Chez ActivEast, on est contre les saloperies. Concernés de près par les atrocités commises contre le Peuple Juif lors de la seconde guerre mondiale, nous faisons évidemment partie des (nous l’espérons ?) 99% d’êtres humains de cette planète outrés par de tels comportements racistes et génocidaires.

Chez ActivEast nous sommes aussi pour l’Égalité des hommes et des traitements qui leurs sont faits. Nous sommes donc contre tout type de génocide ou de crime contre l’Humanité, comme tous types de racismes ou de xénophobie.

Nous aimerions donc, bien entendu, un traitement égalitaire de ces thèmes. Or, il apparaît dans nombre d’écrits, et ce jusqu’au plus haut point de l’état, des différences de traitement des racismes et des génocides. Pourquoi ? si un crime est un crime, pourquoi « privilégier » l’une de ses formes, pourquoi un type de crime serait encore plus odieux que les autres, bref, pourquoi insister sur un élément faisant parti d’un tout, criminel ?

Nous allons pour cela citer deux pages de l’encyclopédie « wikipédia« , qui se veut être la version Internet de nos bons vieux dicos ou encyclopédies. Nous reviendrons par la suite sur les éléments dont nous voulons parler.

———————

WIKI Négationnisme

http://fr.wikipedia.org/wiki/Négationnisme

Le terme négationnisme désigne, dans sa signification première, la négation de la réalité du génocide pratiqué par l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale contre les Juifs, c’est-à-dire la négation de la Shoah. Le négationnisme consiste ainsi à prétendre, notamment par la négation de l’existence des chambres à gaz d’extermination ou de la volonté d’extermination des Juifs d’Europe par les nazis, que la réalité de ces crimes relèverait de mythes.

Par extension, le terme est régulièrement employé pour désigner la négation, la contestation ou la minimisation d’autres faits historiques, en particulier ceux qu’on pourrait qualifier de crimes contre l’humanité. C’est le cas pour le refus de reconnaître le génocide arménien perpétré par le gouvernement Jeunes-Turcs de l’Empire ottoman pendant la Première Guerre mondiale, l’Holodomor ukrainien, le massacre de Nankin par l’armée impériale japonaise, le génocide au Rwanda, le Goulag et les massacres pratiqués par les Khmers rouges au Cambodge ou le Laogai de Chine. Bien que ces épisodes se soient déroulés dans des circonstances historiques variées et qu’ils aient été commis avec des moyens divers, on retrouve de nombreux traits communs dans leurs négations respectives. Boris Cyrulnik définit le négationnisme comme un message adressé aux survivants: « Crevez, votre souffrance nous importune. »

Comme pour tout ce qui touche les génocides perpétrés par les nazis, les historiens tentent de poser une limite nette entre la notion de « contestation de crimes historiques » (valide pour la négation de tous ces crimes, mais ne constituant pas forcément un délit) et celle de « négationnisme » (valide pour les crimes nazis commis contre les juifs et constituant un délit dans de nombreux pays). Ainsi, le 26 janvier 2007, l’Assemblée Générale des Nations Unies a adopté par consensus une résolution condamnant la négation du génocide des Juifs par l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale.

Qu’elle concerne les crimes des nazis ou d’autres, la démarche négationniste a ceci de particulier qu’elle use d’une méthodologie partiale et malhonnête, opérant la sélection, la dissimulation, le détournement ou la destruction d’informations corroborant l’existence du crime (voire la création de fausses preuves « impliquant » l’inexistence des évènements passés). On peut légitimement parler de négationnisme lorsque de telles méthodes sont employées, lorsque les faits contestés ont été indubitablement établis et lorsque les motivations ne sont pas exclusivement la recherche des faits historiques mais la volonté de promouvoir une idéologie, une croyance ou une mémoire collective magnifiée, en l’exonérant des crimes commis en son nom (par exemple le racisme, le communisme, le panturquisme, l’antisémitisme, l’intégrisme religieux…).

L’utilisation du terme « négationnisme » au sens élargi à d’autres faits historiques que les crimes, définit la négation d’une réalité historique quelconque (économique, sociale, politique, etc.), malgré la présence de faits flagrants. Cet usage est aussi influencé par l’anglicisme « negationism » interprété comme étant la révision illégitime de faits historiques. A titre d’exemple, on a parlé de négationnisme à propos de la qualification officielle d’« opération de police » pour la guerre d’Algérie, mais les historiens préfèrent utiliser le terme de « déni historique ».

WIKI La loi Gayssot

http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_Gayssot

La loi Gayssot est la désignation courante soit de la loi française no 90-615 du 13 juillet 1990, « tendant à réprimer tout propos raciste, antisémite ou xénophobe », soit de la partie de cette loi (son article 9) qui introduit un « article 24 bis » dans la loi sur la liberté de la presse. Cette loi résultait d’une proposition de loi présentée au Parlement par le député communiste Jean-Claude Gayssot.

———————

Pour ceux qui suivent, vous aurez sûrement perçu où nous allons en venir: dans la définition de la « loi Gayssot « , il est écrit noir sur blanc « réprimer tout propos raciste, antisémite ou xénophobe « . La question étymologique se pose donc: pourquoi apposer une redondance de l’antisémitisme (racisme contre peuple juif), qui est une des formes de la xénophobie, et une forme de racisme, comme il y aurait des racismes « anti blanc « , « anti beurs « , « anti noir  » ou autres racismes « anti musulman  » (nous ne voudrions pas omettre une quelconque forme de racisme, qui pourrait nous valoir une énième attaque gratuite et infondée de ces quelques détracteurs névrosés, aussi nous qualifierons de « saloperies », pour rester polis, toutes les formes de xénophobies imaginables. « por su puesto « 

Quelle forme de traitement privilégié, au sein d’une prétendue « république laïque et égalitaire « , pourrait justifier cela ?

Nous condamnons fermement tous les racismes et demanderions, dans le contexte de ce système capitaliste et de ses lois, s’il devait perdurer, la correction de cette loi en supprimant le terme « antisémite «  qui selon nous, n’a pas lieu d’être, ne faisant qu’augmenter l’esprit  communautariste.

Quand à la définition du négationnisme, revenons sur ce dernier paragraphe:

L’utilisation du terme « négationnisme » au sens élargi à d’autres faits historiques que les crimes, définit la négation d’une réalité historique quelconque (économique, sociale, politique, etc.), malgré la présence de faits flagrants. Cet usage est aussi influencé par l’anglicisme « negationism » interprété comme étant la révision illégitime de faits historiques. A titre d’exemple, on a parlé de négationnisme à propos de la qualification officielle d’« opération de police » pour la guerre d’Algérie, mais les historiens préfèrent utiliser le terme de « déni historique ».

Prenons le cas symbolique du 11 septembre qui semble curieusement cristalliser à lui seul diverses notions comme le « conspirationnisme « , l’antisémitisme, et autres négationnismes ?!. Nous ne contestons pas bien entendu le fait que des avions se soient crachés sur les tours (qui le ferait ?). Notre (longue) analyse nous a poussé comme beaucoup à remettre en cause le déroulement officiel des événements de la journée. Certains faits sur lesquels nous ne reviendrons pas ici suffisent à jeter le discrédit sur le discours gouvernemental.

La question, à l’inverse, (et en gardant en tête le passage en gras du paragraphe cité) serait de se poser la question sur le terme « flagrant » utilisé: si par flagrant ou désigne la chute du « bâtiment n°7  » du World Trade Center (un autre bâtiment que les tours jumelles s’étant effondré le même jour et n’ayant pas été percuté par un avion; il se serrait effondré à la vitesse de la chute libre « suite à un incendie « , avec toutes les preuves visuelles d’un tel événement ?), la question serait alors: si ce genre de fait flagrant, comme le mentionne la définition du négationnisme, est (illégitimement) contesté par les « pourfendeurs de conspirationnistes  » et autres fanatiques du discours officiel, peut-on alors parler de « négationnistes  » voir de « simples  » révisionnistes ?

Parce que la plupart des « anticonspirationnistes » (majoritairement certains antifascistes, ou des extrémistes israéliens d’extrême droite, mais il doit en exister de tout bord au final), ces gens qui accusent de simples citoyens (clairement de tous bords politiques -ou non-), de flirter avec le négationnisme (certains tarés « conspirationnistes  » affirmeraient même que « les avions ne se sont pas crachés sur les tours « , à en écouter leurs détracteurs) mais aussi de flirter avec l’antisémitisme (selon les « anticonspis « , toute personne doutant du 11 septembre est nécessairement un « antisémite qui s’ignore « , voir un « fasciste convaincu « )

Le négationnisme fonctionne dans les deux sens, pourrait-on dire

Revenons aussi là-dessus: « le 26 janvier 2007, l’Assemblée Générale des Nations Unies a adopté par consensus une résolution condamnant la négation du génocide des Juifs par l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale« .

Nous sommes donc à l’époque en 2007, soit 66 ans à peu près depuis la fin des faits, et les nations unies adoptent cette résolution. J’espère que ce jour là, ont été ajoutés à la liste tous les génocides non reconnus à ce jour (par quelques malhonnêtes) et qui ont, pour certains, atteint des sommets dans la barbarie ? Nous irons nous renseigner à ce sujet, car, encore une fois, l’égalité du traitement humain nous est chère, et nous serions déçus de constater qu’un seul peuple n’a pu bénéficier d’une telle protection, par ailleurs trop tardive ?

Conclusion(s)

Les traitements de faveur ostensibles ne peuvent conduire qu’à l’incompréhension. Reconnaître toutes les atrocités historiques et contemporaines contre les peuples est un devoir, que la politique politicienne se doit d’accomplir envers et contre tout.

ActivEast n’est bien sûr pas négationniste (vous l’aurez aisément compris à la longue), et ne saurait être bizarrement qualifié de « raciste  » ou « xénophobe « . Ce n’est pas (encore?) le cas, mais nous observons le traitement de certains concitoyens qui pour diverses et obscures raisons sont la proie de raccourcis et d’amalgames à la vie dure.

Le raccourcis type: vous doutez (par exemple) du 11 septembre = vous êtes un « conspi  » = vous soutenez l’extrême droite = vous êtes négationniste = vous êtes un « ennemi « .

Encore un autre exemple: vous constatez que le système bancaire international est une grosse arnaque contre les peuples = vous sous-entendriez, selon eux, que tous les banquiers seraient juifs = vous êtes antisémite.

 Et cet exemple des « pierres-guides de géorgie « : vous constaterez vous-même le texte dans son ensemble, gravé dans la pierre, au vu et au su de tous, il ne s’agit pas d’un secret, mais il y est inscrit entre autres que, bon, il faudrait « maintenir l’humanité sous 500,000,000 en équilibre perpétuel avec la nature « . Si vous avez le malheur de vous pencher sur le concept de réduction de la population (sur lequel il existe différents documents publiés) vous serez immencablement assimilé à un méchant « conspi « 

Encore un: vous constatez, à l’aire de l’information, que de plus en plus de médecins remettent en cause la vaccination, que des études montrent que les effets secondaires sont des fois plus mortels ou problématiques que les maladies qu’ils prétendent combattre;  vous faites donc des recherches légitimes (il s’agit là de la santé de nos enfants et de la nôtre)  et vous tombez sur quantité de scandales, de retraits du marché, de soupçons, d’enquêtes complètes sur des sujets donnés = vous êtes « conspirationnistes  » (et de ce fait, malgré vous, vous héritez du poids de la totalité des problématiques de sociétés contenues dans ce que nous avons appelé le « fourre-tout conspirationniste « , ce mélange nauséabond où il est si facile de se débarrasser des sujets sensibles de société, des assassinats douteux, des conspirations réelles qui ont, par ailleurs, notablement contribuées à écrire l’histoire*, tout ça aux côtés de certains folklores et autres théories beaucoup trop ésotériques ou surréalistes pour tout un chacun, comme les théories d’hommes-lézards dits « réptiliens « , que nous ne relayons nul part sur ce site, dont nous n’avons fait que l’allusion, au début de cet édito un peu vieillot, pour dire que nous ne vous encombrerons pas inutilement l’esprit avec ce genre de théories, préférant nous axer sur des faits et des controverses beaucoup plus palpables et démasquables). Ce genre de différenciation et de niveau que nous faisons dans l’information relayée est volontairement oubliée, effacée, pour nous taxer à notre tour de « conspirationnistes  » **.

Et pour vous, qui n’êtes souvent au fait que d’un élément de ce fourre-tout, vous touchant de près par exemple, vous subirez le poids, comme nous, de cette zone franche de la raison, de ces tabous sociaux qui remettent globalement au cause les ordres établis, qu’ils soient religieux, économiques, politiques (…)

Nous dénonçons ces amalgames, fortuits ou calculés, à notre encontre et à celle d’autres concitoyens perplexes. Nous demandons que la liberté d’expression soit défendue, que les opinions soient au contraire plus confrontées directement, ou au moins plus sereinement sur internet, sans que des personnes qui ne doutent de rien, et confiantes dans nos « élites « , ne viennent insulter et qualifier outrageusement les « autres » de « fascistes  » et dérivés, ou autres raccourcis scabreux.

Ce site n’est pas « conspirationnistes » et demande donc de ne pas être dénoncés comme tel, en soulignant quand-même que si ce texte et ses conclusions n’avaient pas servis à démontrer l’objectivité de nos questionnements de société, nous assumerions alors cette étiquette, car nous pensons nos doutes légitimes.

Activeast.free.fr

┌∩┐(◣_◢)┌∩┐
le système capitaliste
(& les cons)

————————————

* http://fr.wikipedia.org/wiki/Conspiration#Les_conspirations_historiques
 ** la brochure d'a.l dispo sur leur site (on doit pas lier leur site alors .. "démerdez vous" ^^)
Publicités