La sortie du films en 3d sur « Tintin » ne sera pas épargnée par le climat spécial de cette fin 2011: emprunte de communautarisme, de « races ».

L’incriminé est cette fois Tintin, le reporter clairement raciste des débuts. Non qu’il ne faille pas dénoncer ces comportements nauséabonds, mais une demande de retrait de la BD s’apparenterait à un autodafé un peu zélé; Par contre, comme le suggère le plaignant congolais, une préface textuelle et graphique supplémentaire pourrait être un 50/50 envisageable ?

Façon paria-mach, « des photos valent mieux que de longs discours« 

Lire la suite

Publicités