barre-separation3-blogFut un temps, la terre était plate (du moins dans l’esprit des gens) ; heureusement, des chercheurs nous ont fait évoluer, au risque de s’attirer les foudres populaires et religieuses. La terre était donc ronde, jusqu’à nos jours; Pourtant, une partie non négligeable de l’humanité clame que la terre est CREUSE. Les anciens récits religieux, spirituels ou théosophiques du monde entier parlent du royaume intérieur, refuge des derniers Atlantes et Lémuriens. Partons donc sur les traces de l’Agartha et de sa capitale Shambhalla, dans ce qui semble être l’un des plus grand secrets de l’humanité: la Terre Creuse.

terres

Des FAITS:

  • Les carnets de voyages de l’amiral Byrd
  • les pastilles qui masquent les photos prises de pôles, certaines années (voir plus bas)
  • L’interdiction de survoler les pôles
  • La carte de Mercator de 1569
  • L’interdiction américaine d’explorer des grottes en antarctique (pôle sud) (info à vérifier)

imabyrd1

barre-separation2-blog

Le 19 Février 1947, l’explorateur américain, l’Amiral Richard Byrd de la Navy américaine, s’envole pour le pôle Sud. On dit qu’à son retour, il écrivit ce qu’il avait vécu. Pour les théoriciens, les notes de Byrd représentaient la preuve qu’il avait trouvé l’entrée du Centre de la Terre.
Des romans comme « voyage au centre de la terre » ont été écrits; pourtant, les déclarations de l’Amiral, globalement soutenu en son temps, ne sont pas considérées comme du domaine de la fiction.

Beaucoup plus sur: http://www.artivision.fr/docs/Byrd.html, ou dans cette émission à partir de 14min27 ou dans les documents suivants.

separateur0

creuse03La carte de Mercator, créée en 1569. « Il y a trois ans environ, après avoir lu le chapitre I du livre « l’empreinte des Dieux » ; j’ai recherché d’anciennes cartes où l’on pouvait peut-être voir le trou au pôle. Nous sommes allés, ma compagne Lara et moi-même, à la bibliothèque de Bordeaux et, dans un ancien livre rempli de grandes cartes remontant au Moyen-âge, nous avons trouver une carte de Mercator présentant le trou avec une montagne au centre et quatre fleuves se déversant dans l’Océan Arctique.

J’ai voulu savoir sur Internet avec un ami si nous pouvions trouver autre chose d’important. Sur un site nous avons pu voir que l’armée utilise d’anciennes cartes du XVI’ siècle d’Orance Fine représentant le pôle avec des terres entourant le trou, très détaillées, libres de glace avec montagnes, fleuves, etc…

Après avoir lu que l’armée utilisait ces anciennes cartes détaillées pour compléter ce que les satellites ne lisent pas sous 1500 mètres de glaces, j’ai découvert que ces cartes se trouvaient à la Bibliothèque Nationale de Paris. Lorsque j’ai voulu les voir, « top secret » s’est affiché sur l’écran.
Il faut savoir tout de même que le célèbre géographe du XVI’ siècle Mercator était le disciple d’Orance Fine. » (source et suite)

separateur0

« Il y a « présomption de preuves » que la Terre soit creuse »:
« En effet, l’Université de Montréal a récemment mis en évidence des « anomalies » incompréhensibles au sein de la Terre, où les ondes « S » et les ondes « P » expédiées au centre de la Terre, ont un comportement en retour tout à fait anormal et inattendu.  Ceci aurait tendance à prouver que la Terre n’est pas pleine comme les géologues et les physiciens de la Terre l’affirment, mais creuse. » (source et suite)

separateur0

Dans l’actualité:

« Mind Blowing Research Suggests That Earth Could Actually Be Hollow »

(27 September 2013 – en anglais) http://xposethereal.com/?p=248

effb12a6

Documents vidéos sur le sujet de le Terre Creuse:

Terre Creuse / AGHARTA / SHAMBALLAH« Ce film est exceptionnel. Tant de niaseries existantes par ailleurs sur ce sujet, ici on trouve non seulement un véritable travail de recherche et de documentation, le tout agrémenté de musiques superbes. Que l’on y croit ou non n’est pas le problème, c’est juste une autre histoire. Bravo pour cette vidéo »

Pour bien comprendre d’où vient l’idée d’une terre creuse, une série documentaire extrêmement importante, La Légende de l’Atlantide, est à voir en priorité. Vous pourrez revenir sur ce sujet de la Terre Creuse un peu plus tard.

Aurores boréales / terre creuse :
vues de l’espace (image NASA)

Théorie Terre Creuse 3D HD

Pour les anglophones: revenir au début de la vidéo pour les infos en anglais.
La présente vidéo commence à 1min27

terre052

Il y a une conspiration énorme pour cacher la vraie nature de notre planète qui est creuse, aplatie, et habitée à l’intérieur. L’accès au monde intérieur principal se trouve au pôle nord, avec une ouverture de 1200 à 1400 miles de circonférence. Il y a répartitionaussi une ouverture au pôle sud, mais elle est généralement recouverte de glace et de neige. A environ 77 degrés de latitude nord, la terre commence à être aplatie et à environ 82 degrés de latitude nord également, la Planète s’incurve vers l’intérieur et on peut même avoir un aperçu du soleil central intérieur qui éclaire et réchauffe l’intérieur et qui se trouve derrière l’aurore boréale. Il y a une augmentation de la température bien notable dans ces latitudes et l’eau de mer devient eau douce tandis que la vie animale sauvage y est plus abondante; l’aiguille de la boussole perd « le nord » en pointant le sud. L’Amiral E. Byrd vola au-dessus et dans l’ouverture du pôle nord lors d’une expédition secrète en 1947; il confirme tous ces faits, mais dut promettre son silence sur ce sujet. Toutes les principales puissances ont des bases dans l’Arctique tentant vainement de protéger le secret de l’entrée du pôle vers la Terre intérieure. Mais leur accès est interdit par les encore plus puissants gouvernements et sociétés de l’intérieur, qu’ils craignent. Avant chaque Age d ‘Or, la glace et la neige autour des ouvertures des pôles fondent et s’évaporent, formant une pellicule d’eau et de glace autour de la Terre et élargissant le passage vers l’intérieur. (extrait de TERRE CREUSE – UNE AUTRE PIECE DU PUZZLE)

Conférences & Interview

Terre Creuse par Jacques Fortier

La terre creuse ou le visible et son contraire

Frédéric Duboulet nous parle de la théorie de la terre creuse
et de la civilisation intraterrestre.

(Fréquence évasion) (1ère partie)  (2ème partie)

effb12a6

«  Le Livre Jaune n°6 «  (début 2000) publié par les Editions Félix (leseditionsfelix.com)
(billet sur les Livres jaunes)

     «  Il y a un autre phénomène qui a surpris plus d’un explorateur : subitement, à certains endroits, la neige était colorée, rouge, noire, verte ou jaune. On a pris des échantillons et on a découvert que le noir était dû à des cendres volcaniques, les autres couleurs étaient dues à du pollen de fleurs. Du pollen au pôle Nord ? Personne ne s’étonnait plus de savoir que ce pollen venait de fleurs que personne ne connaissait. D’où venaient les centaines de troncs d’arbres que le commandant Robert McClure avait trouvé sur la Terre de Bank ? McClure était le premier homme blanc à découvrir le passage nord-ouest dans toute sa longueur. Et là où plus rien ne pousse, là où la neige et la glace sont reines, il voit du bois flottant qui se dirige sur lui. Les troncs d’arbres semblaient avoir été charriés par les glaciers venant du nord. Des arbres encore plus au nord ? Nansen a vu du bois flottant à 86° de latitude nord, à 4° du pôle. Est-ce que les arbres tombent du ciel, comme la neige ?Sans doute pas.

     Mais qui peut dire d’où viennent les icebergs ? Ils ne viennent pas de la mer, car l’eau de mer est salée, et les icebergs ne contiennent que de l’eau douce, sans exception. La pluie ? « Comment cinq centimètres de précipitation annuelle peuvent-ils créer de tels monstres de glace, comme nous les trouvons dans l’océan Arctique ? », se demande le chercheur Bernacchi, qui a exploré le pôle Sud avec Borchgrevink, de 1898 à 1900. Il n’y a pas de réponse rationnelle à cette question. Il a vu un iceberg de 80 kilomètres de large sur 650 kilomètres (!) de long, un iceberg qui va de Paris à Toulouse, qui s’est formé à la suite de cinq centimètres de précipitations annuelles ? Si on part du fait qu’il existe bien un pôle Nord et qu’il est recouvert de glace, comme tout le monde semble le supposer, d’innombrables explorateurs ont dû être pris d’hallucinations à partir de 80° de latitude nord. Ou alors, ils étaient en pleine possession de leurs moyens, et la théorie du pôle couvert de glace ne tient plus. Tous ceux qui vivent dans le grand Nord ont pu constater qu’il y a beaucoup de brouillard dans l’Arctique en hiver. Si la banquise avait été entièrement solide, il n’y aurait pas assez d’humidité dans l’air pour la formation de brumes et de brouillards. L’explorateur américain Dr. E. Kane, qui a découvert le glacier de Humboldt et qui a exploré la zone du pôle Nord entre 1833 et 1855, a écrit ceci il y 150 ans « Il y a des indices qui montrent clairement qu’il doit y avoir un océan dans le nord, les brumes et les brouillards que nous avons vus souvent en hiver nous le confirment. » «  (ARTVISION)

terre058

Les pôles nord & sud, les pastilles …

pastilles sur les pôles

http://www.artivision.fr/docs/VortexPolaireNord.html
http://www.artivision.fr/docs/articleARTEtc.html

effb12a6

     Voilà donc, que l’on apprend dans une revue comme « Science & Vie«  (qui se veut sérieuse), qu’il existe bien, au pôle Sud, une zone « paradisiaque« , où certains milliardaires n’auraient pas hésité une seconde pour aller s’y s’installer, en transportant par hélicoptère bien sûr, tout le nécessaire, et pour y couler des jours paisibles, sans la présence des curieux. Mais, rien de tout cela, ne nous a jamais plus été montré, à notre connaissance, depuis, dans cette revue. A vous de juger. (« L’oasis de Bunger » sur artivision)

 

terre061

Scientifiques & Terre Creuse

Descartes: (1596-1650), qui est philosophe, est le premier en 1644 à imaginer le monde souterrain. Pour lui, la Terre est un ancien Soleil qui a subi une évolution particulière. Au centre, on trouve un noyau de matière solaire, recouvert d’une couche compacte de la même matière que les taches solaires. Ensuite vient une couche de terre dense, une couche d’eau, une couche d’air et une nouvelle couche de terre plus légère qui se maintient au dessus du vide comme une voûte.

La Terre de Descartes est donc creuse ! La couche externe est toutefois en équilibre instable. Séchée par le Soleil, elle se fendille, et finit par s’écrouler d’une manière inégale dans les couches internes, expulsant l’eau qui forme les océans. Descartes décrit ainsi à la fois la genèse de la Terre et sa structure interne. Il raconte comment les montagnes se sont formées, par effondrement, lors d’une immense catastrophe planétaire originelle.

En 1693, Halley (1656-1743), astronome contemporain de Newton, est intrigué par la variation temporelle du champ magnétique de la Terre observée au cours du siècle. Pour l’expliquer, il suppose que la Terre est creuse et qu’elle contient un noyau aimanté en rotation libre. Plus tard, il émet des propos plus audacieux : la Terre serait formée de trois arches (ou coquilles) et d’un noyau aimantés tournant avec des vitesses différentielles. Les dimensions des sphères internes correspondent aux rayons de Mercure, Mars et Vénus ! Les arches se tiennent en équilibre grâce à la force magnétique qu’elles génèrent et qui s’oppose à la gravitation. Elles sont supposées habitées et séparées les unes des autres par des milieux raréfiés.

En 1721, Gauthier (1660-1737), un ingénieur des Ponts et chaussées, pense que la Terre est entièrement creuse et qu’elle est comparable à un ballon ou à une vessie pleine d’air ! La mince couche externe, qui a moins de 5 km d’épaisseur en moyenne, est maintenue par deux forces opposées : la gravité et une force provenant de la rotation de la Terre.

Les deux côtés de la croûte sont parfaitement symétriques et ainsi un monde est également possible sur la face interne avec ses mers et ses montagnes ! Le modèle curieux de Terre creuse de Gautier est fondé sur des intuitions géologiques pénétrantes. Gautier explique ainsi les soulèvements et les  effondrements de la croûte, ce qu’il ne pouvait pas faire en supposant une  Terre pleine.

effb12a6

Raymond Bernard dans son livre déjà cité nous décrit avec force détails l’histoire digne des  » Voyages de Gulliver  » de J.Swift (1726), racontée par le Dr Nephi Cottom de los Angeles (mais nous n’avons pas pu, non plus, déterminer l’ouvrage de référence en question) où un de ses patients qui habitait la Norvège, prétend avoir un jour voulu avec un ami, aller aussi loin que possible dans le Nord, avec un petit bateau de pêche muni d’une voile et rempli de provisions pour près d’un mois. Au bout de ce mois de navigation, ils ont pénétré parait-il, dans un étrange pays où il faisait si chaud qu’ils n’arrivaient pas à dormir. Puis ce patient explique:  » Nous vîmes plus tard quelque chose de si étrange que nous en restâmes muets de stupeur. En pleine mer, devant nous, se dressait soudain une sorte de grande montagne dans laquelle, à un certain endroit, l’océan semblait se déverser.! intrigué, nous continuâmes dans cette direction et nous nous trouvâmes bientôt en train de naviguer dans un vaste cañon qui conduisait au centre du Globe. Nous n’étions pas au bout de nos surprises. Nous nous rendîmes compte un peu plus tard qu’un soleil brillait à l’intérieur de La Terre. »  (artivision)

barre-separation4-blog

Certains crope circles et les sinholes ont-ils quelque chose à voir avec la théorie kd’une terre creuse ?

Crop-circles & Terre creuse

http://idylle.chez.com/docs/cropcirterrecreuse.html

http://www.cropcirclesandmore.com/thoughts/200804tyy.html
(sur le crope circle yingyang; en anglais)


Sinkholes (les trous dans la terre)

effb12a6

Société Thullé (nazisme et pré-nazisme)
et la Terre Creuse

Voir le billet ▶ Les sociétés Thulé, Vril et la Guerre entre Agartha et Shambhalla

terre061

Je crains que l’apparente histoire incroyable que je suis sur le point de vous relater puisse être considérée comme le résultat d’un esprit superbement décousu, peut-être en vertu de l’enchantement que procure la révélation d’un mystère merveilleux, plutôt qu’en raison de l’authentique rapport des expériences hors normes révélées par un Olaf Jansen dont de la folie éloquente se serait s’imposée à mon imagination pour faire fuir de mon analyse toute pensée critique.

Marco Polo se retournerait sans doute dans sa tombe à l’écoute de l’étrange histoire que je suis appelé à rapporter ici. Une histoire aussi étrange qu’un conte du « baron Munchausen«  . Il est aussi bizarre que ce soit moi, un sceptique , qui ait seul le privilège d’écrire l’histoire d’Olaf Jansen, dont le nom est révélé maintenant pour la première fois au monde, et qui pourrait devenir après cette sortie de l’ ombre, une vraie personnalité de la planète.

Je dois librement avouer que ses déclarations n’admettent aucune analyse rationnelle, mais elles sont en rapport avec le profond mystère concernant le Pôle Nord gelé qui pendant des siècles a semblablement intéressé les savants et les hommes de loi.

Cependant bien qu’il soient différents des manuscrits cosmogéographiques du passé, ces parfaits documents pourraient être compilés comme étant une narration de choses, que lui Olaf Jansen a effectivement vues de ses propres yeux.

Plus d’une centaine de fois, je me suis interrogé sur le fait de savoir comment il est possible que la géographie du monde soit incomplète et que la sensationnelle narration de Olaf Jansen puisse être soutenue par des faits tangibles . Le lecteur pourra lui-même répondre à ces interrogations pour sa propre satisfaction, aussi loin que l’auteur de cette narration ait pu se forger lui même une conviction.

Encore parfois même, je suis embarrassé pour savoir si j’ai été conduit hors d’une d’une vérité abstraite par la faute incontournable d’une subtile superstition ou bien si les faits acceptés jusqu’ici comme vrais, sont, après tout, inexacts.

Il se pourrait que la vraie demeure d’Apollon n’était pas à Delphes, mais dans cet ancien centre du monde, au sujet duquel Platon a dit « la demeure réelle D’Apollon est parmi les Hyperboréens dans une Terre de vie éternelle où la mythologie nous révèle que deux colombes en provenance des deux les extrémités du monde volèrent pour se rencontrer dans cette magnifique région qui constitue la demeure d’Apollon . Selon Hécatée de Milet , Leto, de la Mère d’Apollon est née dans une île dans l’Océan arctique, loin au-delà du Vent du Nord. »

Ce n’est pas mon intention d ‘aborder une discussion sur la théogonie des Dieux, ni sur la cosmogonie du monde. Ma simple préoccupation est d’éclairer le monde au sujet d’une ci-après partie inconnue de l’univers, comme elle a été aperçue par le vieux navigateur norvégien Olaf Jansen.

Il y a un intérêt international pour la recherche ayant trait au Pôle Nord.

Onze nations y sont engagés, ou ont participé à la périlleuse entreprise d’essayer de résoudre ce latent mystère cosmique de la Terre.

Il est un dicton aussi vieux qu’une colline qui affirme : » La réalité dépasse la fiction » et de la manière la plus sensationnelle, ce postulat s’est présenté chez moi, il y a une quinzaine de jours.

Il était deux heures du matin , quand je fus sorti d’un sommeil réparateur par le tintamarre de la sonnette de ma porte d’entrée. Ce perturbateur, trop matinal, correspondait , à un messager porteur d’une note à l’écriture presque illisible en provenance d’un marin Norvégien nommé Olaf Jansen. Après un long déchiffrage, j’ai découvert le message qui disait:  [▶ A LIRE SUR ARTVISION]

barre-separation3-blog

Liens & documentation

 

Publicités