Benjamin Bayart est un militant et conférencier sur les sujets de l’indépendance d’internet (voir quelques interventions). Invité sur MetaTV, (seule vraie télévision citoyenne qui pratique le direct chaque semaine) il a subitement décliné l’invitation prévue; la raison invoquée ? Ce n’est pas la neutralité de sa pensée qui a tranché, il a vu le logo de MetaTV sur une infographie prétendant présenter « les différents visages de l’extrême droite ».

cartographie-lahorde-2015

Cartographie 2015 de « la horde », cet autre site louche

Cette cartographie existait déjà l’année passée, mais la nouveauté 2015 c’est les médias citoyens comme Agence Info Libre, le Cercle des Volontaires ou MetaTV ! Ils n’ont rien à voir avec « l’extrême droite » du front national, mais ça ne gêne pas les infographistes en herbe qui, sous le ouvert traditionnel de l’anonymat, endossant une cuirasse « antifa » rouillée, permettent aux petites gens sans intégrité morale de savoir repérer « la haine » là où elle se cacherait vilement.

Donc Benjamin fait partie de ces personnes qui ont besoin de consulter des ersatz de cartes de disneyland pour consommateur abruti pour se figurer ce qu’est ce média libre qui lui donne la parole. Est-il allé farfouiller dans les dizaines de vidéos d’invités qui l’ont précédés ? Le message qu’il a envoyé à MetaTV (suivi de leur réponse) ne le laisse pas vraiment entrevoir :

benjamin bayard annulation metatv

Source MetaTV :

« Chevalier Bayart (que de la peur et des reproches) ou l’écuyer du système.
Suite à l’annulation de monsieur Bayart nous mettons en ligne sa réponse et la nôtre.

Mr Bayart :

Je n’avais pas été voir votre site suite à votre mail. Une erreur de ma part. J’aurais dû prendre le temps.

Ce serait tout de même plus honnête de prévenir vos invités : http://lahorde.samizdat.net/2015/09/28/cartographie-de-lextreme-droite-francaise-mise-a-jour-2015/

De ce que jai vu sur votre site, j’avais un peu de mal a vous classer, entre les complotistes, la fachosphere, les chemtrails, etc. Au final je n’ai pas l’impression que ce soit une erreur de classement de la part des copains de la horde. Et ce n’est très clairement pas une ligne éditoriale que je souhaite soutenir ou promouvoir.

Du coup, ce sera sans moi.

Notre réponse :

Lettre ouverte à benjamin bayart

Nous avons bien reçu votre incroyable réponse.

Selon vous nous devrions faire part à chaque invité du torche cul que vos petits amis ont eu l’obligeance d’écrire à notre égard.

Ces personnes que vous défendez sont des véritables fascistes usant constamment de la violence et de méthodes de délation ainsi que de l’intimidation pour faire taire leurs soi-disant adversaires.

Il est beau votre combat de défense des libertés d’internet avec ces gens à vos côtés.
Vous ne trompez personne en prenant leur défense cela vous situe dans l’échiquier entre Caroline Fourrest et Rudy Reichstadt.

Honte à vous de prendre parti pour une bande de nervis débiles et incultes dont la violence est le seul moyen d’expression.

A ce titre nous n’avons aucune leçon à recevoir ni de vous ni de vos petits copains néo fasciste car notre combat est ailleurs et bien plus noble, et si vous êtes tenté de comparer nos audiences vous constaterez que ces gens ne représentent rien ni personne.

Quant à la diversité raciale et culturelle elle de nôtre côté et certainement pas chez eux, là encore on se demande où sont les fasciste selon votre définition, vous qui défendez cette novlang avec des termes débiles sans aucune signification.

Ce sont « les chiens de la rue et du net » payés et soutenus par le système pour traiter de fachos tous ceux qui ne rentrent pas dans leur moule idéologique.

Vos petits amis sont des idiots utiles et désormais nous savons que vous en faites partie.

C’est au tour du public de trancher et de constater vos positions politiques absurdes et insultantes pour ceux qui vous regardent et qui apprécient vos analyses car à travers nous et votre réponse c’est également eux que vous insultez.

MetaTV

LaHordeEncore un bel exemple de la pression sociale, de la fragilité morale d’un Benjamin qui ne voudrait pas être apparentés « à l’extrême droite » et décline donc une invitation pour la simple raison qu’un groupuscule masqué se revendiquant « antifasciste » a décrété bille en tête et unilatéralement que untel est « extrême droite ». Benjamin, comme d’autres, seraient les premiers à noyer le chien si ces jojo-sticiers l’avaient décrété porteur de la rage.

Tenez, Benjamins : Conditionnement & conformisme à l’assaut du libre arbitre

Publicités