crosscheckPas le temps de digérer le récent « Décodex » du Monde qu’un nouvel outil, de censure directe cette fois, fait son apparition : « Cross Check » (ou « vérification croisée »). levilainpetitcanard.be fait le point sur cette nouvelle bouse du système :

« Plus qu’un ami, presque un grand frère, le nouvel outil de « vérification des faits » mis en place par Facebook aura mis moins de 24h avant de tomber le masque et de se révéler pour ce qu’il est.  Un outil de censure au profit exclusif d’un système aux abois.

Dans un communiqué de presse daté du 3 mars, Facebook annonçait l’activation en France de l’outil de « fact-checking », en collaboration avec les médias suivants : AFP, BFMTV, L’Express, France Médias Monde, France Télévisions, Libération, Le Monde et 20 Minutes.

L’objectif, louable sur le papier, est de limiter la diffusion de fausses nouvelles sur internet.  En pratique, il ouvre la porte à toutes les dérives et il aura fallu moins de 24h pour que nous en voyions les premiers effets.  Désormais, sur Facebook et google, c’est Big brother[1] qui décidera de ce que vous pouvez lire.

Comment ça marche ?

Lire la suite