Depuis les premiers soulèvements en Grèce en 2008, en passant pas les révolutions d’Afrique du nord, jusqu’aux évènements d’Irlande, du Wisconsin ou Londres, la planète est en effervescence contre les politiques menées contre les peuples. Le climat socio-économique de la Grèce, pays d’Europe, est catastrophique. Il est pourtant talonné par d’autres pays européens, comme l’Italie, le Portugal et l’Espagne. Le 15 Mai 2011 (15M) a démarré le mouvement massif d’occupation de la « Puerta del sol » à Madrid

Depuis, la pression n’est plus retombée; au contraire, elle ne fait que croître, annonçant un certain « point de non retour« . L’indignation planétaire cristallise toutes les luttes alter mondialistes, ou des combats particuliers, tel le nucléaire ou les OGM. Jamais le capitalisme n’a autant vacillé sur son piédestal, sur le point de chuter.

Le 15 OCTOBRE 2011 (15-O) a marqué un tournant: dans près de 950 villes de 80 pays, plusieurs millions de personnes sont descendues dans la rue, pour la première journée de mobilisation mondiale, de manière pacifique et interconnectée grâce à internet. Des assemblées populaires ont en effet eu lieu dans bon nombre de villes du monde, elles furent filmées et envoyées en direct sur Internet, et projetées en « streaming live » dans plusieurs assemblées. L’interconnexion globale de la lutte mondiale, contre les dérives d’un capitalisme totalement déshumanisé.

Cette date marque pour beaucoup humainement l’impossibilité de faire machine arrière, ou de simplement relâcher la pression. Plus rien ne sera comme avant. Voir nos voisins humains se mobiliser nous stimule les uns les autres; de plus en plus de monde se joint au mouvement, car l’indignation est en chacun de nous, à des degrés divers.

Tout de suite après le 15 Octobre, l’attention s’est naturellement focalisée sur le G20 de Cannes, le symbole antidémocratique des puissants de ce monde. Les occupations de villes à travers le monde ne cessent déclore, à l’image d’ OCCUPY WALLSTREET, l’évènement le plus improbable et historique aux Etats-Unis, où le peuple a décider de résister face à la toute puissante place financière mondiale.

L’histoire est en marche, l’humanité à un tournant; venez rejoindre le mouvement, n’en soyez pas que spectateur ! N’attendons pas qu’ils nous donnent la REELLE DEMOCRATIE demandée: elle est maintenant à vos pieds, assise en rond sur les places et dans les parcs partout dans le monde. Nous sommes le changement que nous voulons voir en ce monde, comme le prônait Gandhi en son temps.

Le PORTAIL DES INDIGNES vous permettra de suivre l’indignation mondiale en direct, mais aussi de revoir ce qu’il s’est passé depuis Mai 2011

¡EL PUEBLO UNIDO JAMÁS SERÁ VENCIDO!

Publicités