antifascismeLa coupe étant pleine, il fallait enfoncer le clou en synthétisant la démystification de cette gangrène intellectuelle qu’est l’antifascisme récupéré* par bon nombre d’antifas à la dérive.

ANTIFAE6(Je précise me situer dans une case proche d’un antifascisme de conviction*, profond, sincère et viscéral – Quoique je préfère n’endosser aucune de ces étiquettes galvaudées.- Cette prise de position n’est certainement pas un alignement idéologique sur la pensée d’un autre, puisque je fonde mon  propre avis sur mon expérience personelle, locale, qui m’a permis de forger mes propres convictions présentes, qui trouvent un écho de plus en plus partagé par l’éventail politique.)

Place donc à la parole de tous bords, sur le thème des antifas démasqués [Ced]


Entretien avec Francis Cousin, auteur de « L’être contre l’avoir »

L’air du soupçon

Par François Ruffin, 10/09/2013« Pierre Carles, Hervé Kempf, Alain Gresh, Étienne Chouard, Jean Bricmont… tous fachos ? Les accusations pleuvent sur les sites des « antifas ». Et Fakir n’échappe pas à cette suspicion : des « nationaux-staliniens moisis », qui entretiendraient des liens obscurs avec des gens pas clairs. Alors, amis lecteurs, êtes-vous, sur le site d’un journal d’une officine du Front National ? Marcherez-vous bientôt au pas de l’oie à nos côtés ? » (…) Lire l’article

L’instrumentalisation de l’antifascisme

« Le premier juin, j’apprenais, stupéfait, l’annulation des projections en salle du film documentaire militant Dédale, un fil vers la démocratie. Cet événement, suite logique de toute une série d’autres faits similaires, était l’événement de trop : il me fallait enquêter sur cette mouvance antifasciste. Je voulais comprendre qui étaient ces (prétendus) antifascistes et pourquoi ils s’en prenaient systématiquement à des personnalités qui combattent l’oligarchie, l’impérialisme, les guerres néocoloniales et qui, de façon générale, luttent courageusement pour un monde plus juste. Ces atteintes violentes à la liberté d’expression et à l’honneur de ces personnalités était tellement incohérentes qu’il me fallait enquêter pour comprendre et trouver un sens à cette sombre cabale. Le 6 juin, dans une étrange synchronicité, l’actualité me rattrapait avec la mort tragique du jeune Clément Méric, militant antifasciste, tué durant une bagarre de rue contre des skinheads. J’ai donc poursuivi de plus belle mes recherches dont voici le dossier. Histoire de l’antifascisme. » (…) Lire l’article

Critiques et Éloge des antifascismes

Le 30 Janvier 2013 par Ced GlobalChange « Pourquoi cet article ? Quand on baigne dans la politique et la contestation, on est forcément tombé un jour ou l’autre sur les mots : « fasciste » et son contraire « antifasciste ». C’est même hautement probable, tant le phénomène est récurent et généralisé. A tel point que ces mots sont vidés de leurs sens respectifs. Cet article va tenter de clarifier la situation. » (…) Lire l’article

Bataille idéologique planétaire & faux critères d’infréquentabilité

Le 9 Décembre 2012 par Ced GlobalChange « Quel meilleur témoignage que celui que l’on vit soi-même. Ça a été mon cas, dans cette belle ville de Strasbourg entre 2010 & 2011. Ou comment de soi-disant « antifascistes » ou encore auto-proclamés « anarchistes » agissent paradoxalement de manière fascisante en toute bonne foi, en pensant de surcroit refléter ce que serait l’Antifascisme.«  (…) Lire l’article

Mondialisme et nationalismes

Le 26 Août 2013 par Ced GlobalChange  (…) « Je connais la rétorique de certains (désormais) adversaires, se revendiquant antifas qui argueront que le nationalisme, c’est des frontières, une armée, un service militaire potentiel, du racisme (…) (des choses que je ne cautionne pas plus qu’eux d’ailleurs). Et qui sont déjà là .. Pourtant, ce sont la gauche et la droite au pouvoir ? alors quoi ? Qui n’a pas encore compris que le fascisme est là, au pouvoir, MAINTENANT: ici, à Washington, tel-Aviv, Londres …. Drônes, RFID, big brother, c’est EN CE MOMENT ! Et la réalité va vite surpasser 1984. » (…) Lire l’article

L’antifascisme : la gangrène intellectuelle au service de la domination

le 12 novembre 2011 par Vincent Vauclin (…) « Cette contamination des esprits, totalitaire par sa logique pavlovienne d’amalgame, réductrice par son logiciel idéologique aussi dépassé que figé, relève finalement d’un processus pervers de pacification sociale par la diversion et l’aliénation intellectuelle. Pour remédier à cette gangrène, devra-t-on avoir recours à l’amputation ? »Lire l’article

Antifas : une milice politique au service de Manuel Valls ?

Le 13 septembre 2013 par Pierre Cassen (…) « Les antifas sont donc bien une milice politique au service de ce régime, grâce auquel ils bénéficient d’une impunité totale. On le savait déjà, mais à présent, cela crève les yeux. » Lire l’article

Fascisme de gauche

le 12 septembre, 2013 par Cedric-Nico « La voix de l’espoir, toujours réconfortante à entendre, mais souvent décevante à écouter, nous rappelle obstinément que le citoyen de gauche est d’abord et avant tout un homme de bien. Qu’il est doux de rêver… Des harangues chialant la démocratie à tout va, des chansons promettant la révolution sans le sang, des refrains arc-en-ciel, des bonheurs métissés, et des lendemains sans frontières où la tolérance, la justice et l’égalité gommeront la misère, la corruption et la guerre. Du Huxley en canette qui fait pschitt avant même de l’avoir secouée. » (…) Lire l’article

On notera que Léo Ferré, que l’on pourra difficilement qualifier de « facho » ( ;)) disait: « La gauche est une salle d’attente pour le fascisme » – http://www.youtube.com/watch?v=jwj565sBft4

En lien, en vrak (peut être mis à jour ultérieurement) Jospin avoue que « l’antifascisme n’était que du théâtre »http://antifaahahah.wordpress.com

————————————-

* On peut établir une démarcation entre ces deux formes d’antifascismes par la définition même de ce que l’on considère comme un opposant politique, communément nommé « fasciste » ou « facho ». Pour l’Antifascisme récupéré: toute personne qui voterait à l’extrême droite (y compris, peut-être, vos grands-parents, parents, frères, sœurs, munis d’une carte d’électeur) mais aussi toute personne consciente des enjeux mondialistes, pouvant être de gauche, et qui dénoncerait, par exemple, le complot euro-atlantiste, l’Europe, les banksters, mais aussi la version officielle des attentats du 11 Septembre 2011 (…). Pour les « antifas » basiques, vous êtes au minima un facho, car « vous soutenez des thèses d’extrême droite » et de facto, êtes un facho, voir nazi, et/ou antisémite, bien entendu. Ce courant de pensée est en partie issu du schisme survenu dans la mouvance antifasciste au sujet de la colonie israélienne en Palestine occupée. Pour l’Antifascisme de conviction, la menace n’est pas issue du peuple (qu’il défend envers et contre tout) mais de l’élite déjà au pouvoir, maniant les forces armées pour la défense du Grand Capital; c’est l’oligarchie politique, son réseau et ramifications mondialistes. C’est le sionisme politique et le fascisme rampant du 4ème Reich qu’est le nouvel ordre mondial.

Voir toutes les parutions sur le thème #antifascisme sur Activeast

Publicités