Category: Analyses


Je ne pensais pas un jour m’intéresser à ces choses, encore moins publier un billet comme celui-ci, mais c’est assez surprenant pour vous en faire part.

poutin danseTout le monde sera d’accord pour dire qu’aujourd’hui la Russie joue un rôle majeur sur la scène internationale (sinon, voir revue de presse #Russie), on peut même dire qu’elle mène (au moins de manière visible) le jeu, aujourd’hui en#Syrie, hier en arrière-plan des évènements ukrainiens de 2014.

Et bien je suis tombé sur le passage suivant, tiré d’une prophétie énoncée en 1984, un an après Tchernobyl, lors d’une apparition de la Vierge en Ukraine :

« (…) L’Ukraine est cruciale pour la conversion de la Russie.
L’Ukraine est la clé pour la paix du monde.
Et c’est la Russie qui convertira l’Ouest.
L’étincelle de tout cela viendra de l’Ukraine ».

« Notre-Dame de l’Apocalypse » de Pierre Jovanovic, édition Jardin des Livres 2008, p. 67

Cet extrait  initialement publié en 1993 en Amérique du Nord fut publié par Pierre Jovanovic en 2008, soit bien avant les évènements du Maïdan ukrainien (voir Les Dessous de la guerre en Ukraine) et la reprise en main, par la Russie, du conflit syrien contre l’Etat Islamique…. (voir Les Dessous de la guerre en Syrie).
MAIDAN-AVANT-APRES-ukraine

Maïdan, Kiev, avant/pendant (2014)

Cette seule citation devrait à elle-seule susciter la curiosité du lecteur. Nul doute que Jovanovic, s’il rééditait son livre aujourd’hui, ne pourrait pas faire l’impasse sur la concordance actuelle avec les évènements de 2014-2015 autour de la Russie de Poutine, et sa résistance à l’axe du mal américano-sioniste et des pétromonarchies du Golfe. (voir revues de presse #EIIL, #Ukraine)

Lire la suite

Publicités
conference-charles-robin-bordeaux-2015
« Professeur de français et de philosophie, auteur de plusieurs articles universitaires sur la critique du libéralisme, Charles Robin écrit également pour les revues Eléments, Rébellion et Perspectives libres.
Il se fait connaître fin 2014 avec son ouvrage La gauche du capital.

A l’invitation du Cercle Politzer, il explique les évolutions récentes de l’antifascisme et le reflet qu’elles donnent de la gauche contemporaine. »

 Le son n’est pas très bon, mais on comprend.

Ornella Guyet est l’une de ces fausses antifa qui « milite » dans le sens du système, qui a une indignation très sélective et qui diffuse sur son site des calomnies sur un ensemble de contestataires de gauche (qui flirteraient avec l' »extrême droite » selon elle). Activeast étant aussi dans le viseur de ces sites de désinformation (et mentionné également chez miss Guyet), je relaie intégralement cet article de l’Observatoire du néo-conservatisme. Merci à eux pour le travail qui servira à d’autres.


ornella_guyetOrnella Guyet se déclare “journaliste spécialiste des réseaux d’extrême droite”. Sous le pseudonyme de «Marie-Anne Boutoleau» et par l’intermédiaire du site Indymedia Paris, cette elle s’est fait connaître par des campagnes de diffamation et d’injures à l’encontre de nombreuses personnalités de gauche qu’elle associe aux « fascistes ». Parmi la longue liste des offensés, nous retrouvons François Ruffin, Pierre Carles, Michel Collon, Frédéric Lordon, Hervé Kempf, Alain Gresh, ou encore Noam Chomsky.

L’expression « confusionnisme” fait désormais partie de la novlangue d’Ornella Guyet et de nombreux groupuscules qui se réclament de la lutte antifasciste. Afin d’amalgamer la lutte contre néolibéralisme et impérialisme à l’extrême droite, ces “activistes” n’ont jamais eu le moindre scrupule pour employer des arguments fallacieux habituellement utilisés par les propagandistes du néocolonialisme qui se doivent de justifier une guerre tout les six mois.

Via son site Confusionnisme.info, Ornella Guyet nous signale ici très succinctement pour ne pas dire de manière simpliste, que “le confusionnisme politique peut relever d’une stratégie mûrement réfléchie (c’est notamment souvent le cas à l’extrême droite) comme il peut aussi être le fruit de l’ignorance ou de la naïveté de certains militants (notamment à gauche).” Sans plus de précisions Ornella Guyet rajoute : “Historiquement, on peut situer les débuts de ce phénomène en France à la fin du 19ème siècle”.

Mais plusieurs questions se posent : Qui est vraiment Ornella Guyet ? Quelles sont ses motivations ? Pourquoi reprend-elle à son compte la rhétorique et les méthodes habituellement utilisées par les néo-conservateurs ? Comment expliquer qu’elle fustige une très grande partie de la gauche alors qu’elle ne dit mot sur une certaine extrême droite ? Quelles sont les sources de cette « journaliste antifa » ? Pour répondre à ces interrogations il nous a semblé important de revenir attentivement sur la sémantique des diatribes diffusées par Ornella Guyet.

Afin d’échapper à la confusion, ouvrons le dictionnaire :

Pour le petit Larousse, le mot confusionnisme se traduit par le fait d’entretenir la confusion dans les esprits et d’empêcher l’analyse objective des faits. Cependant, il est vrai que cette expression a une existence antérieure dans les discours politiques… une antériorité qu’Ornella Guyet, toujours dans le flou, ignore ou omet simplement de préciser. Ainsi au début des années 30, Léon Trotsky qualifiait la ligne politique de la Fédération communiste catalane-baléare (FCCB) dirigée par Joaquín Maurín de « mélange de préjugés petits-bourgeois, d’ignorance, de “science” provinciale et de coquinerie politique ». Voilà selon Trotsky «Le confusionnisme de Maurín et de la Fédération catalane ».

La revue “Monde” et les trotskystes furent eux aussi qualifiés de “confusionnistes”. En novembre 1930 à l’occasion du deuxième congrès des écrivains révolutionnaires qui se tient à Kharkov, “Monde”, créée et animée par l’écrivain Henri Barbusse, est accusé d’être «un journal sans principes directeurs, qui dès le départ avait pris une position anti-marxiste », de se caractériser par « le confusionnisme », d’avoir pour collaborateurs « des agents du trotskisme, des social-fascistes, des radicaux bourgeois, des pacifistes », bref d’être hostile à l’idéologie prolétarienne. Voir un éditeur pour le socialisme libertaire

1. Décryptage de la “méthode Guyet”:

Lire la suite

Tollé médiatique suite à la réaction des salariés d’Air France..

« Tout le monde » ou presque aura vu ou entendu parler de ce directeur des relations humaines d’Air France se faire maltraiter physiquement par les salariés en colère, dégoutés suite à l’annonce de la direction du groupe de la suppression de 2900 postes :

Acclamée sur les réseaux sociaux, cette action est décriée par le gouvernement (« socialiste » !) et les me(r)dias aux ordres. Ainsi, le « merluchon » franc-maçon s’est même fait couper la parole sur BFM WC pour avoir osé apporter un commentaire dissonant à la doxa bien-pensante, car complaisant pour les salariés en refusant de condamner cette réaction.

Le merluchon un peu moins à la ramasse que les autres sur ce coup-là, coupé en direct par bfm WC

Le merluchon un peu moins à la ramasse que les autres sur ce coup-là, coupé en direct par bfm WC

Un nouvel exemple de formatage du citoyen pour lui faire fermer sa gueule, le castrer dans sa légitime réaction face à un grand patronat* sans gêne, plus proche de ses actionnaires que de ses salariés (rien de neuf sous le soleil, ici). Lire la suite

Le Pirate et le Paysan

Entretien avec Pierre Rabhi & Paul Watson

Concerné par ces deux approches et sensible aux thématiques évoquées, voici une rencontre de deux activistes modernes dans des domaines différents.

Synthèse graphique personnelle de cet article

Synthèse graphique personnelle de cet article (2011, déjà 4 ans, à l’occasion du contre G8 dans le cadre d’une première « expérimentation potagère »)

ActivEast est en effet concerné de près par un certain « retour à la terre » et étudie les différents aspects d’une autonomisation (par rapport au système) par le biais d’alternatives (alimentaire, énergétique, habitat, permaculture) sur le blog Alternative ↺ Autonomie (https://decroissons.wordpress.com). De son côté, Pierre Rabhi est un philosophe et un permaculteur qui a lancé un mouvement citoyen, les Colibris.

De même, un questionnement philosophique sur la légitimité de la violence à travers l’action directe se fait de plus en plus présent. Paul Watson, dissident de Greenpeace qu’il a quo-fondé, s’est tourné vers l’action directe de terrain dans le cadre de la protection de la faune marine avec son association Sea Shepherd.

C’est l’histoire d’une rencontre que beaucoup attendaient, entre un pirate qui prend tous les risques pour protéger la biodiversité des océans et un paysan philosophe qui engage les humains à prendre soin de la terre. Les deux hommes se sont rencontrés pour échanger sur leurs approches, leur vision, avec la grande question que sous-tendent leurs deux mouvements : tenter d’éteindre le feu ou bien neutraliser les pyromanes… Comme dans la nature, la diversité des approches est une richesse.

Lire la suite

conference-charles-robin-bordeaux-2015Le Cercle Politzer recevra Charles Robin à Bordeaux le 10 octobre 2015 à 14h30 pour une conférence sur le thème : « Quel antifascisme ? Sur les errances idéologiques de la gauche. »

Professeur de français et de philosophie, auteur de plusieurs articles universitaires sur la critique du libéralisme, Charles Robin écrit également pour les revues Éléments, Rébellion et Perspectives libres. Il se fait connaître fin 2014 avec son ouvrage La Gauche du capital.

À l’invitation du Cercle Politzer, il expliquera les évolutions récentes de l’antifascisme et le reflet qu’elles donnent de la gauche contemporaine.

Entrée gratuite.

Réservation obligatoire : merci d’envoyer un courriel avec le nom des participants à cp.conferences@gmail.com

Interventions passées de Charles Robin


Anarchisme conservateur
Conférence de Charles Robin

Le 28 juin 2015, ER Lille accueillait Charles Robin pour une conférence.

Lire la suite

conservateurs-et-libertaires
Ce titre, volontiers provocateur, est d’un binarisme exaspérant. Car d’un côté nous aurions le « progressisme » et de l’autre, « l’arriérisme », selon la lecture dominante en cours.

La lecture binaire est vraiment nuisible.Prenons le cas de la sexualité et teintons-la d’idéologie :

L’exposition controversée de Marseille sur la pédophilie

J'ai gardé trace de cette expo sur l'autre blog du réseau ActivEast

J’ai gardé trace de cette expo sur un autre blog du réseau ActivEast « Réseaux pédocriminels« 

Une récente exposition artistique polémique à Marseille où les artistes Reinhard Scheibner et Stu Mead ont librement exposé du 13 Juin 2015 au 13 Septembre, à la Friche la Belle de Mai au 41 rue Jobin 13003 à Marseille. Les œuvres proposées, et incriminées dans cette affaire, représentaient des scènes explicites de pédophilie, de satanisme et de zoophilie.

Cette information s’est rapidement répandue sur les réseaux sociaux, suscitant les plus vives réactions des internautes, majoritairement choqués par cette initiative. Une question ressort souvent : est-ce que la municipalité était au courant, avait-elle donné son aval ?

Contacté lundi 31 Août par mes soins, la personne chargée du standard de l’exposition a affirmé que l’exposition avait bien lieu jusqu’à la date initialement prévue, démentant ainsi une rumeur lancée sur les réseaux sociaux qui affirmait que l’exposition s’était subitement arrêtée avant la date initiale, vraisemblablement grâce à la mobilisation d’une partie de la population ulcérée. N’arrivant pas à contacter le secrétariat municipal pour la Culture, a qui je souhaitais poser la question de savoir si la mairie de Marseille était informée, nous ne pouvons que supposer l’ignorance d’une telle exposition par la municipalité.

En attendant les éclaircissements nécessaires, nous pouvons nous interroger sur des questions de fond :

  • Est-ce que l’expression de la pédophilie doit être tolérée au nom de la Liberté d’expression ?
  • Est-ce que l’age de la majorité devrait-être abaissé, comme le demandent depuis 40 ans certains groupements de personnalités de gauche ? [1]
  • Est-il « réactionnaire » de s’opposer aux pratiques de la pédophilie, de l’inceste et de la zoophilie ?

Consécutivement sont apparus deux articles sur des sites mainstream, l’un intitulé « L’extrême droite s’en prend à une exposition qu’elle juge «pédopornographique» » (à vous de juger, lecteurs, s’il faut être « d’extrême droite » pour qualifier les œuvres de « pédophilies ». De même, le titre dit « qu’elle juge« , laissant penser que l’on pourrait ne pas la qualifier pédopornographique : à chacun de juger de la ligne de « BuzzFeed »).

L’autre article par les « Inrocks » titrait « La Friche Belle de Mai dans la ligne de mire de la fachosphère » … Idem, si l’on s’offusque, c’est qu’on est nécessairement un « malade mental » de la « fachosphère ».. D’autant que si les sites classés par certains à « l’extrême droite » ont en effet relayé l’affaire, ce fut bien après (en temps journalistique internet) mon propre article et celui de Wanted Pedo qui avaient fait enfler l’affaire.

Lire la suite

etienne-chouard-fascisme-antifascisme-extreme-droiteChouard contre la pensée unique, contre les accusations simplissimes « d’appartenance à l’extrême droite », contre la simplification binaire (et corrompue) gauche-droite, pour la liberté d’expression, d’opinion et l’ouverture au débat. Sur la ligne de Guillemin, il explique qui sont les vrais « fascistes », d’où ils viennent historiquement.

L’extrême droite, ce sont les 1% contre les 99%

A méditer, messieurs et mesdames « antifas »..

Sur le même sujet, voir « Henri Guillemin – D’Adolphe Thiers à Adolf Hitler, les bouchers des rentiers« . Et « La guerre de 14-18 puis le fascisme pour stopper le socialisme. Extrait du film 1900 avec Depardieu et De Niro« 

L’impuissance politique du peuple démontre que nous ne sommes pas en démocratie. Parce que ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir. C’est au peuple d’écrire sa constitution http://www.le-message.org. Notre régime actuel n’est pas du tout une démocratie mais une oligarchie ploutocratique (le pouvoir des plus riches). Argumentation ici : http://lavraiedemocratie.fr

Les Gentils Virus : pour réfléchir et propager le Message de la vraie démocratie (FB).

Salut.

Comme vous savez, le mot « fascisme » est une insulte très courante aujourd’hui, — y compris contre des personnalités que je trouve admirables, comme Bricmont ou Chomsky, par exemple, dès qu’ils s’avisent de défendre une liberté d’expression digne de ce nom —, et sans qu’on arrive à jamais savoir clairement ce que ce mot signifie vraiment.

Pour progresser sur ce sujet, j’ai commandé (d’occasion, car il est épuisé) un « livre CD » de Guillemin intitulé « Le fascisme en France ». J’ai reçu en fait… une cassette ! de 1987… Bon, pas grave : j’ai récupéré le lecteur de cassettes de Clovis, j’ai enregistré le son de la voix d’Henri, je l’ai converti en mp3 => c’est assez sourd, mais on comprend ; et j’ai mis le fichier là :

mp3
Fichier à télécharger (69Mo, 1h15) :
http://etienne.chouard.free.fr/Europe/multimedia/Guillemin_Le_fascisme_en_France_1987.mp3

Henri_Guillemin_pensif_pJe suis content de retrouver dans cette conférence de Guillemin LE SENS PROFOND DU TERRIBLE MOT « FASCISME », qui correspond au sens que je lui donne intuitivement depuis des années :

le fascisme est L’IDÉOLOGIE QUI REMET —DE FORCE— L’ÉTAT AU SERVICE DES POSSÉDANTS QUAND LES ÉLECTIONS N’Y SUFFISENT PLUS.

Les plus riches privilégiés, — APRÈS avoir été farouchement parlementaristes tout le temps (19e siècle et début 20e) où le gouvernement dit représentatif conduisait systématiquement au pouvoir des « républicains pour rire » (c’est-à-dire strictement au service des affairistes et des banquiers) —, ces mêmes privilégiés, donc, sont DEVENUS au contraire violemment antiparlementaires avec la montée des socialistes aux élections et la vive crainte que le (faux) « suffrage universel » ne leur garantisse plus d’accaparer tous les pouvoirs politiques. Nota : les mêmes ultra-riches sont ensuite REDEVENUS parlementaristes quand l’appropriation des (très importants) médias de masse et la corruption des (très importants) partis dits « de gauche » ont rendu au gouvernement dit représentatif cette vertu —très convenable— de donner TOUJOURS le pouvoir aux plus riches.

Hitler, Mussolini, Franco et autres Pinochet — ainsi que l’Union européenne — garantissent aux plus riches privilégiés le maintien de « l’ordre social », c’est-à-dire l’affaiblissement maximum des syndicats et des salaires, ainsi que l’impuissance politique et la docilité des salariés, travailleurs condamnés aux travaux forcés au profit des propriétaires.

EndCivCela fait quelques temps que ça résonne dans ma tête, je voulais en parler et il se trouve que cet extrait du très bon documentaire END:CIV tombe à pic. Je pense sérieusement que la culture de la non-violence est l’une des causes de la stagnation du système putride, du statu-quo. Elle nous dé-sert plutôt qu’elle ne nous sert.

Alors bien sûr il y a cette moralité répandue qui dit qu’on ne résout pas la violence par de la violence, qu’il faut montrer l’exemple (…). Cette belle mentalité n’aide cependant pas à « changer les choses » : les banksters continuent de toucher les intérêts de la Dette, les ripoux-blique continuent leur jeu des chaises musicales, les réseaux pédophiles continuent leur bonhomme de chemin, la Démocratie Réelle n’a toujours pas émergé ().

Un extrait du documentaire END:CIV sur le dogme de la non-violence

(le documentaire en entier: https://vimeo.com/118225132)


Cette image reprend la pensée de l’écrivain Henry Makow qui disait dans un ouvrage ou sur son site (je ne me souviens plus où l’avoir lu) qu’à son avis, si le régime totalitaire étasunien n’avait pas franchi le dernier cap liberticide et totalitaire, c’était (selon lui) en partie grâce (ou à cause) du fait que les américains étaient encore massivement armés. Je plussoie à cette analyse ;

port-darmes

Bien sûr, notre conditionnement baba-cool, humaniste patin-couffin nous fait sans surprise rejeter machinalement cette vision. Jusque quand ?

Lire la suite

Vieux "logo" bien pourri de l'ex-site de chiens de garde

Vieux « logo » bien pourri de l’ex-site de chiens de garde

Dans l’une de ses vidéos d’Août 2012, Johan Livernette (écrivain français catholique contre-révolutionnaire) répondait méticuleusement à cet autre site (entre-temps disparu, ré-ouvert puis arrêté) « Conspis hors de nos vi[ll]es » qui s’était aussi attaqué à Activeast en 2011. Énième site pompeusement et ostensiblement revendiqué « Antifa », mais qui ne faisait que s’en prendre aux résistants de tous poils, un autre chien de garde du système en somme.

Je diffuse cette vidéo, en me détachant personnellement (ainsi que le réseau ActivEast) de son côté religieux, la proposant pour le côté informatif et les questions de fond. Et de préciser dans la foulée que je n’ai rien d’anti-chrétien.

Sujets abordés en vrac : théorie du complot, communisme, révolution bolchevique, libertaires, histoire, Joseph de Maistre, Rothschild, David Rockefeller, Churchill, Bilderberg, Antony Sutton, Khazar, Juifs, franc-maçonnerie, Nouvel Ordre Mondial, sionisme, Al-Assad, Syrie, MI6, Torah, Talmud, Babylone, Jerusalem, Dieudonné, Jamel Debbouze, Roger Dommergue, Rony Brauman, Pranaitis, Julio Meinvielle, Benjamin Freedman, Jésus-Christ, catholicisme, Saint Augustin, Bible, Apocalypse, évangile.

Johan Livernette sur le site conspis hors de nos vies

confusion
Qui n’est jamais tombé sur cette formule, au détour d’une conversation sur internet, ou dans la vie réelle ? Cette expression est l’apanage de l’extrême gauche et s’adresse invariablement à quelqu’un qui soutiendra un discours hors du cadre dogmatique de l’antifasciste présent.

Pour y avoir été mêlé plusieurs fois, j’en dégage cette tentative de définition et ces remarques : Lire la suite

Pour les besoins de l’écriture d’un essai, je recherche la collaboration de personnes se revendiquant / qui pensent être / qui croient être « antifa ». Vous connaissez quelqu’un qui affirme être « antifa » ? Vous êtes vous-même un antifa convaincu ? ce message est pour vous.

Par le biais d’une interview, qui peut prendre la forme d’une entrevue filmée (à visage découvert ou masqué) ou écrite, ou par le biais d’une interview (signée ou anonyme) réalisée par un simple échange de mails, je cherche à collecter des points de vue, avis divers, de personnes de tous âges qui sont engagés moralement ou physiquement, de près ou de loin, dans cette idéologie.

L’antifascisme est revendiqué par divers groupes ou personnes, comme une réponse à un fascisme qui prend selon les avis diverses formes dans la vie quotidienne.

Il n’existe pas d’ouvrage relativement sérieux sur le sujet. Or, je pense que c’est un sujet important à bien des égards, que je ne développerai pas ici (du reste, le blog -https://activeast.wordpress.com- est relativement fourni en avis sur la question).

Concerné de près par cette mouvance, ayant fait des expériences en relation avec des antifas, mon propre témoignage ne saurai cependant être suffisant pour la proposition d’un ouvrage sur le sujet. Aussi, je vous invite à diffuser cet appel aux personnes de votre entourage ou aux connaissances qui pourraient être intéressés par cette démarche, qui leur permettrait d’exprimer sans tabou leur vision sur la question.

Je recherche également des avis de personnes qui critiquent cette position politique : d’anciens antifas, des victimes d’agissements estampillés « antifa », des ennemis déclarés de cette mouvance, des fascistes qui se revendiquent comme tel, des personnes qui pensent avoir été attaquées verbalement ou physiquement pour leurs positions politiques, justement ou injustement (…)

Activeast [@] free.fr

ANTIFAE6

brain-fonctionnementIl circule énormément de fausses photos qui sont des montages photoshop, ou encore des vidéos faussement datées. La volonté de certains de tromper un maximum de gens est très présente sur internet. Qu’ils soient de simples plaisantins, ou des agents confusionnistes payés pour créer des fausses informations, le résultat est que nous relayons parfois des faux documents, ce qui décrédibilise les vraies informations et le Mouvement pour la Vérité.

Il existe un outil simple et puissant pour opérer une vérification des supports d’information, que j’ai pu tester de manière positive : j’ai ainsi décelé un hoax qui commençait à se répandre. Démonstration. Lire la suite

Si ça te choque, l'article est pour toi
(#vazyvomi) Si ça te choque, l’article est pour toi

Quel étrange conformisme en ce triste jour pluvieux, que de clavioter à propos de Charlie Hebdo le lendemain de la tragédie. J’aurai pu le faire hier, le jour même, mais il y aurait eu moins de recul, et la matinée nous a apporté son lot de pépites en tous genres.

Y'en a qui n'ont pas attendu longtemps

Y’en a qui n’ont pas attendu longtemps. Tu prendras bien un t-shirt, insensible pingre ! Ou une coque de téléphone ?

Au risque de me brouiller avec François et Nicolas qui demandent à ce que la ripoublique soit soudée face à cet odieux attentat, de même qu’avec la majorité des gens autour de nous, qui arborent déjà l’image « Je suis Charlie » comme des clones (tiens, achète aussi le t-shirt qui va avec, non ? voir impression écran de droite), je vais résumer mon point de vue à H+24, soit un jour après le drame encore chaud. Et ce en partie pour permettre à beaucoup, dans mon entourage, d’avoir accès à un autre son de cloche. Voici tous les éléments intéressants, toutes les théories et les contre-théories, au fur et à mesure des informations et avis disponibles :

  1. Je ne suis PAS Charlie, ou le deux poids deux mesures habituel
  2. Incohérences de notre mini 11-septembre: sur les traces du grand frère
  3. Prise d’otage de l’hyper-cacher
  4. Réactions diverses
  5. Conséquences
  6. Récupérations
  7. Notes : au fait, c’est quoi Charlie Hebdo ?
  8. Conclusion du moment
  9. Hommage aux victimes
  10. Cet article est mis à jour quotidiennement (mises à jour signalées par maj) Voir aussi revue de presse : #escalade de Janvier 2015 et #charlie hebdo ainsi que cette ligne temporelle intéressante.

Lire la suite