A force d’écouter « Dans le zénith de Nantes« , de tomber sur des clips artisanaux trash mais bien foutus, de me remémorer le clip « Comme un colon » (…) ActivEast voulait évoquer l’artivisme chanté de Mérée Drante. On se lance donc dans la toute première interview de l’univers « des galaxies et des étoiles« , pour elle comme pour moi. Histoire de commencer le printemps en rires & chansons.

Mérée-Drante

« Libre expression d’une interprète vocale
résolument attachée à la liberté de rire
de TOUT ! »


[Activeast]
Coucou madame, mademoiselle … ? Drante ? Un prénom sous ce pseudo ? (au fait: est-ce un nom réel ou d’emprunt ?)

[Merée Drante] Madame Mérée Drante. J’ai 76 ans enfin, un peu de respect jeune homme ! Mérée est le diminutif de Mérédith car dès l’âge de 2 ans je jouais avec les mots, plutôt qu’avec des poupées ou des camions (un problème d’ailleurs pour la théorie du gender qui n’existe pas) en découvrant l’effet miroir des syllabes de mon prénom « Mérédith dite Mérée »… Un truc qui fit sensation dans la famille et l’univers entier.

Ⓐ Tu es amatrice de chanson française ? Quelles inspirations si oui ?
MD J’ai été élevée à Radio Monte Carlo d’où ma facilité déconcertante à trouver dans ma mémoire un tube des années 60/70/80 pour le parodier, avec un acharnement jubilatoire proche de la transe. C’est pour cette raison qu’en 2 ans j’ai pu créer près de 60 vidéos en imitant diverses voix de Sylvie Vartan à Mylène Farmer en passant par Charlotte Aznavour, Jacqueline Brel ou Georgette Brassens…

J’ai bien entendu écouté les grands noms de la chanson française qui, à l’époque, passaient sur RMC (Brel, Brassens, Ferré, Nougaro, Barbara, Gainsbourg, Cabrel, Souchon, Lavilliers, Higelin..). Sinon j’ai eu plusieurs périodes musicales dans ma longue vie. La plus emblématique est celle où j’ai passé un temps dingue à écouter une cassette (vous ne pouvez pas connaître vous êtes trop jeune) avec, sur une face, le requiem de Mozart et, de l’autre, Nina Hagen (vous ne pouvez pas connaître vous êtes trop jeune). Cela me définit bien mieux que de vous citer les noms des diverses périodes. Les chanteuses classiques ont largement retenu mon attention dont, inévitablement, la très colérique et dramatique voix de Maria Callas. Les pianistes classiques aussi, dont l’incontournable et phénoménale Martha Argerich.

DANS LE ZENITH DE NANTES ♪

Ⓐ Vous signez vos clips à deux; peux-tu présenter ton co-artiviste ?
MD Dear Dark est mon compagnon de route, de vie, de chagrin et de joie. Il est celui qui enregistre et traite le son. Il réalise tout ce qui est en 3D dans les vidéos. Il manipule les logiciels nécessaires aux créations, et m’a appris à me servir de certains. C’est donc grâce à son aide précieuse que j’ai pu réaliser techniquement tout ce travail depuis 2 ans. Il est aussi celui qui supporte mes terribles humeurs, cafards, délires, folies diverses et variées. A ce stade vous aurez compris qu’il est, bien évidemment, quelqu’un d’une patience exceptionnelle… J’en profite, puisqu’il s’agit de ma toute première interview, pour m’incliner jusqu’au sol afin de le remercier.

Ⓐ La dissidence: tu en connais ? Tu as été relayée sur le site de JoeLeCorbeau (maintenant Croah)
MD Oui, j’en connais ! Je ne dirai pas leurs noms, ni leurs planques ! Même sous la torture ! Depuis 2 ans je suis relayée, fidèlement et régulièrement, par le site de E&R. Mais ma toute première parodie « Dieudonné le mendiant de l’humour » fut mise à l’honneur, sur Internet, par la page facebook de Dieudonné, laquelle a largement contribué dernièrement au succès de la chanson « LA QUENELLE » (qui a dépassé les 340 000 vues à ce jour). Le site de Joe Lecorbeau, aujourd’hui Croah.fr, a bien entendu toujours diffusé mes vidéos dès son ouverture, vu que je fais partie de l’équipe des artistes du site.

LA QUENELLE ♬

Ⓐ Veux-tu te présenter, en dehors du cadre de ce qui nous intéresse ici, la chanson ?
MD Ben comme son nom l’indique je suis terrible. Ce qui dans la vie de tous les jours comporte tout de même quelques difficultés d’adaptation sociale. Même en virtuel je vois que la terribilité pose problème. Les gens n’osent pas m’aborder, ils ont peur – ce que je comprends – ils se demandent comment je suis, veulent savoir où j’habite, ce que je mange, à quelle heure, mon numéro de téléphone et une photo de moi, si possible nue… Mais savent que s’ils m’interrogent sur tous ces points, ils vont se faire rembarrer… Si vous voulez quand on est terrible on n’est pas comme tout le monde. Et c’est très difficile de faire comprendre ça. La terribilité n’est pas encore reconnue comme une chance pour la France. Mais la terribilité c’est mon handicap que je veux transformer en victoire sur moi même, et surtout sur les autres… Car ma terribilité j’en ai un peu marre qu’elle fasse des dégâts que sur moi-même ou mon entourage proche. Je veux qu’elle explose partout, dehors, si possible au dîner du CRIF et aux réunions des Bilderbergs aussi… Parce que bon, merde quoi. Sinon, ma terribilité m’a fait aussi écrire beaucoup de chansons en tant qu’ auteur et compositeur. Mais c’est en dehors du cadre qui nous intéresse ici…

Hum; j’ai sûrement mal choisi la formule de « cadre » (quelle horreur à vrai dire) car si tu es auteur et compositeur ça reste dans le contexte !

Des projets ?
MD Oui, le zénith de Nantes en 2023. Et un concert à Bédoules sur Gelles en Crouze à 17h dimanche 30 mars (thé et petits beurres à volonté, venez nombreux surtout hein ?). Sinon je viens de mettre en ligne un concept de web créations qui va se développer petit à petit en parallèle des parodies. Les web créations seront des chansons réalisées avec des compositeurs/musiciens rencontrés via le Net. Ces chansons n’auront pas forcément de rapport direct avec l’actualité, ne seront pas systématiquement drôles ou satiriques. Elles me permettront de renouer avec la création originale et de chanter avec ma véritable voix. La toute première est un hommage au chant, normal quoi… Puis pour ceux qui voulaient savoir comment je suis, c’est bien moi sur la vidéo et pour la première fois sur le Net ! Donc scoop pour les fidèles de la première heure !

Merde, j’étais pas préparé à publier un scoop … c’est trop d’un coup … trop d’pression (chiotte, mec)

Comme Un Colon ♬

Des coups de coeur ARTivistes ?
MD Outre les Artivistes bien connus maintenant comme, par exemple, l’inégalable Bernamej, le très courageux Joe Lecorbeau et les talentueux Zéon, Bluj, Adolf, Traviss 33, Boris Boiteux et Mister Mayo, arrivent dans le domaine qui me concerne – la musique – des nouveaux venus qui me font chaud au coeur. Je pense, entre autres, à Adripien Leyloise, Carta Atrac, Shoah Mania que vous trouverez sur You Tube ou Facebook. Je collaborerai de toutes façons avec certains dans les mois à venir. La seule chose qui nous reste c’est de connaître des aventures humaines intéressantes, si c’est possible, basées sur l’échange et le respect. C’est valable en musique comme dans n’importe quel domaine. La prédation commerciale, mensongère et manipulatoire, continuelle et abusive, est devenue intolérable à une poignée d’individus. Une poignée seulement, il faut s’en rendre compte. Le gros de la masse continue de collaborer dans cette ambiance morbide, où seul le profit financier compte. Découvrir l’honnêteté d’un rapport de confiance réciproque c’est, croyez moi, plus difficile à l’heure actuelle que d’avoir une Rolex à 30 ans, comme s’enorgueillissait de sa réussite sociale, pardon pécuniaire, je ne sais plus quel con.

Merci CED Global Change pour m’avoir accordé cette première interview. Vous pouvez m’embrasser sur la joue. Très bonne continuation à vous.

Terriblement
Mérée Drante.

Merci à toi, c’était terrible 🙂

EAU’MAGE MEREE DRANTE ♫

Pour la traquer, la débusquer et la déporter dans vos oreilles:

 #ARTIVISME
sur Activeast#
pirate-artivisme-ae

Publicités