Tollé médiatique suite à la réaction des salariés d’Air France..

« Tout le monde » ou presque aura vu ou entendu parler de ce directeur des relations humaines d’Air France se faire maltraiter physiquement par les salariés en colère, dégoutés suite à l’annonce de la direction du groupe de la suppression de 2900 postes :

Acclamée sur les réseaux sociaux, cette action est décriée par le gouvernement (« socialiste » !) et les me(r)dias aux ordres. Ainsi, le « merluchon » franc-maçon s’est même fait couper la parole sur BFM WC pour avoir osé apporter un commentaire dissonant à la doxa bien-pensante, car complaisant pour les salariés en refusant de condamner cette réaction.

Le merluchon un peu moins à la ramasse que les autres sur ce coup-là, coupé en direct par bfm WC

Le merluchon un peu moins à la ramasse que les autres sur ce coup-là, coupé en direct par bfm WC

Un nouvel exemple de formatage du citoyen pour lui faire fermer sa gueule, le castrer dans sa légitime réaction face à un grand patronat* sans gêne, plus proche de ses actionnaires que de ses salariés (rien de neuf sous le soleil, ici).

*Activeast établi une distinction importante entre les patrons du cac40 (et autres grandes multinationales) et le petit patrons de PME, trimant comme leurs employés. La lutte des classes, oui, mais pas au sein du prolétariat étendu aux petits patrons, tous victimes du socialisme républicain. La seule « lutte des classes » actuelle à combattre est celle du peuple vis-à-vis de l’oligarchie (bancaire, politique, médiatique)

Donnez un pistolet à un homme, il pourra voler une banque. Donnez lui une banque il pourra voler le monde

« Donnez un pistolet à un homme, il pourra voler une banque. Donnez lui une banque il pourra voler le monde »

La violence bancaire,
parlons-en ?

Qu’est-ce qui est le plus violent ? braquer une banque, ou en ouvrir une ?

Je ne vais pas ici refaire un laïus contre le système bancaire; si l’on veut comprendre la légitime et éclairée position radicalement antibanque, consulter par exemple en long, en large et en travers notre site dédié : http://susauxbanques.wordpress.com

La violence n’est qu’une autre notion soumise à la perception propre des individus. Que le système protège les banksters n’élude pas le ressenti de la majorité des gens et des pays soumis à l’esclavage de la dette ou de l’usure bancaire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Deux poids deux mesures divers et variés :
l’exemple de la violence légitimée par Obama

Prenons un récent fait d’actualité pour illustrer un 2poids/2mesures parmi d’autres qui régit la grande pièce de théâtre qu’est le monde occidental. Il s’agit d’une phrase d’Obama contre Poutine concernant l’intervention russe antiterroriste en Syrie :

[Obama] a (…) accusé Moscou de mener une «campagne pour simplement essayer de détruire quiconque est dégoûté et n’en peut plus du comportement de Assad».

Source : Les États-Unis et leurs alliés condamnent la Russie pour avoir attaqué Al Qaïda en Syrie

Je traduis, pour qui ne suit pas de près le « conflit syrien » comme je le fais (voir notre revue de presse #Syrie et #EIIL) :

Obama reproche à Poutine de lui niquer ses soldats par procuration, ses alliés objectifs, formés, financés et appuyés par les sionistes et monarchies totalitaires arabes, ces « terroristes modérés » pourtant affiliés à (et issus de) Al-qaida, qui essaient de détrôner par la force le président Bachar légitimement élu par les syriens. Obama nous dit que si l’on est « dégoutés » d’une politique de notre gouvernement, il est légitime de prendre les armes et de le renverser.

De quoi inspirer tous nos concitoyens dégoutés du comportement de FLANçois Hollande ! Ah, non… en France ou ailleurs dans nos « démocrassies » occidentales, il nous est impossible de recourir à la force, fusse t-elle légitime (ce qui est bougrement le cas actuellement en France ou notre présiflan ne représente que lui-même).

Bref, je ne suis pas Mélanchophile, mais non seulement sa réaction est juste, pour le coup, mais elle devrait être majoritaire, et non ostracisée comme le font BFM (et les autres) ou Valls, parlant de « voyous » en désignant les salariés, protégeant la direction.

valls air france

Une autre réaction similaire à ce billet d’humeur, par LLP :

merdias air france injustifiableAfin de discréditer totalement le mouvement de révolte des salariés, la propagande médiatico-politique se met en branle. On va jusqu’à parler de lynchage !!! C’est pourtant très simple : un lynchage est un mode d’exécution sommaire venu directement des USA, comme son nom lui-même d’ailleurs, dérivé du nom de son auteur, l’ ex-sénateur américain Charles Lynch qui trouvait très bien de condamner à mort les gens sans même devoir les juger. Bref, tout est mis en oeuvre pour transformer les salariés qui ne font que revendiquer leurs droits, en criminels potentiels, alors que la situation réelle devrait les désigner comme les victimes dune politique ultra-libérale destructrice. Pire encore, le PS avec son patron du moment, Manu El Blancos ira soutenir la direction alors qu’elle s’apprête à licencier près de 2000 personnes, contribuant à rendre beaucoup plus abrupte la courbe du chômage !
Par contre, quand des salariés seront retrouvés pendus dans leur garage, suite à des années de stress et de violence managériale, personne ne sera là pour défendre leur cause, leur mémoire… et certainement pas la gauche socialiste traître et félonne.


D’autres formes de violences tolérées et encensées par le système,
ou la tolérance de la violence à deux vitesses :

Souvenons-nous, cette manif’ contre la mariage pour tous où les FEMEN (accompagnées de leur copine lesbienne hystérique et journaliste menteuse Caroline Fourest) sont arrivées à torses nus, déguisées en nonnes, insultant et aspergeant les manifestants d’un produit contenu dans des réservoirs estampillé « sperme ». Quand les manifestants ont répondu à l’agression en giclant manu militari les femen, (ce fut d’ailleurs une belle tranche de rigolade que de voir la débandade, Fourest en tête), cela a suscité dans la presse et sur les plateaux télé les plus vives indignations de la part des chiens de garde du système (dont les femen sont une émanation fabriquée).

Cette vidéo (« Ce que les médias ne montrent pas ! CIVITAS / FEMEN« ) rapporte la scène (et images plus bas) :

(Plus sur cette affaire, en vrac ici, ici, ici ou)

Donc débouler en manif en envoyant du spray dans la face des gens, avec un comportement hostile et en hurlant, c’est, selon fourest, une démarche « drôle » afin de faire passer des « slogans humoristiques » …. Cet avis « plus-c’est-gros-plus-ça-passe » est soutenu par les chiens de garde et le gouvernement, comme à chaque fois par des groupes (anonymes) auto revendiqués « antifa ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous pourrions multiplier les exemples à l’infini. La normalisation de certaines violences est conjointe au muselage progressif de toute contestation légitime du pouvoir. Est-il d’ailleurs nécessaire d’évoquer la violence policière ?!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ou la violence sociale ?!

air france comparaison misere sociale

Bravo à ces salariés d’Air France, et aux autres il faut se réveiller et rendre aux Très Hauts la monnaie de leur pièce, il ne s’agit là que d’une saine réaction dans un pays où l’on raye par exemple de la constitution le « crime de haute trahison » (on comprendra pourquoi) et où la loi du marché, les délocalisations et la précarisation générale sont une norme à combattre. Le capitalisme est à abattre.

Connexe : réfléchissons à la « violence » sur Activeast :

resistance violence anarchie ecologie

Advertisements