Objet : proposer deux vidéos d’internautes soulevant un problème d’objectivité chez certains nouveaux acteurs influents de Youtube, et appuyer ces analyses.

Contexte : le phénomène des youtubeurs

En grande surface, vous pouviez trouver "le guide des youtubeurs". N'allez pas y chercher de contenu intellectuel, il n'est pas fait pour.

En grande surface, vous pouviez dès octobre 2016  trouver « le guide des youtubeurs ». N’allez pas y chercher trop de contenu intellectuel, il n’est pas fait pour. #panemetcircences

Le phénomène de société des youtubeurs est énorme. N’importe quel inconnu (à l’instar de la téléréalité) a maintenant l’opportunité de se constituer rapidement une communauté de followers (abonnés) sur la plate-forme de vidéos du géant Google. Ces (parfois très) jeunes gens produisent régulièrement des vidéos sur des thématiques telles que le maquillage, les jeux vidéo, la cuisine ou tout autre sujet somme toute assez léger*. Un grand nombre de vues sur leurs vidéos leur rapportent de l’argent. Dans ce milieu, quand on perce, on peut vivre de cette activité (si si). Certains sont même invités en prime-time à la télévision, et publient des livres vendus partout, preuve s’il en fallait que ce phénomène est bien vu du système en place.

Peu à peu sont apparus d’autres youtubeurs abordant des sujets moins légers en donnant leur avis sur la politique (objectivement pro ou anti système). Ils sont venus appuyer les rangs grossissants de la contre-information par l’Internet, celle qui contrebalance naturellement l’information biaisée servie par les médias possédés par une poignée de milliardaires pour maintenir leur paradigme ultralibéral.

Depuis quelques années, en France comme à l’étranger, les pouvoirs en place -gouvernements et médias- ont lancé une véritable chasse aux sorcières envers les sites qui diffusent une information non conforme à la doxa mondialiste. Parmi ces initiatives bien-pensantes, on relèvera 1) le site gouvernemental « OnTeManipule », 2) cette décision européenne (en 2013) de rémunérer des trolls europhiles pour contrer l’euroscepticisme sur Internet, 3) l’ensemble des chaînes de télévision se sont emparés de la thématique « conspirationniste » ou « complotiste », avec par exemple une pastille dédiée de Canal+ en prime-time, « le Complot« .

youtubisme-bienpensantNotre sujet : Parallèlement est apparu un phénomène particulier sur youtube : des chaines entières dédiées à la « zététique » et à « l’hygiène mentale » consistant à dire : « sur internet, on ne trouve que des sites conspirationnistes qui ne véhiculent que des inepties, des mensonges qui trompent les pauvres internautes. Changeons cela, et apprenons-leur à réfléchir à nouveau dans les sentiers battus et permis du conformisme ». Enrobant leur discours dans un paternalisme mal caché derrière une condescendance détestable, abordant à leurs débuts des thématiques variées (et intéressantes) en déballant leur scientisme à toute épreuve. Puis très vite est apparu un intérêt tout particulier -et récurent- à s’attaquer aux « conspis« , mettant sournoisement sur un même plan des thématiques farfelues (croyances comme les réptiliens, les licornes, le père-noël) avec d’autres beaucoup plus problématiques : nouvel ordre mondial, bankstérisme, santé, terrorismes, franc-maçonnerie, (…).

C’est cette curieuse manie qui est enfin pointée ici par Charles Robin ou « Autodisciple » qui entament sereinement l’analyse de ces nouveaux flics de la pensée, qui donnent la vague impression d’œuvrer idéologiquement de concert avec le pouvoir en place:

 

1. Vous avez dit « esprit critique » ? – Message à La Tronche en Biais

Par Charles Robin (il n’est pas youtubeur, mais auteur conférencier; nous soutenons son travail)

« Zététique », « biais de confirmation », « rasoir d’Ockham »… Ces mots vous disent quelque chose ? En quelques mois, ils sont devenus les expressions fétiches d’une nouvelle communauté Youtube, celle de La Tronche en Biais. Dans leurs vidéos explicatives et leurs émissions live, Acermendax, Vled Tapas et Loki Jackal abordent de nombreux sujets – souvent scientifiques mais aussi sociétaux ou philosophiques – sous l’angle de l’esprit critique et de l’examen rationnel.

Mais suffit-il de se réclamer de la pensée critique pour l’appliquer rigoureusement et de manière impartiale ? Suffit-il de dénoncer les biais cognitifs à l’œuvre dans les discours de ceux qu’on critique pour en être soi-même à l’abri ? Dans cette vidéo, nous allons tenter de montrer que les animateurs de La Tronche en Biais sont eux-mêmes très souvent victimes des biais cognitifs qu’ils prétendent mettre en lumière.

Nous ne participons pas au relai des « clashs » et autres modernités comme les youtube drama, mais estimons que la vidéo suivante est importante à plus d’un titre. Sociologiquement, bien sûr, mais aussi car le sujet initial traité (le lobbying européen de l’intérieur) est très important. Et la réaction d’une clique de youtubeurs donneurs de leçons, spécialisés dans « l’hygiène mentale » ou la « zététique », est assez surprenante. Du moins, au premier abord.. D’ailleurs plusieurs followers ont résilié leurs abonnements à ces chaines suite à cette histoire, constatant une mauvaise fois manifeste, un parti-pris grossier qui les démasque un peu plus :

 

2. ENCORE PARDON : les chiens de garde de Youtube ?

Par « Autodisciple »

« Dans cette vidéo, nous nous offrons un petit exercice d’esprit critique sur la réception de notre film Pardon Youtube par Guilhem de Youtube et ses relais enthousiastes : Dirty Biology, Nota Bene, Linguisticae, Dave Sheik, Dany Caligula, Tronche en Biais, entre autres vulgarisateurs censés représenter l’esprit critique sur Youtube.

Alors que l’accueil de notre film a été excellent (merci à vous les gens !), ces youtubeurs influents sont d’accord avec le montage de Guilhem de Youtube pour le trouver manipulateur et sans intérêt.

Pourtant, la vidéo de Guilhem nommée « comment autodisciple vous a hacké !! » est des plus malhonnêtes et médiocres. Comment comprendre cette réaction collective ? Notre analyse, qui est l’occasion de donner en plus de nouveaux éléments sur cette affaire.

Notre film Pardon Youtube pour celles et ceux qui l’auraient loupé »

Il m’arrive de suivre l’une ou l’autre de ces chaines car il leur arrive d’être pertinentes (quant à d’autres..). Mais -et mes commentaires laissés sous leurs vidéos peuvent en témoigner- certaines orientations idéologiques apparaissent clairement;

  • Je pense par exemple à « La tronche en biais » notamment, qui a publié sur l’Islam et sur le Catholicisme pour rabaisser ces religions, au nom de l’athéisme-saint-d’esprit lumineux, moquant (en s’en défendant) les croyants. Il est curieux, par exemple, qu’ils n’aient jamais attaqué le judaïsme. Pas l’temps ou rien à dire, paraitrait-il.. La France est officiellement anticatholique depuis près de 230 ans, et ouvertement islamophobe depuis plusieurs années. MAIS, elle protège plutôt bien ses juifs. De là à faire un parallèle au lieu d’y voir une coïncidence… (Il ne s’agit pas ici de se poser en défenseur de religions, mais d’observer qu’une posture athée ou antireligieuse neutre n’est valable que si l’on évoque chacune de ces religions, dans une recherche globale de critique. Force est de constater que ce n’est pas le cas, ici. Lâcheté, endoctrinement ou connivence ? C’est une autre histoire).
  • Dans la vidéo d’Autodisciple, il est question, dans le fond, de critique de la technocratie européenne. Souvenons-nous ici du point évoqué plus haut : cette décision européenne (en 2013) de rémunérer des trolls europhiles pour contrer l’euroscepticisme sur Internet. Aller, disons que ce n’est qu’une coïncidence ?
  • Je pense aussi, d’une manière générale, au gauchisme quasi-généralisé teintant ces chaines youtube (les légères comme les intellectuelles), toutes portées sur le mondialisme et abhorrant toute forme de défense à celui-ci. Il n’existe que peu de jeunes youtubeurs échappant à cette tendance, et les rares s’y adonnant sont dénoncées comme fascisantes. (Récemment, la chaine polémique « Raptor dissident » illustrait ce propos, étant au centre d’un de ces « youtube drama »).

On pourra donc également faire un parallèle avec les bien-pensants que seraient les autoproclamés « antifascistes » si longuement disséqués sur ce blog, garants d’une bien-pensance gauchiste à souhait.

Affaire à suivre, ce n’est que le début.

Ced

Connexe, via https://federationdesmediasresistants.wordpress.com :

 

Le concept des chiens de garde : [Documentaire « Les Nouveaux Chiens de Garde« ] : « En 1932, l’écrivain Paul Nizan publiait Les chiens de garde pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque qui, sous couvert de neutralité intellectuelle, s’imposaient en véritables gardiens de l’ordre établi.

Aujourd’hui, les chiens de garde sont journalistes, éditorialistes, experts médiatiques, ouvertement devenus évangélistes du marché et gardiens de l’ordre social. Sur le mode sardonique, LES NOUVEAUX CHIENS DE GARDE dénonce cette presse qui, se revendiquant indépendante, objective et pluraliste, se prétend contre-pouvoir démocratique. Avec force et précision, le film pointe la menace croissante d’une information produite par des grands groupes industriels du Cac40 et pervertie en marchandise. »

 

* Il ne s’agit pas d’être méprisant envers toutes ces jeunes personnes diverses. L’objet du propos est de constater l’amoncellement de légèretés étouffant les questions sensibles et centrales concernant le déclin de la société. Ces jeunes gens sont pour la plupart inoffensifs, n’étant que le produit d’un système malade depuis longtemps, qui encourage et promeut des futilités (Panem et circences) masquant la forêt des problèmes majeurs.

Advertisements