conservateurs-et-libertaires
Ce titre, volontiers provocateur, est d’un binarisme exaspérant. Car d’un côté nous aurions le « progressisme » et de l’autre, « l’arriérisme », selon la lecture dominante en cours.

La lecture binaire est vraiment nuisible.Prenons le cas de la sexualité et teintons-la d’idéologie :

L’exposition controversée de Marseille sur la pédophilie

J'ai gardé trace de cette expo sur l'autre blog du réseau ActivEast

J’ai gardé trace de cette expo sur un autre blog du réseau ActivEast « Réseaux pédocriminels« 

Une récente exposition artistique polémique à Marseille où les artistes Reinhard Scheibner et Stu Mead ont librement exposé du 13 Juin 2015 au 13 Septembre, à la Friche la Belle de Mai au 41 rue Jobin 13003 à Marseille. Les œuvres proposées, et incriminées dans cette affaire, représentaient des scènes explicites de pédophilie, de satanisme et de zoophilie.

Cette information s’est rapidement répandue sur les réseaux sociaux, suscitant les plus vives réactions des internautes, majoritairement choqués par cette initiative. Une question ressort souvent : est-ce que la municipalité était au courant, avait-elle donné son aval ?

Contacté lundi 31 Août par mes soins, la personne chargée du standard de l’exposition a affirmé que l’exposition avait bien lieu jusqu’à la date initialement prévue, démentant ainsi une rumeur lancée sur les réseaux sociaux qui affirmait que l’exposition s’était subitement arrêtée avant la date initiale, vraisemblablement grâce à la mobilisation d’une partie de la population ulcérée. N’arrivant pas à contacter le secrétariat municipal pour la Culture, a qui je souhaitais poser la question de savoir si la mairie de Marseille était informée, nous ne pouvons que supposer l’ignorance d’une telle exposition par la municipalité.

En attendant les éclaircissements nécessaires, nous pouvons nous interroger sur des questions de fond :

  • Est-ce que l’expression de la pédophilie doit être tolérée au nom de la Liberté d’expression ?
  • Est-ce que l’age de la majorité devrait-être abaissé, comme le demandent depuis 40 ans certains groupements de personnalités de gauche ? [1]
  • Est-il « réactionnaire » de s’opposer aux pratiques de la pédophilie, de l’inceste et de la zoophilie ?

Consécutivement sont apparus deux articles sur des sites mainstream, l’un intitulé « L’extrême droite s’en prend à une exposition qu’elle juge «pédopornographique» » (à vous de juger, lecteurs, s’il faut être « d’extrême droite » pour qualifier les œuvres de « pédophilies ». De même, le titre dit « qu’elle juge« , laissant penser que l’on pourrait ne pas la qualifier pédopornographique : à chacun de juger de la ligne de « BuzzFeed »).

L’autre article par les « Inrocks » titrait « La Friche Belle de Mai dans la ligne de mire de la fachosphère » … Idem, si l’on s’offusque, c’est qu’on est nécessairement un « malade mental » de la « fachosphère ».. D’autant que si les sites classés par certains à « l’extrême droite » ont en effet relayé l’affaire, ce fut bien après (en temps journalistique internet) mon propre article et celui de Wanted Pedo qui avaient fait enfler l’affaire.

Lire la suite

Publicités