memorysQuel meilleur témoignage que celui que l’on vit soi-même. Ça a été mon cas, dans cette belle ville de Strasbourg entre 2010 & 2011.

Ou comment de soi-disant « antifascistes » ou encore auto-proclamés « anarchistes » agissent paradoxalement de manière fascisante en toute bonne foi, en pensant de surcroit refléter ce que serait l’Antifascisme.

Disons-le de suite: ces gens, en plus d’être dangereux, violents et/ou bêtes, jettent l’opprobre sur les réels antifascistes* et décrédibilisent ce terme dans l’inconscient collectif.

*toute personne consciente des faits et réellement contre ce système et ses dessous. Quels qu’ils soient.

En deuxième partie, nous aborderons les autres cas de censure politique et la manipulation idéologique dont nous sommes tous victimes.

1. L’expérience « ActivEast » sur Strasbourg

Des FAITS: En septembre 2011, à l’occasion du triste anniversaire du 11 Septembre (2001) devait se tenir à la Maison Mimir (squat social tip top mais peu politisé) une projection d’un documentaire inédit sur les coulisses de ces attentats. (Et oui, un énième dans le genre, mais qui n’est jamais de trop, au vu de la persistance à croire en la version officielle, par une partie de la population crédule, ou à cause des mystifications d’une frange manipulatrice, cette dernière étant concernée dans cet article)

logo-maison-mimirLa projection a purement et simplement été annulée, l’après-midi même du jour où devait se tenir la projection. Sous la pression d’un petit groupe d’excités (affiliés en partie au site « alsace libertaire » -méfiance!- et en partie à l’antenne d’un « mouvement communiste anarchiste » (PCI) de Strasbourg) les membres du squat ont préféré annuler la projection, sous la pression de menaces physiques, d’abord verbales, puis concrètement, devant les grilles de Mimir, un petit groupe est en effet venu vérifier la non-tenue de la projection, quitte à l’empêcher physiquement.
A noter: après plusieurs demandes sur la raison de cette intervention, voici la réponse reçue de la part des énergumènes: : « c’est le genre de sujets qui aboutissent à la théorie du complot mondial juif »
(gardons cela sous le coude).

sicetaitmaterreUn autre fait: Une association pédagogique/sociale de « retour à la terre », dont je faisais partie comme quo-fondateur, s’est vue annuler la soirée organisée au Molodoï, car un des Dj marquait, en référence musicale, une adresse hébergée sur le site ActivEast. Cette personne c’était moi. Pour tester les limites de la liberté d’expression sur Strasbourg, et en ce lieu autogéré et considéré par tous comme alternatif, j’ai refusé de changer l’adresse sur le flyer. Résultat: un des membres de la salle a purement et simplement annulé la soirée caritative, pour une ligne de texte sur un flyer, un lien vers un site par ailleurs d’utilité publique, réellement contestataire, réellement concerné par les conditions politiques qui font de nous tous des anti-systèmes. Mais il semble y avoir deux écoles d’anti-système: ceux qui sont réellement antisionistes, qui dénoncent l’europe, les banques, l’oligarchie, qui remettent réellement en cause tout le système dans sa triste réalité.

Et il y a les autres.. Ces autres qui sont-ils, finalement ? On pourrait leur prêter de l’intelligence en ne les qualifiant pas moins d’agents sionistes comme il y en a tant à travers le monde comme à paris avec la ldj et autres excités (il existe même ces cellules de sionistes qui s’occupent des réseaux sociaux en pratiquant la désinformation de masse, et assurant une veille des « contenus à risques » qui ne manquent pas d’être « signalés » puis retirés).

Mais le plus triste est que la plupart du temps ils ne SONT PAS de conscients sionistes; en effet ils servent ces intérêts sans le savoir, en jouant le jeu de l’internationalisme, de l’opposition totale et farouche à toute idée « nationale » (à raison, dans un certain sens, mais nous y reviendrons)

Je ne veux pas, d’ores et déjà à ce stade passer pour ce que je ne suis pas: un « nationaliste » au sens traditionnel et bien encré du terme: celui qui jure par sa patrie, qui reconnait les frontières bienfaisantes et garantes de sa sécurité, et qui parfois préfèrera voir les gens de couleurs « dans leurs pays » comme ils disent, alors même que bon nombre de nos concitoyens français sont d’origine étrangère, venus souvent par demande de l’état français comme pendant les guerres ou les reconstructions.
Je ne suis pas non plus, à l’opposé, l’internationaliste « courant » qui veut l’abolition totale des frontières pour que l’Humanité ne fasse qu’un: en effet il s’agit là de la volonté de l’Ennemi, ce nouvel ordre mondial déclaré et en finition. En ce sens, il nous faut faire attention;
Qu’on abolisse les frontières géographiques, ok; maintenant, il reste les cultures différentes, les religions (sic) et autres différences qui rendent parfois la collocation difficile.

Une piste de réflexion a été fournie en 2011, elle explique un processus pour une « Nouvelle Internationale 2.0 » : https://activeast.wordpress.com/2012/01/19/linternationale-altermondialiste-contemporaine/

indignes-sxbUn autre fait, c’est depuis le mouvement des indignés; il y a eu des infiltrations de partout en France, par divers mouvements, groupuscules ou partis politiques, dans la plupart des assemblées populaires régulières dans certaines villes depuis 2011. Et Strasbourg semble ne pas avoir été épargné. Le plus flagrant a été une sorte de volonté de censure de certains sujets: en effet, et sur de drôles de nouvelles formules, on s’est entendu dire que certains sujets n’avaient, je cite « rien à faire aux Indignés« 

police-pensee2Vous rendez-vous compte de la gravité de cette seule affirmation ? Une sorte de police de la pensée, la même (pour certains éléments) que pour l’évènement de la maison Mimir, le même courant de pensée que pour l’interdiction de la soirée du Molodoï !  » CERTAINS SUJETS N’ONT PAS LIEU D’ÊTRE « 

Quels sont ces sujets « prohibés » ?

En gros, tous les sujets développés sur ActivEast & bon nombre d’autres sites de recherche & d’éveil aux choses du monde, non relayées dans les grands médias (curieusement, s’il en est ?)

La trame directrice de tous ces éléments, sans détours, c’est le(s) complot(s), le secret, le dessous des cartes, c’est aussi le sionisme malsain & insidieux, conjointement à une mafia juive dont ON NE PEUT PAS PARLER.
Je ne le savais pas, avant qu’on me mette la puce à l’oreille, de la bouche même de cette police de la pensée lors de la projection annulée de Mimir (voir plus haut). Le puzzle se mettrait-il en place ?

Je soupçonne donc fortement ces gens d’être, consciemment ou non à la solde directe ou indirecte du sionisme. Ou, moins théâtralement, d’ être des idiots utiles du système.

antifascisme

Contribution perso libre de droits // « use it, spread it »

2. Les faux critères de l’infréquentabilité & ré-Histoire

Comment nous avons tous été manipulés et conditionnés. De l’extrême gauche à l’extrême droite, comment le système & sa police de la pensée manipulée et « zéléiste » nous pousse à mépriser un certain nombre de  personnes publiques, ou des sites web entiers, qui ont tous en commun de pointer, à un moment ou un autre, différents points comme le sionisme, israël et certains juifs talmudo-extrémistes, l’OTAN, les banques, la dette (…) bref qui dénoncent le système

  • Dieudonné: Le cas d’école. Humoriste qui ne peut plus jouer à cause de son engagement. Des « antifas  » sont majoritairement contre lui. (dossier déjà un peu vieillot)
  • Activeast: Expérimentation personnelle de la contre-offensive sioniste et/ou « faussement antifa  » ainsi que l’expérimentation des limites de la liberté d’expression sur Strasbourg. Diffamé publiquement par un réseau local douteux aux méthodes basses, et quelques autres moutons suiveurs comme « la feuille de choux » locale (pour les plus courageux, voir la catégorie « droit de réponse » (sic) sur le blog
  • Alain Soral: Même s’il n’est pas consensuel, il sait réfléchir et sait faire réfléchir. Des « antifas » sont majoritairement contre lui. Il est même en opposition avec d’autres personnages de cette liste. (écouter ses analyses mensuelles) (Activeast & moi-même ne sommes pas adeptes de la « droite des valeurs« , devise véhiculée par son association politique E&R. Ou alors il faudrait m’expliquer ce que sont ces « valeurs » de la « droite » ?)
  • Michel Collon: Journaliste belge anti atlantiste, il se fait aussi annuler des conférences. Des « antifas » sont majoritairement contre lui. Au mois de novembre 2011, sa conférence prévue à la Bourse du Travail de Paris a été annulée (écoutez sa réaction) : un mystérieux collectif prétendument antifasciste avait fait pression sur les organisateurs qui ont préféré reporter sine die l’événement par mesure de sécurité. (lire aussi Purification idéologique en France) et autres articles sur le sujet sur son site « Investig’Action ». Voir aussi une sélection de ses interventions publiques (playliste)
  • Jean Bricmont: idem. Des « antifas » sont majoritairement contre lui. (exemple) & (playliste)
  • Voltaire.net: Depuis 2001 et le 11 septembre, tourné en dérision dans les médias et sur Internet. Des « antifas » sont majoritairement contre T.Meyssan en particulier, surtout vis à vis du 11 septembre, mais aussi sur la Lybie et autres conflits de l’OTAN. Pourtant l’étude profonde de ces dossiers révèle l’exactitude d’une bonne partie des affirmations de ce réseau. (renseignez-vous)
  • Etienne Chouard: Il intervient sur Internet pour parler essentiellement de la dette absurde et des banksters véreux. Il s’est vu annuler quelques interventions publiques: « Utopia et le Front de Gauche ont décidé d’annuler la venue d’Étienne Chouard le 22 novembre. » ou encore:

    « Par manque de temps et par prudence, nous avons annulé la venue d’ Étienne Chouard. Attac Besançon a décidé de manière consensuelle, courant octobre, de ne pas inviter Étienne Chouard lors d’une conférence sur la démocratie organisée dans le cadre du Festiv’Attac des 27 et 28 Octobre 2012 à Besançon » ou encore « Indymedia Lille – Pas de Chouard à Roubaix ! » (etc, …)

  • LePen et le front national (un peu plus sensible ! Vous allez comprendre) (mais c’est à peu près la même chose). Là c’est du lourd, beaucoup de monde est contre car il incarne le visage du racisme. Mais il s’agit aussi de se rappeler les conditions dans lesquelles le FN a été historiquement crée. Activeast et moi-même ne soutenons absolument pas la politique du FN ou de ses dirigeants, mais invitons à la réflexion dans le cadre du sujet qui nous concerne présentement. (commentaire)
  • A NOTER: j’écoute les avis de tous les penseurs quels qu’ils soient; je ne soutiens pas tout le monde (loin de là) mais tous permettent, au final, de mieux comprendre les enjeux idéologiques de notre temps. Inutile, donc, d’aller écrire dans une quelconque « feuille de choux » qu’ Activeast & moi-même soutenons le FN ou autre groupe identitaire ! A bon entendeur, donc.

L’extrême droite est INSTRUMENTALISÉE: il faut arrêter avec ce vieux schéma qui dit que « les fachos sont à l’extrême droite« . C’est doublement FAUX (je ne dis pas ici qu’il n’y en a pas; je dis que ce n’est pas l’apanage exclusif du FN): les actes, lois et comportements fascistes font déjà partie intégrante de ce système ! Les charters affrétés par Sarkozy pour ramener les sans-pap « dans leurs pays« ,  ou les centres de rétentions, véritables prisons, sont à mettre à la solde de l’UMP, PAS du FN ! Vous voulez que l’on continue avec le gouvernement mensongèrement « socialiste » en ce moment à l’œuvre, qui continue la politique de l’ump ?? (un exemple: Notre Dame Des Landes)

L’EXTRÊME GAUCHE (& affiliés) est MANIPULÉE: Indymedia et autres plates-formes se revendiquant antifascistes jouent le jeu du système: on pointe du doigt le méchant FN et tous ceux qui critiquent le sionisme, israel & co. et on les qualifie publiquement d’antisémites. Ouvrez les yeux, « camarades » ! Le système est fasciste ! Vous vous faites MANIPULER depuis longtemps par les vrais responsables de l’état actuel du monde.
En canalisant les forces contre le FN, vous perdez les gens sincèrement antifascistes dans un traquenard idéologique. Comprenez ici que ceux qui veulent à raison sortir de l’europe (au passage, le seul qui porte réellement cette cause est F.Asselineau et son « UPR ») (Activeast & moi même ne sommes pas un soutien actif à ce groupe, mais remarquons simplement cette réalité. De plus, il est le seul à parler du financement d’ Indymedia par un certain Soros [voir note en bas de page]) sont décris comme « fascistes » parce qu’ils osent parler d’un repli stratégique au niveau national. D’où votre empressement des les qualifier de nationalistes, terme généralement associé à « fasciste » car faisant appel à la notion de « nation ». (et par extension: nation = frontières = fachos)

Le piège est là, tendu à tous: beaucoup comme moi sont foncièrement antimondialistes dans le sens du nouvel ordre mondial, c’est à dire du tout économique & libéral déshumanisé; je reste un internationaliste convaincu, mais pas au détriment des cultures propres géographiquement implantées (comme la culture du bon fromage en France). D’où ma proposition (sûrement mal expliquée) de « Nouvelle Internationale 2.0 » : https://activeast.wordpress.com/2012/01/19/linternationale-altermondialiste-contemporaine/

Je ne veux pas d’un hymne guerrier, d’un drapeau taché de sang, d’un militarisme agressif (ni même défensif), d’un refus des « étrangers »: je veux un pays de liberté, ouvert & symbolisant la nouvelle humanité; mais ce pays ne pourra rien contre le reste du monde qui continuerait sur sa lancée; c’est pourquoi ça doit être un changement global et réellement anticapitaliste. Si pour montrer l’exemple, nous devions « sortir de l’europe » pour reprendre notre souveraineté, et bien faisons-le ! mais pas à la vieille sauce FN, genre « les arabes dehors » car ça n’est pas ça la solution. Mais le simple fait de parler de souveraineté à reconquérir vous fera passer, aux yeux de gauchistes manipulés, pour un « dangereux nationaliste facho« . Sacré piège intellectuel qui empêche toute action !

police-penseeJ’invite tout le monde à repenser ses dogmes, comme par exemple Marx et ses textes; que servent-ils au final ? Il faut pour ça se replonger dans l’Histoire, comme le fait J. Livernette dans son petit ouvrage « Synthèse du mouvement révolutionnaire mondial« , qui démontre la manipulation des marxistes et des révolutions historiques comme un combat contre la religion, l’église et la royauté.

Non pas que je sois religieux ou même royaliste ! Loin de là; mais il s’agit de prises de pouvoir, de renversement du pouvoir, qui passe des rois et de l’ Église aux bourgeois (et non au peuple). Et nous savons que le pouvoir est maintenant aux mains des banquiers internationaux qui détiennent les dettes des états. Il s’agit plus largement de la destruction des cultures et des souverainetés. Et ce, par une diaspora qui elle est très fortement soudée, voir même eugéniste, et raciste.

Nous sommes TOUS manipulés à un niveau inimaginable. Nous sommes DIVISES pour qu’une « élite » en profite. Songez-y. Le but de ce stratagème séculaire ? UN état-nation planétaire (un « nouvel ordre mondial ») dont la capitale est publiquement souhaitée à Jérusalem par divers sionistes notoires, bien calmement à la télévision française (par exemple).

Laissez donc les résistants dénoncer cette réalité, laissez les (vrais) résistants nommer l’ennemi, même s’il s’agit d’israel ou des perturbés de la religion du soleil (Illuminati) et autres groupes opaques non démocratiques comme Bilderberg ! Laissez les libres penseurs expliquer le dessous des cartes ! Rejoignez le combat, au lieu de mettre des bâtons dans les roues !

Nous sommes à un tournant historique de l’histoire de l’humanité; le pouvoir discret ‘anciennement secret) doit tomber, et avec lui ses défenseurs. Il ne s’agit pas de nous entre-tuer pour savoir lequel est un « fasciste« … c’est ce système capitaliste et ses fondements qui le sont !  Les banques et surtout leurs détenteurs, les journaleux de leurs médias, les oligarchies nationales, ces ploutocrates professionnels de la politique du capital qui n’œuvrent PAS pour les peuples; les sionistes de tous poils qui nuisent à la paix du monde et qui ont clairement la mainmise sur les appareils du pouvoir (banques, médias, politique) partout dans le monde occidental;

Et finalement, toi, vous qui vous apparentez à des milices de la pensée, qui interrompez ou faites annuler des conférences citoyennes en hurlant au fascisme, vous ÊTES le fascisme ! Ayez l’honnêteté intellectuelle de le remarquer, si vous êtes sincèrement des résistants ! On s’est tous faits enfumer, il n’y a pas de honte à avoir, mais persister à faire l’autruche ne changera pas le cours des choses.

AUX ACTES, CITOYENS // PENSEZ PAR VOUS-MÊME

IMPLIQUEZ-VOUS

Parions qu’ avec cet article, A.E. se retrouvera dans la prochaine plaquette de « reflex » qui « dénonce (selon ses critères) « l’extrême droite et ses ramifications » ?  Hahahaha

Je me tiens à la disposition de résistants pour toute conférence et/ou débat public.
Ced, pour ActivEast

noooon

———————————————
Une analyse semblable trouvée ici (et de Strasbourg en plus !) http://lettresdestrasbourg.wordpress.com/2012/09/16/fete-de-lhuma-du-fascisme-intellectuel-a-lidiotie-utile-dextreme-gauche/

Note sur "Indymedia" (réseau de référence pour "tout bon antifasciste"): extrait du texte venant de l'UPR et disponible sur internet:

« Notre enquête menée sur les sites Internet « Indymedia » et « ****** » a permis de mettre à jour les liens étranges qu’entretiennent également ces deux sites avec les États-Unis.

LE SITE « INDYMEDIA » est hébergé chez LAYERED TECHNOLOGIES Inc., très grosse entreprise américaine dont les principaux centres de traitement et de stockage des données se situent à Dallas (Texas), Kansas City (Kansas), Chicago (Illinois) et Cedar Falls (Iowa).
(Source : http://www.layeredtech.com/why-layeredtech/data-centers/)

Comme le révèle le site Domain Tracker, le site « Indymedia » est hébergé chez LAYERED TECHNOLOGIES Inc., très grosse entreprise américaine principalement située au Texas.

Par ailleurs, à en croire le site très bien informé DISCOVERTHENETWORKS.ORG, l’ensemble du réseau INDYMEDIA (IMC) recevrait une aide financière :
– du George Soros’s Open Society Institute,
– de la Fondation Ford (qui est l’un des habituels faux nez des services secrets américains),
– de la Glaser Foundation,
– et de la Tides Foundation (qui aurait versé à INDYMEDIA un don de 376.000 dollars en 2001).
(Source : http://www.discoverthenetworks.org/groupProfile.asp?grpid=6282) »

Cet article peut faire partie du cycle antisioniste d’AE et aurait pu s’intituler:
L’emprise sioniste sur le monde: 3) Strasbourg

Cependant, le sujet est plus complexe.

conscience

Publicités