Réponse à l'article paru sur la page:
http://la-dissidence.org/2011/11/12/lantifascisme-la-gangrene-intellectuelle-au-service-de-la-domination/


 Article bien écrit. La forme est bonne, mais le fond discutable:

Concernant les « indignés », j’ai relevé votre récupération politique incarnée par le blog « http://mouvementdesindignes.wordpress.com ». Je m’indigne de cette manœuvre émanant de votre organisation politique, qui piétine ouvertement la volonté de tous les Indignés d’être a-partisans.

Je cite « la domination s’est constituée un auxiliaire aussi zélé qu’anachronique : l’antifascisme » ou encore « L’antifascisme est une gangrène intellectuelle ». Comme le faisait remarquer un internaute, votre amalgame grossier entre certains fruits pourris du panier de l’antifascisme avec l’ensemble des individus concernés par ce courant  est une erreur stratégique. Bien loin de moi l’idée de vouloir m’immiscer dans votre jeu politique, mais ce genre de raccourcis ne portera pas crédit au texte, si bien écrit soit-il. Cette remarque porte pour le reste du texte

J’ai trouvé il y a peu le temps de regarder un film;  » Hitler: la naissance du mal  » . Je trouve beaucoup de similitudes entre votre analyse et le discours, certes romancé mais vrai, du jeune dictateur. De même, les affrontements fascistes/communistes trouvent un écho contemporain avec votre approche. Je vous conseille de le voir, en plus d’être très bien fait, vous comprendrez ce que je veux dire.

J’entends moi-même réveiller les troupes antifa quand à certaines dérives en son sein, qui, je l’espère ne sont que des cas isolés, mais certes très actifs sur la toile.

Pour revenir à votre texte: «  L’antifascisme prépare idéologiquement le terrain au mondialisme pour que ce dernier puisse s’imposer en saccageant les souverainetés nationales.  » A part cette partie:  » pour que ce dernier puisse s’imposer « , c’est tout à fait vrai: sauf que quand nous parlons d’une humanité sans frontières, ça n’est pas pour faire le jeu de l’ultra libéralisme économique qui tend à vouloir cette abolition des  » souverainetés nationales « , lui aussi. C’est là le défi de l’avenir: faire tomber les barrières humaines tout en contrecarrant les plans économiques globaux de l’élite mondialiste.

Cette nuance pourra vous faire rire, vous pourrez la trouver « utopique », ou autres, mais ça n’en reste pas moins une nuance de taille: vous insultez beaucoup de gens en ayant manqué de subtilité.

Je suis finalement content qu’on m’aie tiré la sonnette d’alarme quand à votre réalité souverainiste qui se cache (bien) derrière votre discours révolutionnaire. Regardez le film !

Publicités