Etant agnostique, je pense être allé explorer les plus grandes religions pour en retenir à chaque fois le meilleur, les valeurs humaines, qui, consciemment ou non, font partie de moi, sans qu’un besoin de m’en remettre à un être supérieur ou une doctrine particulière ne guide mes actes. Je respecte ceux qui le font en toute bonne foi, dans leur cadre privé, et qui ne tentent pas le l’imposer aux autres. Il y a malheureusement, à la tête de la plupart des religions, des hommes de pouvoir qui ont détourné à un moment ou à un autre leurs écritures saintes pour imposer leur vision du monde aux autres. En tant qu’ européens, on assiste à de récurrents problèmes avec trois religions en particulier: le christianisme (catholique), le judaïsme et l’islam.

Dans ces trois piliers religieux européens actuels, bon nombre de croyants sont des gens simples, qui veulent vivre une vie paisible et prendre soin de leurs familles. Et dans ces trois religions, des illuminés, des fanatiques et des hommes de pouvoir tentent invariablement d’imposer leur croyance aux autres. Historiquement, la religion catholique à prédominé pendant des siècles en Europe; son emprise sur la société n’est plus aussi évidente, voir quasiment absente dans certains cas. Mais les juifs et les musulmans semblent actifs dans toutes les strates de la société, et d’une manière ou d’une autre s’imposent dans les médias, en france tout du moins.

Le racisme et la xénophobie d’état sembleraient cependant plus portés sur les musulmans, tandis que les sionistes semblent jouir d’une certaine « clémence médiatique » pour beaucoup dû au spectre de l’antisémitisme.

On essaie régulièrement de nous vendre le « choc des civilisations », un conflit de religions se battant pour la suprématie à long terme. On essaie de nous refourguer la notion d’ « islamisation de l’Europe » pour légitimer la fermeté administrative aux frontières. Même si les chiffres tendent à démontrer une islamisation européenne, la plupart des croyants ne veulent pas imposer leur religion, comprenant certains bienfaits de la laïcité. Nul doutes que certains radicaux religieux fanatiques ont des vues politiques, dire le contraire serait de la naïveté; faire penser que tous les musulmans ont ces vues hégémoniques est simplement faux. De même, pourquoi réfuter toute radicalité religieuse extrémiste dans la religion judaïque ? Il semble qu’une certaine chape de plomb empêche toute réflexion sur une éventuelle volonté de domination, discrète ou assumée, alors même que la religion catholique a historiquement longtemps voulu dominer le monde de manière ostensible …

 

L’avidité d’hégémonie de pouvoir se retrouve aussi dans l’aristocratie politique actuelle, un sérail fermé où s’ourdissent les plus viles bassesses antidémocratiques. Tout semble n’être que bataille de pouvoir et de domination, à travers les siècles de l’histoire de l’homme moderne. Sans jamais retenir les exemples et les erreurs du passé.

Sans aller jusqu’à dire que les religions sont la cause de tous les maux, il faut que chaque croyant, de chaque religion, se demande un jour: « En quoi ma religion, mon Dieu, peut prévaloir sur la religion ou le Dieu de mon voisin humain« . Il existe bon nombre de religions vivantes et mortes, qui parlent de divinités différentes. Il est donc facile de constater que jamais l’humanité ne pourra s’unir sous une étiquette quelconque. Une solution, pourtant, serait un monde sans religions, si ce n’est celle de l’humain en tant que seule et unique race. On peut noter (ou non) que cette notion de laïcité globale est considéré par certains comme un danger d’essence satanique ¹

Il me tarde de voir mes frères et sœurs hominidés faire la paix dans l’amour et l’espérance d’un avenir hors du capitalisme barbare et arriéré. Cependant, en tenant compte du pourcentage des croyants et des non-croyants dans le monde², il parait impossible d’imaginer le monde de demain hors du contexte religieux. Il est donc primordial de tenir compte de ce paramètre pour toute tentative d’imaginer le futur au sein d’un débat démocratique. Comment 15 personnes sur 100 pourraient prévaloir sur les 85 autres … à l’inverse, comment ces 15 personnes peuvent co-exister en tant que non croyants, sans être méprisés, dans un monde qui a tendance à se radicaliser ?

De la maison blanche au Moyen-Orient les fondamentalistes menacent la paix du monde au nom de Dieu. Il faut en tenir compte dans le futur de la géopolitique, tout en ne sombrant pas dans des excès primaires anti religieux qui peuvent conduire aux racismes. Partout fort heureusement des communautés diverses arrivent à vivre ensemble dans une entente cordiale.



┌∩┐(◣_◢)┌∩┐
le système & les cons

Activeast.free.fr

-------------------------------------------------------------------------------------------
¹ http://novusordoseclorum.discutforum.com/n6114-la-laicite-est-dessence-satanique
² http://www.religion-orthodoxe.com/article-repartition-mondiale-des-croyants-et-non-croyants-56136870.html
-------------------------------------------------------------------------------------------
Lien: Religulous: http://www.dailymotion.com/video/x7uvzd_religolo-religulous-trailer-vost_shortfilms
Advertisements