Tag Archive: juifs


Gilad découvre la nature fasciste de jeunes juifs extrémistes qui se parent souvent de l’habit « antifa » pour frapper tout résistant antisioniste, souverainiste, médias dissidents, révisionniste, etc

« Au lendemain de son agression par trois « antifascistes » (à Édimbourg le 31/05/2017), le jazzman britannique Gilad Atzmon est revenu sur les événements et sur le sens de son combat. »

Gilad Atzmon rejoint les antifas !

Voici deux textes du site Triangle Noir concernant Pierre-André Taguieff, idéologiquement proche d’un Rudy Reichstadt déjà évoqué sur le site :

Sur Conspiracy Watch, la rhétorique qui inspire Rudy Reichstadt est principalement le produit du théoricien néoconservateur Pierre-André Taguieff »

(Extrait de Ornella Guyet : archétype de la désinformation)

Taguieff est un fieffé propagandiste : il suffit d’essayer de retracer sa bibliographie pour s’en rendre compte. Avec une obsession pour les juifs et ceux qu’il nomme les « conspirationnistes ». Voici, rapidement, quelques-unes de ses productions littéraires :

La foire aux illuminés :
les « oublis » de Pierre-André Taguieff

Source : trianglenoir.info

Dans La foire aux illuminés, l’une des bibles des « anticonspirationnistes », Pierre-André Taguieff utilise plus de 400 cent fois le terme « Illuminati ». Par contre, il ne mentionne jamais le nom de Gershom Scholem. Pourtant, ce dernier parlait lui aussi aussi des Illuminati dans ses travaux. Ce fut notamment le cas dans Le messianisme juif, où il qualifiait le mouvement sabbatéen – un mouvement spirituel sectaire issu du judaïsme – d’Illuminati. [1]  Sabbataï Tsevi et Jacob Frank, deux personnalités liées au mouvement sabbatéen – donc Illuminati selon Scholem -, sont également ignorées par Taguieff, alors qu’elles mériteraient de figurer dans un livre dédié aux illuminés. En effet, Tsevi, qui se prenait pour le messie juif,  était un individu assez bizarre. Scholem pensait qu’il souffrait d’une « psychose maniaco-dépressive, à laquelle s’ajoutaient probablement certains éléments de paranoïa ». [2] Jacob Frank, messie auto-proclamé lui aussi, était un personnage absolument corrompu et dégénéré selon Scholem : « Jacob Frank restera dans l’histoire comme le cas le plus effrayant de l’histoire du judaïsme », écrivait-il. [3] Comment expliquer le silence de Pierre-André Taguieff à ce sujet ? Pourquoi oublie-t-il de parler de ces deux illuminés, qui ont marqué l’histoire du judaïsme ? Cherche-t-il à protéger la famille Rothschild, qui était liée aux mouvements sabbatéens et frankistes ? Selon Charles Novak, la famille Rothschild était en effet sabbataïste. [4] Mayer Asmchel Rothschild fut d’ailleurs  le trésorier du mouvement frankiste basé à Offenbach [5], mouvement qui joua un rôle dans la Révolution française. [6] En partageant de telles informations, Pierre-André Taguieff risquait peut-être de donner un peu de crédit au « mythe Rothschild » des « conspirationnistes », un mythe qu’il tente de déconstruire tout au long de son livre…

  1. Gershom Scholem, Le messianisme juif : essais sur la spiritualité du judaïsme, Les Belles Lettres, 2016, p. 153.
  2. Christophe Bourseiller, Les faux messies : histoire d’une attente, Fayard, 1993, pp. 144-145.
  3. Christophe Bourseiller, Les faux messies : histoire d’une attente, Fayard, 1993, pp. 165-166.
  4. Charles Novak, Jacob Frank, le faux messie, L’Harmattan, 2012, p. 145.
  5. Charles Novak, Jacob Frank, le faux messie, L’Harmattan, 2012, p. 145.
  6. Gershom Scholem, Le messianisme juif : essais sur la spiritualité du judaïsme, Les Belles Lettres, 2016, pp. 210-216.

En complément :


L’expression « New World Order »,
création de l’extrême-droite conspirationniste américaine ?

Source : trianglenoir.info

« Selon Pierre-André Taguieff, l’expression « New World Order » – Nouvel Ordre Mondial en français – fut créée par l’extrême-droite conspirationniste américaine. « L’expression « New World Order » a été introduite en 1972 par l’idéologue conspirationniste étatsunien Robert Welch (fondateur, en décembre 1958, de la John Birch Society), puis reprise le 11 septembre 1990, dans un sens positif, par le président George H. W. Bush lors d’un discours prononcé devant le Congrès », écrit-il dans Les rhétoriques de la conspiration, un ouvrage rédigé par plusieurs chercheurs universitaires et publié par la maison d’édition du Centre national de la recherche scientifique (CNRS). [1]

new-world-order-pledged-to-jewsEn réalité, l’expression « New World Order » apparut bien avant 1972. On la retrouve ainsi dans un article publié par le New York Times en octobre 1940 et intitulé « New World Order pledged to Jews » (« Un nouvel ordre mondial promis aux Juifs »). Arthur Greenwood, ministre sans portefeuille du Cabinet de guerre britannique, utilisa cette expression dans une déclaration adressée aux Juifs américains : « In the first public declaration on the Jewish question since the outbreak of the war, Arthur Greenwood, member without portfolio in the British War Cabinet, assured the Jews of the United States that when victory was achieved an effort would be made to found a new world order based on the ideals of ‘justice and peace. » [2]

 

nwo_chicago_tribuneLe Chicago Tribune du 17 mai 1942 annonçait que le rabbin Stephen Samuel Wise, Président du Congrès juif américain, devait présider un symposium sur le « Nouvel Ordre Mondial » (« New World Order »). [3] Wise fut l’un des fondateurs de la Fédération sioniste de New York en 1897. Il fut également le secrétaire honoraire de la Fédération des Américains Sionistes. Il collabora étroitement avec Theodor Herzl jusqu’à la mort de ce dernier. Plus tard, il travailla avec Louis Brandeis. [4]

 

nwoOn retrouve également l’expression New World Order dans un autre article du New York Times publié en 1942. Dans cet article, on apprend que l’Institut américain du judaïsme souhaitait la création d’une fédération mondiale, d’un « nouvel ordre mondial » fondé sur l’enseignement spirituel des religions, auquel devaient se soumettre toutes les nations : « The statement went on to say that the spiritual teachings of religion must become the foundation for the new world order and that national sovereignty must be subordinate to the higher moral law of God. » [5]

 

The New World Order fut également le titre d’un essai de l’écrivain Herbert George Wells publié en 1940. [6] L’auteur y plaida pour la création d’un gouvernement mondial unique. Il avait déjà évoqué ce gouvernement mondial unique dans son roman  The World Set Free (La destruction libératrice) publié en 1914. [7]  Wells, qui fut l’élève de Thomas Huxley – le grand-père de Julian et Aldous -, était membre de la très socialiste société fabienne des époux Webb. [8] Ces derniers fondèrent la London School of Economics où étudièrent David Rockefeller et Joseph Retinger, fondateurs du groupe Bilderberg, une organisation souvent qualifiée de gouvernement mondial, ou soupçonnée de vouloir créer un nouvel ordre mondial…

  1. Pierre-André Taguieff, « La pensée conspirationniste. Origines et nouveaux champs », Les rhétoriques de la conspiration, CNRS Éditions, 2010, p. 286.
  2. « New World Order pledged to Jews », New York Times, 6 octobre 1940 ,p. 10.
  3. « Jews observe oneg shabat at opening session », Chicago Tribune, 17 mai 1942, p. 18.
  4. « Stephen Samuel Wise », Wikipedia, https://en.wikipedia.org/wiki/Stephen_Samuel_Wise, consulté le 13 décembre 2016.
  5. « World Federation is urged for peace », New York Times, 25 décembre 1942.
  6. Herbert George Wells, The New World Order, Secker and Warburg, 1940.
  7. Herbert George Wells, The World Set Free, Dutton, 1914.
  8. Matthew Taunton, « H. G. Wells politics », British Library, https://www.bl.uk/romantics-and-victorians/articles/h-g-wells-politics, consulté le 13 décembre 2016.

En complément :

Note : vous ne pouvez décemment pas prétendre que ça n’existe pas si vous ne suivez pas attentivement ce dossier et les vidéos incluses. Ainsi, et aussi long soit-il, un effort est demandé au lecteur curieux ou contradicteur, pour aller jusqu’au bout. D’avance, merci.
Après cela, et à titre personnel, je ne pourrai plus vraiment faire grand chose de plus pour tenter d’ouvrir les yeux de mes concitoyens sceptiques, mésinformés ou formatés. Certaines affirmations renvoient vers de nombreux dossiers déjà disponibles, qui allongeront donc considérablement le propos en l’étayant.
Bon à savoir, à toutes fins utiles : l’auteur partage la vie une belle-famille « juive » non-pratiquante.


L’Histoire est limpide, pour qui sait franchir le rubicon du carcan idéologique. Et qui mieux que des juifs résistants pour l’expliquer ?

complot-juifRésumé : certains juifs sont animés par une force multiséculaire religieuse afin de s’imposer comme le peuple-roi au dessus des nations et des peuples. S’étant fait chasser de tous les pays où ils furent accueillis pour leur refus de s’intégrer au reste des cultures endémiques des pays d’accueil, ils entreprirent, par leur habileté indéniable dans certains domaines, de saper les autorités qui les empêchaient de se hisser au sommet (ces autorités étaient les têtes couronnées ou l’Eglise chrétienne, l’ennemie intime des juifs depuis la mort du Christ). Des étapes cruciales furent par exemple le concile Vatican II pour l’Eglise et la Révolution française pour la royauté. Puis, des lois successives leur permirent de devenir des citoyens intouchables. Aujourd’hui, au sein de ce qu’il reste des nations, des paravents idéologiques manipulés tel que l’antiracisme et autres manigances de gauche leur garantissent de ne plus être montrés du doigt sans souffrir soi-même d’exclusion sociale. Au niveau international, l’entité sioniste messianiste est devenue intouchable, incritiquable, et largement soutenue par les « grandes puissances » qui sont en fait elles-mêmes tenues par la haute finance juive des Rothschild et quelques autres familles. Le plan pour faire de Jérusalem la capitale d’un monde judéo-centré est en phase finale. L’utilisation d’un spectre islamiste exagéré, entretenu par eux, permet de détourner l’attention vers un ennemi majoritairement fantasmatique ou parfois épaulé en coulisses.

Lire la suite

sionisme juifs franceCe sont principalement les sionistes, en très grande majorité. En fait, sans sionistes ni juifs talmudistes, il n’y aurait pas d’antisémitisme, c’est tout con. Sans problème, que des solutions.

Par antisémitisme, nous entendons ici cette définition galvaudée communément admise ; pour la démystification de ce terme, lire attentivement « Les Dessous de l’antisémitisme« .
Par « sionistes », nous entendons toute personne, juive ou non, favorable à la toute puissance israélienne; voir « Les Dessous du sionisme« .


 

Pour introduire le billet, cette citation de Bernard Lazard (juif) :

« Je n’approuve pas l’antisémitisme, c’est une conception étroite, médiocre et incomplète, mais j’ai tente de l’expliquer. Il n’était pas né sans causes, j’ai cherché ces causes. Ai-je réussi a les déterminer ? c’est à ceux qui liront ces pages d’en décider. Il m’a semblé qu’une opinion aussi universelle que l’antisémitisme, ayant fleuri dans tous les lieux et dans tous les temps, avant l’ère chrétienne et après, à Alexandrie, à Rome et à Antioche, en Arabie et en Perse, dans l’Europe du Moyen age et dans l’Europe moderne, en un mot, dans toutes les parties du monde il y a eu et il y a des Juifs, il m’a semblé qu’une telle opinion ne pouvait être le résultat d’une fantaisie et d’un caprice perpétuel, et qu’il devait y avoir a son éclosion et à sa permanence des raisons profondes et sérieuses. »

L’Antisémitisme, son histoire et ses causes [PDF]

Nous nous bornerons ici à présenter les dernières (et remarquées) tirades de ces pourritures du PAF, libre à chacun d’explorer plus avant les autres excentricités de ces malades mentaux.

Lire la suite

Le pape des « anticonspis », Môssieur (4è) Reichstag, a encore volé à votre secours, pauvres internautes que vous êtes !, désinformés par de méchants conspirationnistes comme votre serviteur (Activeast a sa carte de membre dans « la complosphère », tu peux pas test). Cette fois invité d’une émission radio de RFI, il rappelle les bases de la « théorie du complot juif/franc-maçon ». Il avoue ici que certains faits pourraient donner raison à ceux qui dénoncent un « complot » qui n’en est plus vraiment un, les évènements de l’histoire et les réalités actuelles étant là pour corroborer le tout.

atelier-des-medias
« Portrait en clair-obscur de la complosphère française »

(RFI, Atelier des médias)

Lien vers l’émission
Podcast Mp3

rfiPrésentatrice : (…) (à 6m47) « A partir du 19ème siècle les juifs et les francs-maçons ont commencé à être les cibles privilégiées de la littérature conspi. Le texte le plus connu de cette littérature est intitulé « Le protocole.. ». Ce doc antisémite décrit un plan de conquête mondiale formulé lors d’une réunion imaginaire entre juifs et francs-maçons dans un cimetière, de nuit. »

Dans un cimetière, de nuit ? On se moque de qui ?! Voyons ce qu’en dit Ernest Jouin :

Lire la suite

Si ça te choque, l'article est pour toi
(#vazyvomi) Si ça te choque, l’article est pour toi

Quel étrange conformisme en ce triste jour pluvieux, que de clavioter à propos de Charlie Hebdo le lendemain de la tragédie. J’aurai pu le faire hier, le jour même, mais il y aurait eu moins de recul, et la matinée nous a apporté son lot de pépites en tous genres.

Y'en a qui n'ont pas attendu longtemps

Y’en a qui n’ont pas attendu longtemps. Tu prendras bien un t-shirt, insensible pingre ! Ou une coque de téléphone ?

Au risque de me brouiller avec François et Nicolas qui demandent à ce que la ripoublique soit soudée face à cet odieux attentat, de même qu’avec la majorité des gens autour de nous, qui arborent déjà l’image « Je suis Charlie » comme des clones (tiens, achète aussi le t-shirt qui va avec, non ? voir impression écran de droite), je vais résumer mon point de vue à H+24, soit un jour après le drame encore chaud. Et ce en partie pour permettre à beaucoup, dans mon entourage, d’avoir accès à un autre son de cloche. Voici tous les éléments intéressants, toutes les théories et les contre-théories, au fur et à mesure des informations et avis disponibles :

  1. Je ne suis PAS Charlie, ou le deux poids deux mesures habituel
  2. Incohérences de notre mini 11-septembre: sur les traces du grand frère
  3. Prise d’otage de l’hyper-cacher
  4. Réactions diverses
  5. Conséquences
  6. Récupérations
  7. Notes : au fait, c’est quoi Charlie Hebdo ?
  8. Conclusion du moment
  9. Hommage aux victimes
  10. Cet article est mis à jour quotidiennement (mises à jour signalées par maj) Voir aussi revue de presse : #escalade de Janvier 2015 et #charlie hebdo ainsi que cette ligne temporelle intéressante.

Lire la suite

carteWIKI Le Grand Israël fait référence à des revendications historiquement sionistes puis israéliennes qui prônent l’extension de l’État d’Israël sur un territoire plus vaste. Ces revendications à caractère politique se retrouvent dans tous les milieux mais se basent sur des considérations religieuses, nationalistes ou de sécurité. Certaines ont été actées de facto par des annexions ou par une politique de colonisation. (source & suite)

Plus généralement, il s’agit pour les racistes sionistes de coloniser un max de terres, régner dans un monde unifié, où ils seraient reconnus par tous comme le « peuple élu », au dessus de la mêlée. Il s’agit là d’une vision eschatologique juive, non partagée par quantité de « juifs du quotidien », mais emmenée par une clique oligarchique sioniste qui mène juifs et non juifs droit dans le gouffre :

Une étape importante est la construction programmée, attendue, espérée, de leur « troisième temple » (de Salomon) en lieu et place de l’actuelle grande mosquée Al-Aqsa, au #Mont du Temple de Jérusalem (sa destruction, donc, entrainant inévitablement la guerre avec les pays arabo musulmans; tout l’intérêt des sionistes est donc la diabolisation de l’Islam, chose faite quotidiennement dans les médias occidentaux, détenus par qui on sait).

C’est un épicentre mondial de cataclysme plus que potentiel : inévitablement programmé par des fous furieux, gouvernés en sous-marin par le « roi des juifs », maitre de la finance mondiale depuis plusieurs siècles : Rothschild.

Pour illustrer le propose, écoutez cette courte intervention d’un politique anglais, qui révèle la tentative de corruption des sionistes pour 1. que son parti focalise ses attaques sur l’Islam 2. pour ne pas parler du système bancaire (détenu par les sionistes, Rothschild en tête) à l’aube de son écroulement. C’est un témoignage édifiant, et révélateur de ce qui suit.

Lire la suite

Roquettes pour tous …

… Ou comment la manifestation parisienne pour Gaza s’est faite piéger par les extrémistes sionistes

gaza-people2014 : énième attaque sioniste sur Gaza

Désinformation, racisme juif et protection de la police française des extrémistes anti palestiniens

  • Quand la clique de journalopes des merdias s’unissent pour déformer (inverser) la réalité des faits
  • Quand des extrémistes juifs concoctent le 20h de TF1 avec la chaine, avant que ne se produisent les faits
  • Quand le but sous-jacent à cette manipulation vient d’un tweet du CRIF (interdire définitivement  les rassemblements de soutien aux palestiniens en France)

Vous avez peut-être suivi l’actualité concernant le massacre des gazaouis, suivi du soutien du présiflan français aux extrémistes sionistes, suivi de manifestations de soutien aux palestiniens ? Qui, selon nos merdias asservis, auraient dégénéré faute aux pro palestiniens ? Et bien nous sommes ici en présence d’une (autre) désinformation flagrante de l’appareil d’état au service d’israhell. Pourquoi ?

roquettes pour tousLes merdias ont clairement attribué la casse aux manifestants pro palestiniens. Or, à y regarder de plus près, on s’aperçoit que ceux qui ont mis le feu au poudres sont juifs. A force de narguer les manifestants, ils ont réussi leur coup: les attirer prêt d’une synagogue, rue de la roquette (ça s’invente pas; en Palestine occupée ils en bouffent assez régulièrement dans la tronche, ici ils crèchent rue de la roquette. Piquante coïncidence) pour que les merdias acquis à la cause sioniste puissent rapporter les images (préparées/organisées) d’un affrontement forcément attribué aux méchants « nazislamistes » comme ils sont appelés par les extrémistes juifs. Chose plus troublante: les flics laissent faire le saccage juif, mais dès que ceux-ci se retrouvent chargés par les pro palestiniens, ils se mettent en position pour protéger les sionistes en débandade (voir à partir de 3min17). What else ? Ah si, encore une chose: l’appel à la castagne par le bétar / LDJ sur les réseaux sociaux et la connivence avec TF1 (voir captures d’écran plus bas). Lire la suite

Makhnovtchina

Drapeau avec l’inscription « mort à tous ceux qui s’opposent à la liberté des travailleurs ! »

La crise ukrainienne actuelle fait la Une de toute la presse, chacun désinformant à sa façon pour apposer sa vision et tenter de légitimer l’ingérence géopolitique de son camp. Une triste occasion de rappeler deux faits historiques sanglants sur cette région d’Eurasie: le génocide des chrétiens « Holodomor » et la Makhnovtchina. Et d’évoquer une information portant sur les anciennes civilisations, avec des pyramides en Crimée, partie sud de l’ Ukraine qui a été rattachée à la Russie, hier 19 Mars.

Lire la suite

mafiajuiveOn nous a lavé le cerveau, à Hollywood; y compris sur la mafia.

La mafia qui n’existe pas prospérait aux états-unis sous le nom de « murder inc. »; la puissante mafia russe est pour partie juive. Et un rapport du FBI titre « israël, terre promise du crime organisé ?« 

Descente dans l’enfer de révélations « interdites »

Lire la suite

attali_citation2

Lire la suite

ldj_veilleLa « ligue de défense juive » ne cesse de faire parler d’elle. Qu’il y a t-il à savoir sur ce groupe de « gymnastes » protégés par l’état ?

WIKI  la LDJ est considérée par le FBI comme un groupe terroriste et une « organisation juive violente et extrémiste » et par le Southern Poverty Law Center comme un « groupe de haine » (« hate group ») anti-arabe

Ok, bon, ça pose les bases.. Farfouillons et voyons ce qui est visible de tous sur internet: Lire la suite

Si on dit « mafia italienne« , certains pourraient parler de pléonasme. Telle est l’image de la mafia véhiculée par le cinéma (hollywood). La réalité sur la plus puissante mafia au monde, c’est maintenant:

Lire la suite