Entretien avec Pierre Rabhi & Paul Watson

Concerné par ces deux approches et sensible aux thématiques évoquées, voici une rencontre de deux activistes modernes dans des domaines différents.

Synthèse graphique personnelle de cet article

Synthèse graphique personnelle de cet article (2011, déjà 4 ans, à l’occasion du contre G8 dans le cadre d’une première « expérimentation potagère »)

ActivEast est en effet concerné de près par un certain « retour à la terre » et étudie les différents aspects d’une autonomisation (par rapport au système) par le biais d’alternatives (alimentaire, énergétique, habitat, permaculture) sur le blog Alternative ↺ Autonomie (https://decroissons.wordpress.com). De son côté, Pierre Rabhi est un philosophe et un permaculteur qui a lancé un mouvement citoyen, les Colibris.

De même, un questionnement philosophique sur la légitimité de la violence à travers l’action directe se fait de plus en plus présent. Paul Watson, dissident de Greenpeace qu’il a quo-fondé, s’est tourné vers l’action directe de terrain dans le cadre de la protection de la faune marine avec son association Sea Shepherd.

C’est l’histoire d’une rencontre que beaucoup attendaient, entre un pirate qui prend tous les risques pour protéger la biodiversité des océans et un paysan philosophe qui engage les humains à prendre soin de la terre. Les deux hommes se sont rencontrés pour échanger sur leurs approches, leur vision, avec la grande question que sous-tendent leurs deux mouvements : tenter d’éteindre le feu ou bien neutraliser les pyromanes… Comme dans la nature, la diversité des approches est une richesse.

Crédits :
Entretien réalisé par Emmanuel Chevilliat, en partenariat avec Zango média
Interview : Marc de La Ménardière
Montage : Victorien Tardif
Tournage : Zango média
Animation : Colin Barbier
Musique : Alain Féral
Traduction : Thibault Chazal et Élisa Deboves
Images : Home (avec l’aimable autorisation de Goodplanet), Planète Océan, En Quête de Sens, Le dernier Pirate, Sea Shepherd a Movement
Photos : Ultreïa

Retrouvez Pierre Rabhi et Paul Watson dans
la conférence « Une histoire de violence« 

La violence de la société est le reflet d’une violence qui existe à l’intérieur de chaque individu. Le 12 juin 2015, Colibris a organisé une conférence sur les racines de la violence, dans le cadre de la campagne « Une (R)évolution intérieure ».

Invités : Pierre Rabhi, agroécologiste et philosophe, Paul Watson, activiste et fondateur de Colibris, Nancy Huston, essayiste et romancière et Thomas d’Ansembourg, psychothérapeute et écrivain. 4 personnalités, 4 récits, 4 points de vue pour s’interroger sur les différentes formes de violence, leurs origines et les leviers de résilience. Et si chacun de nous avait un rôle à jouer ?

Partie 1 : Pierre Rabhi
Partie 2 : Nancy Huston
Partie 3 : Paul Watson
Partie 4 : Thomas d’Ansembourg
Partie 5 : Réponses aux questions
Partie 6 : Mathieu Labonne, et Joyshanti.

La captation et la diffusion de cette conférence ont engendré des coûts techniques importants. Vous êtes invités à contribuer financièrement, dans la mesure de vos moyens ! Pour faire un don, c’est ici : minu.me/-don-colibris

Plus d’info sur la (R)évolution intérieure : revolution-colibris.org/une-revolution-interieure


Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Votre serviteur sur l'un des navires de Sea Shepherd, dans la rade de Barcelone (2011?)

Votre serviteur sur l’un des navires de Sea Shepherd, dans la rade de Barcelone (2011?)

Connexe sur le réseau :

Publicités