Tag Archive: afrique


sankara

« Thomas Sankara a légué aux générations futures la verve et l’énergie de l’espoir, l’emblème de la probité et la conscience historique de l’inaliénabilité de la lutte contre toutes oppressions »

L’ancien président du Burkina Faso était un grand homme, résistant à l’Empire, aux banquiers internationaux. Il a milité pour redonner aux africains leur indépendance. Assassiné comme Kadhafi pour avoir trop défié l’impérialisme. Militant antibanque, je vous propose donc en introduction son historique discours sur la dette à ne pas payer. Viennent ensuite divers documentaires autours de cet admirable personnage historique. Lire la suite

Publicités

MALIComme pour toute intervention de l’OTAN dans le monde, il y a le discours officiel dans les médias, et il y a la réalité cachée des enjeux moins politiquement correct. Nouveau conflit: le Mali

Resistance71 Blog

Quand la réthorique du deux poids, deux mesures, règne sur l’enfumage médiatique de l’affaire malienne…

Hollande ne fait que continuer le travail de Sarkozy, met la France au service de l’AFRICOM américain pour remodeler l’Afrique selon un schéma néo-colonialiste planifié. Une des pièces supplémentaire du puzzle géant pour le grand conflit mondial de ce début du XXIème siècle se met en place, conflit qui devrait générer suffisamment de chaos pour que l’oligarchie tente la poussée finale vers l’établissement de sa gouvernance mondiale.

Excellente analyse traduite ici de Tony Cartalucci, aidé dans sa réflexion par Pepe Escobar, qui montre l’utilisation d’Al CIAda, la légion islamiste de l’empire pour les basses œuvres et les connexions entre les conflits libyen, syrien et maintenant malien. Un conflit du même moule couve également au Nigéria… Le but est d’embraser l’Afrique pour que l’OTAN sous commandement de l’AFRICOM yank, recolonise l’Afrique.

— Résistance 71 —

 

Voir l’article original 1 330 mots de plus

La sortie du films en 3d sur « Tintin » ne sera pas épargnée par le climat spécial de cette fin 2011: emprunte de communautarisme, de « races ».

L’incriminé est cette fois Tintin, le reporter clairement raciste des débuts. Non qu’il ne faille pas dénoncer ces comportements nauséabonds, mais une demande de retrait de la BD s’apparenterait à un autodafé un peu zélé; Par contre, comme le suggère le plaignant congolais, une préface textuelle et graphique supplémentaire pourrait être un 50/50 envisageable ?

Façon paria-mach, « des photos valent mieux que de longs discours« 

Lire la suite