Tag Archive: bataille idéologique


decodex-communismeL’offensive massive du système contre les « fake news » a commencé récemment par l’annonce de la volonté de #Facebook d’apposer, sur les informations que nous partageons sur le réseau social, un petit drapeau rouge si l’information était jugée « fausse » (par qui, sur quelles bases…). Ce sont des entreprises privées qui s’occuperont de faire ce classement. (Qui finance ? Soros). On imagine l’objectivité.

decodex-lemondeCette démarche est assurée en France par le journal Le Monde qui mettra à disposition le 1er février un « outil » sous forme d’un moteur de recherche via sa rubrique les décodeurs, où l’on rentrera le nom d’un site (ou son adresse) pour savoir si l’information est compatible avec la doxa :

« Nous distinguons en gris les sites collectifs, donc non classés, comme Wikipedia, en bleu les sites parodiques, comme Le Gorafi ou NordPresse, en rouge les sites pas du tout fiables, complotistes ou trompeurs, comme le portail IVG.net qui, sous couvert d’informations, veut manipuler les femmes pour les décourager d’avorter, en orange les sites peu fiables ou très orientés, type FdeSouche, ou les attrape-clics qui republient des informations non recoupées, et enfin en vert les sites très fiables »
Source : leparisien.fr

Plugin pour le navigateur

Plugin pour le navigateur

L’équipe du Ministère de la Vérité du Monde (subventionnée par nos impôts, car devenu impopulaire à l’image de toute la presse écrite possédée par quelques millionnaires) dirigée par un certain Samuel Laurent, proposera en outre une extension (un plugin) pour les navigateurs Firefox et Chrome. (Qui n’est pas sans rappeler cette autre extension que nous avions analysé, le plugin WOT).

ministere-de-la-verite2600 sites (!) sont d’ores et déjà répertoriés par les Chevaliers du Vrai depuis un an ! Quelle avancée pour la civilisation ! Il nous manquait vraiment un outil pour ne pas s’égarer. Nul doute que les BFM, LCI et consort auront gagné leurs galons verts, faisons fi de la masse d’informations erronées, orientées ou des prévisions foireuses lors des élections.

Ce listing doxa-compatible rappelle aussi étrangement la liste réalisée par d’obscurs et pseudo « antifa » : la Liste non exhaustive des sites conspirationnistes (ou encore « Sites conspirationnistes (liste ultime), version 1.0 (janvier 2016)« ). Des précurseurs comme Patrick Cohen avaient déjà donné le ton, à la télévision. Bref, les chiens de garde sont de sortie, la police de la pensée s’organise façon 1984.

Allez, attendons un peu, et nous aurons aussi notre part de délation institutionnalisée, à l’image de la Finlande : Les enfants finlandais invités à dénoncer les parents qui critiquent les autorités.

ministere-de-la-verite1

J’espère que les internautes essaieront de garder leur esprit critique, et qu’ils apprendront instinctivement à se méfier du vert, et de creuser le orange et le rouge ? Internet contient fatalement des erreurs, mais il contient aussi de grosses parcelles de vérités qui dérangent, c’est cela qui est visé ici.

ministere-de-la-veriteArticles connexes dans la guerre idéologique par le biais d’Internet :

Contre-propagande : federationdesmediasresistants.wordpress.com

 

George Orwell nous adresse un dernier avertissement

Objet : proposer deux vidéos d’internautes soulevant un problème d’objectivité chez certains nouveaux acteurs influents de Youtube, et appuyer ces analyses.

Contexte : le phénomène des youtubeurs

En grande surface, vous pouviez trouver "le guide des youtubeurs". N'allez pas y chercher de contenu intellectuel, il n'est pas fait pour.

En grande surface, vous pouviez dès octobre 2016  trouver « le guide des youtubeurs ». N’allez pas y chercher trop de contenu intellectuel, il n’est pas fait pour. #panemetcircences

Le phénomène de société des youtubeurs est énorme. N’importe quel inconnu (à l’instar de la téléréalité) a maintenant l’opportunité de se constituer rapidement une communauté de followers (abonnés) sur la plate-forme de vidéos du géant Google. Ces (parfois très) jeunes gens produisent régulièrement des vidéos sur des thématiques telles que le maquillage, les jeux vidéo, la cuisine ou tout autre sujet somme toute assez léger*. Un grand nombre de vues sur leurs vidéos leur rapportent de l’argent. Dans ce milieu, quand on perce, on peut vivre de cette activité (si si). Certains sont même invités en prime-time à la télévision, et publient des livres vendus partout, preuve s’il en fallait que ce phénomène est bien vu du système en place.

Peu à peu sont apparus d’autres youtubeurs abordant des sujets moins légers en donnant leur avis sur la politique (objectivement pro ou anti système). Ils sont venus appuyer les rangs grossissants de la contre-information par l’Internet, celle qui contrebalance naturellement l’information biaisée servie par les médias possédés par une poignée de milliardaires pour maintenir leur paradigme ultralibéral.

Depuis quelques années, en France comme à l’étranger, les pouvoirs en place -gouvernements et médias- ont lancé une véritable chasse aux sorcières envers les sites qui diffusent une information non conforme à la doxa mondialiste. Parmi ces initiatives bien-pensantes, on relèvera 1) le site gouvernemental « OnTeManipule », 2) cette décision européenne (en 2013) de rémunérer des trolls europhiles pour contrer l’euroscepticisme sur Internet, 3) l’ensemble des chaînes de télévision se sont emparés de la thématique « conspirationniste » ou « complotiste », avec par exemple une pastille dédiée de Canal+ en prime-time, « le Complot« .

youtubisme-bienpensantNotre sujet : Parallèlement est apparu un phénomène particulier sur youtube : des chaines entières dédiées à la « zététique » et à « l’hygiène mentale » consistant à dire : « sur internet, on ne trouve que des sites conspirationnistes qui ne véhiculent que des inepties, des mensonges qui trompent les pauvres internautes. Changeons cela, et apprenons-leur à réfléchir à nouveau dans les sentiers battus et permis du conformisme ». Enrobant leur discours dans un paternalisme mal caché derrière une condescendance détestable, abordant à leurs débuts des thématiques variées (et intéressantes) en déballant leur scientisme à toute épreuve. Puis très vite est apparu un intérêt tout particulier -et récurent- à s’attaquer aux « conspis« , mettant sournoisement sur un même plan des thématiques farfelues (croyances comme les réptiliens, les licornes, le père-noël) avec d’autres beaucoup plus problématiques : nouvel ordre mondial, bankstérisme, santé, terrorismes, franc-maçonnerie, (…).

C’est cette curieuse manie qui est enfin pointée ici par Charles Robin ou « Autodisciple » qui entament sereinement l’analyse de ces nouveaux flics de la pensée, qui donnent la vague impression d’œuvrer idéologiquement de concert avec le pouvoir en place:

Lire la suite

J’ai récemment publié sur le site « L’Amer Dessous des cartes » un court article sur les nouveaux terrains de la guerre (idéologique) moderne : Les Dessous de Wikipédia.

wot logoVoici un autre exemple, cette fois avec un plug-in pour votre navigateur, « Web of Trust » (« WOT »), qui permet aux internautes d’être informés du ressenti des utilisateurs, et de donner une appréciation personnelle pour chaque site web visité.

wot google

Pour installer WOT, il suffit de suivre ce lien

S’il peut permettre d’identifier des sites crapuleux ou infâmes, il sert aussi de propagande idéologique (dans les deux sens, soyons clair). Un exemple ? La notation du blog « Activeast » que vous parcourez actuellement.

Lire la suite

Article d’anticons.wordpress.com

Rappel : Selon wikipedia, en argot Internet, un troll caractérise ce qui vise à générer des polémiques. Il peut s’agir d’un message (par exemple sur un forum), d’un débat conflictuel dans son ensemble, ou de la personne qui en est à l’origine. Ainsi, « troller », c’est créer artificiellement une controverse qui focalise l’attention aux dépens des échanges et de l’équilibre habituel de la communauté”.

Le NéoTroll : un parasite néo-con qui tente de brouiller toute remise en question de la doctrine ultra-libérale et coloniale.

Le NéoTroll : un parasite néo-con qui tente de brouiller toute remise en question de la doctrine ultra-libérale et coloniale.

Cependant, un nombre de critères supplémentaires tels que ses sources, son réseau, sa narration bien distinctive et surtout ses thèmes de prédilection et sa vision géopolitique, permettent de distinguer une variante particulière de troll sur les réseaux sociaux, forums et fils de commentaires d’articles d’actualité.

Quand la zizanie s’empare d’un forum…

Si vous êtes féru de débats contradictoires en lien direct avec l’actualité politique, il vous est probablement arrivé de participer à quelques discussions sur les réseaux sociaux et les forums. Alors vous avez pu mesurer à quel point il était devenu difficile de pouvoir dialoguer cordialement. Vous vous êtes peut-être rappelé qu’initialement, dans les années 2000, les forums avaient été conçus pour échanger des idées sur des thèmes déterminés au préalable sous la forme de listes de “topics” administrés par des “modérateurs”… mais qu’aujourd’hui ces mêmes forums étaient devenus le plus souvent des zones de railleries où se diffusent de manière péremptoire des accusations infondées contre une personne ou un groupe de personnes. Et une fois injuriés, les individus ciblés n’ont que très peu de pouvoir de rétorsion à opposer à leurs détracteurs car il se trouve qu’ils sont déjà fustigés dans de nombreux médias, toujours lorsque leurs idées sont plus ou moins éloignées des préjugés officiels.

Puis cet état de fait vous a le cas échéant amené à vous poser les questions suivantes: “Qui sont ces militants qui s’expriment avec autant de véhémence sans jamais daigner répondre à une question précise ?” “Sont-ils vraiment de bonne foi ?” “Pourquoi usent-ils de sophismes qui peuvent se résumer à ces quelques mots: “le bien c’est nous, le mal c’est vous » ? Et si vous observez les sujets abordés, ”Quel intérêt ont-ils à relayer sur internet les campagnes de diabolisation instrumentalisées de toutes pièces par les gardiens du néo-libéralisme?” ou encore “Comment se fait-il qu’ils développent autant d’arguments en adoptant des comportements qui manquent totalement de logique?”

Pour essayer d’apporter quelques réponses à ces questions, nous avons tenté de décrypter et lister les différentes attitudes qui indiquent dans un fil de discussion la présence d’un ou plusieurs trolls de cette espèce particulière, dont nous allons montrer qu’en fait, elle appartient à la nébuleuse néo-cons. Pour la commodité de la démonstration, nous les appellerons tout simplement les “néotrolls”.

Les caractéristiques du “néotroll

Lire la suite

Emir Kusturica et le No Smoking Orchestra

Emir Kusturica et le No Smoking Orchestra

Emir Kusturica fait lui aussi l’expérience du Kali Yuga actuel, et le dénonce comme ActivEast : L’Antifascisme réel (et non celui d’antifas revendiqués et autres gauchistes) est aujourd’hui assimilé au nazisme, à l’extrême droite (le lot habituel des qualificatifs) par tout un ensemble de garde-fous de l’Empire (des BHL, des antifas, des médias propagandistes du système, divers sites internet néoconservateurs, …)

« Un antifasciste est traité de nazi, alors qu’un nazi est qualifié de démocrate », s’est indigné le célèbre cinéaste Emir Kusturica, commentant ce qui se passe actuellement en Europe dans une interview accordée au quotidien serbe Politica :

Lire la suite

confusion
Qui n’est jamais tombé sur cette formule, au détour d’une conversation sur internet, ou dans la vie réelle ? Cette expression est l’apanage de l’extrême gauche et s’adresse invariablement à quelqu’un qui soutiendra un discours hors du cadre dogmatique de l’antifasciste présent.

Pour y avoir été mêlé plusieurs fois, j’en dégage cette tentative de définition et ces remarques : Lire la suite

ANTIFAE6Adressé à ceux qui pensent que nous serions vraiment en Démocratie. Ou qui ne comprennent pas le concept de Démocratie Réelle. Aux éternels antifas qui n’ont pas bien compris le ciblage adéquat.

  • Europe
  • Etienne Chouard
  • Un argument fallacieux
  • L’omniprésence de la juiverie dans les médias, l’antisémitisme
  • « Mon adversaire c’est la finance »
  • Artivistes du quotidien

Lire la suite

antifascisme

Message d’ActivEast depuis longtemps

Un jour à marquer d’une pierre blanche. Des antifas font leur « méa culpa » et expriment clairement que « Soral a raison« . Il reviennent sur leurs années « chasseurs de skins » contre « skins » dans les années 80, ce qui, en langage actuel, donnerait « antifas » contre « fachos ».

La première vidéo (juillet 2014) est donc l’explication qu’ils donnent à ERTV (Web TV de l’association Égalité & Réconciliation fondée par Alain Soral) de leur prise de conscience.

Suivent les deux documentaires « Antifas – Chasseurs de skins » (2008) et la réponse de « batskin » (Serge Ayoub) à cette vidéo, sorti peu après, « Sur les pavés« . Puis quelques vidéos de la (non) pensée de cette mouvance perdue dans les méandres de la haine et de la violence, qui incarne souvent un nouveau visage du « fascisme » qu’ils prétendent (encore pour certains) combattre.
Lire la suite

antifascismeLa coupe étant pleine, il fallait enfoncer le clou en synthétisant la démystification de cette gangrène intellectuelle qu’est l’antifascisme récupéré* par bon nombre d’antifas à la dérive.

ANTIFAE6(Je précise me situer dans une case proche d’un antifascisme de conviction*, profond, sincère et viscéral – Quoique je préfère n’endosser aucune de ces étiquettes galvaudées.- Cette prise de position n’est certainement pas un alignement idéologique sur la pensée d’un autre, puisque je fonde mon  propre avis sur mon expérience personelle, locale, qui m’a permis de forger mes propres convictions présentes, qui trouvent un écho de plus en plus partagé par l’éventail politique.)

Place donc à la parole de tous bords, sur le thème des antifas démasqués [Ced] Lire la suite

« Beaucoup de bla-bla, mais on aime ça »

Autours du détournement: La dialectique peut-elle casser des briques
(visionnage et téléchargement plus bas)

dialectique-web

Lire la suite

Pourquoi cet article ?

Quand on baigne dans la politique et la contestation, on est forcément tombé un jour ou l’autre sur les mots : « fasciste » et son contraire « antifasciste ». C’est même hautement probable, tant le phénomène est récurent et généralisé. A tel point que ces mots sont vidés de leurs sens respectifs. Cet article va tenter de clarifier la situation. Lire la suite

memorysQuel meilleur témoignage que celui que l’on vit soi-même. Ça a été mon cas, dans cette belle ville de Strasbourg entre 2010 & 2011.

Ou comment de soi-disant « antifascistes » ou encore auto-proclamés « anarchistes » agissent paradoxalement de manière fascisante en toute bonne foi, en pensant de surcroit refléter ce que serait l’Antifascisme.

Disons-le de suite: ces gens, en plus d’être dangereux, violents et/ou bêtes, jettent l’opprobre sur les réels antifascistes* et décrédibilisent ce terme dans l’inconscient collectif.

*toute personne consciente des faits et réellement contre ce système et ses dessous. Quels qu’ils soient.

En deuxième partie, nous aborderons les autres cas de censure politique et la manipulation idéologique dont nous sommes tous victimes. Lire la suite