Tag Archive: antisémitisme


sionisme juifs franceCe sont principalement les sionistes, en très grande majorité. En fait, sans sionistes ni juifs talmudistes, il n’y aurait pas d’antisémitisme, c’est tout con. Sans problème, que des solutions.

Par antisémitisme, nous entendons ici cette définition galvaudée communément admise ; pour la démystification de ce terme, lire attentivement « Les Dessous de l’antisémitisme« .
Par « sionistes », nous entendons toute personne, juive ou non, favorable à la toute puissance israélienne; voir « Les Dessous du sionisme« .


 

Pour introduire le billet, cette citation de Bernard Lazard (juif) :

« Je n’approuve pas l’antisémitisme, c’est une conception étroite, médiocre et incomplète, mais j’ai tente de l’expliquer. Il n’était pas né sans causes, j’ai cherché ces causes. Ai-je réussi a les déterminer ? c’est à ceux qui liront ces pages d’en décider. Il m’a semblé qu’une opinion aussi universelle que l’antisémitisme, ayant fleuri dans tous les lieux et dans tous les temps, avant l’ère chrétienne et après, à Alexandrie, à Rome et à Antioche, en Arabie et en Perse, dans l’Europe du Moyen age et dans l’Europe moderne, en un mot, dans toutes les parties du monde il y a eu et il y a des Juifs, il m’a semblé qu’une telle opinion ne pouvait être le résultat d’une fantaisie et d’un caprice perpétuel, et qu’il devait y avoir a son éclosion et à sa permanence des raisons profondes et sérieuses. »

L’Antisémitisme, son histoire et ses causes [PDF]

Nous nous bornerons ici à présenter les dernières (et remarquées) tirades de ces pourritures du PAF, libre à chacun d’explorer plus avant les autres excentricités de ces malades mentaux.

Lire la suite

« Les élites politiques peuvent compter sur de précieux auxiliaires dans leur sale besogne de flicage du web : les antifas.

antifa-faGénéralement issus de la petite-bourgeoisie, sans culture politique ou presque, peu ou mal organisés, leurs méthodes basées sur les attaques délatrices et calomnieuses ad hominem les rapproche des extrémistes sionistes. Leurs buts également : s’attaquer à ceux qui résistent au mondialisme, à l’impérialisme, au sionisme et à l’entreprise de démolition des acquis sociaux de l’après-guerre mise en œuvre par la classe dominante. Ils sont agressifs et peuvent être violents à l’occasion. Ce premier mai, ils ont agressé le groupe des militants de l’Union populaire républicaine présents à la Bastille, faisant ainsi le jeu de l’oligarchie européiste et de leurs représentants politiques. Les antifas sont les idiots utiles du capitalisme.

Les antifas ne constituant pas à proprement parler une structure organisée mais une constellation de groupuscules, bien que quelques tentatives de regroupement aient été faites notamment à travers le collectif REFLEXe ou le site d’informations La Horde, le terme de « mouvance » convient mieux pour les caractériser. Sans porte-parole, sans programme politique, la nébuleuse antifa relève davantage de la milice que du parti politique.

Lire la suite

contre les rouges-bruns« Depuis quelques années, fleurissent sur la toile les sites dits « anti-fascistes » qui se caractérisent par leur volonté de démasquer et cataloguer les « rouges-bruns » ou autres idéologues d’extrême droite. Le parti pris sous-jacent de ces sites consiste à affirmer qu’aujourd’hui l’extrême droite et la menace « fasciste » se présenteraient sous les traits idéologiques de l’extrême gauche traditionnelle, d’où l’appellation de « rouge-brun » qui renvoie dans les faits à un agglomérat de traits idéologiques issus de l’extrême gauche traditionnelle et de l’extrême droite raciste.

Lire la suite

JSS-gif-pJonathan Simon Sellem (JSS) est l’extrémiste israélien¹ aux commandes du site de délation le plus méprisé en France à l’heure actuelle.

Cet immonde personnage, qui se prétend « soutenu par les juifs » (ce qui est faux, comme nous le verrons) est un militant ultrasioniste pour son israël chéri, quitte à participer à son ignoble propagande, n’hésitant pas à mentir, en faisant passer les pauvres colons israéliens pour des victimes d’odieux « terroristes« . Quitte à occulter Qui agresse Qui, quitte à nous la faire à l’envers. Chutzpah!

Lire la suite

MONDIALISMEVous vous êtes surement déjà demandé « comment lutter contre le mondialisme » à la sauce Bush / Rockefeller/ Rothschild /Sarkozy / Attali & co (contre leur nouvel ordre mondial, pour faire court). Beaucoup se sont penchés sur la question.

Y compris moi-même. Ne me revendiquant d’aucune étiquette courante (tous ces mots finissant en « iste » ou « isme »), restant un observateur électron libre, j’ai longtemps réfléchi tout en essayant de comprendre ce monde bizard où nous sommes forcés d’évoluer. Lire la suite

Pourquoi cet article ?

Quand on baigne dans la politique et la contestation, on est forcément tombé un jour ou l’autre sur les mots : « fasciste » et son contraire « antifasciste ». C’est même hautement probable, tant le phénomène est récurent et généralisé. A tel point que ces mots sont vidés de leurs sens respectifs. Cet article va tenter de clarifier la situation. Lire la suite

memorysQuel meilleur témoignage que celui que l’on vit soi-même. Ça a été mon cas, dans cette belle ville de Strasbourg entre 2010 & 2011.

Ou comment de soi-disant « antifascistes » ou encore auto-proclamés « anarchistes » agissent paradoxalement de manière fascisante en toute bonne foi, en pensant de surcroit refléter ce que serait l’Antifascisme.

Disons-le de suite: ces gens, en plus d’être dangereux, violents et/ou bêtes, jettent l’opprobre sur les réels antifascistes* et décrédibilisent ce terme dans l’inconscient collectif.

*toute personne consciente des faits et réellement contre ce système et ses dessous. Quels qu’ils soient.

En deuxième partie, nous aborderons les autres cas de censure politique et la manipulation idéologique dont nous sommes tous victimes. Lire la suite

Dieudonné

Edit décembre 2012. Dieudo à bien entendu tout mon soutien 🙂
Il apparait que GROLAND a retourné sa veste; en effet, la première vidéo s’intitulait « FATOUAH DIEUDONNE« ; elle a été supprimée (presque) totalement du net; à la place, un sketch plus récent descend dieudo … dommage [edit: j’ai replacé la vidéo ici]

Antiracisme & liberté d’expression pour les uns
Antisémitisme & infréquentabilité pour les autres.

Ça n’est pas faute de s’intéresser au phénomène, à LA polémique de société actuelle. Dieudonné ne serait qu’un « sale raciste ». Point barre.  Étonnant pour un humoriste noir. S’intéresser à Dieudonné et son combat c’est mettre les pieds dans un florilège des tabous des sociétés modernes occidentales: esclavagisme, colonialisme, génocides, religions, bref, les relents de l’histoire qu’il est de bon ton de ne pas trop approcher ou étaler .. Pour autant il semble que le devoir de mémoire soit à plusieurs vitesses.

Les problèmes avec Dieudo se situent à plusieurs niveaux.
Son combat, en tant que black, est (aussi) de rappeler les méfaits du racisme. Ses références aux négriers et l’esclavage sont les seules rappels qui soient aussi visibles. A l’époque du néo colonialisme dit démocratique et de la colonisation de la terre palestinienne, on entend pourtant ça et là que c’est « du passé« , ce sont des «  erreurs de nos ancêtres qui ne peuvent nous être imputées « . Or la vérité est que le racisme et le colonialisme sont la gangrène bien réelle de ce monde, sur le terreau des religions.

Son principal combat, après les affaires de ces dernières années, est de défendre le droit à la liberté d’expression au travers des tabous religieux. A titre personnel, il lui est insupportable de voir le traitement deux poids deux mesures fait, historiquement parlant, concernant les méfaits de l’histoire de l’esclavage et le tabou des tabous, parler de l’état d’Israël et son comportement colonialiste. Il est également, en tant qu’ africain, révolté par le fait que l’apartheid réapparaisse au moyen orient sous la forme d’un mur de béton, qui rappelle les sombres heures de l’Afrique du sud.

Lire la suite

Le Chantage à l’antisémitisme et au « conspirationnisme« 

 

Ces deux mots -et leur utilisation publique- sont intéressants à analyser. C’est ce que nous allons faire ici.

Lire la suite