobre 2008 : Explosion des bureaux de Shell dans le quartier de Palaio Faliro
• 23 décembre 2008 : Coups de feu contre un bus de la force anti-émeute, près de l’Université d’Athènes, dans le quartier Goudi
• 5 janvier 2009 : Coups de feu sur les flics qui gardaient le Ministère de la Culture à Exarchia. Un flic de la force anti-émeute a été grièvement blessé.
• 18 février 2009 : Voiture piégée près du siège de Citibank, dans le quartier de Kifissia. La bombe n’a pas détoné.
• 9 mars 2009 : Explosion d’une filiale de Citibank dans le quartier de Nea Ionia (communiqué)
• 12 mars 2009 : Explosion d’une filiale d’Eurobank dans le quartier d’Agryroupoli
• 2 septembre 2009 : Une voiture piégée cause de sérieux dégâts contre le bâtiment de la Bourse

Les trois camarades qui ont pris la responsabilité des actes de la Lutte Révolutionnaire montrent que le combat pour ce à quoi l’on croit, n’est pas un combat que seule l’« élite » peut mener. C’est n’importe qui, qui souffre dans un système fait pour nous contrôler. L’état sait que le seul terroriste c’est lui-même et les dirigeants et tant que personne ne l’affronte, ils n’ont rien à craindre. Il est temps de montrer que trop c’est trop et l’attaquer par tous les moyens possibles.

SOLIDARITE AVEC LES CINQ ACCUSE-E-S DE L’AFFAIRE DE LA LUTTE REVOLUTIONNAIRE

LIBERTE IMMEDIATE POUR N.MAZIOTIS, P.ROUPA ET K.GOURNAS

HONNEUR ETERNEL POUR LE COMBATTANT ANARCHISTE DE LA LUTTE REVOLUTIONNAIRE LAMBROS FOUNTAS

SOLIDARITE AVEC TOUS LES COMBATTANTS EMPRISONNES !

Source : http://www.non-fides.fr via Act for Freedom Now

Traduit par Contra Info

Advertisements