Tag Archive: liberté d’expression


crosscheckPas le temps de digérer le récent « Décodex » du Monde qu’un nouvel outil, de censure directe cette fois, fait son apparition : « Cross Check » (ou « vérification croisée »). levilainpetitcanard.be fait le point sur cette nouvelle bouse du système :

« Plus qu’un ami, presque un grand frère, le nouvel outil de « vérification des faits » mis en place par Facebook aura mis moins de 24h avant de tomber le masque et de se révéler pour ce qu’il est.  Un outil de censure au profit exclusif d’un système aux abois.

Dans un communiqué de presse daté du 3 mars, Facebook annonçait l’activation en France de l’outil de « fact-checking », en collaboration avec les médias suivants : AFP, BFMTV, L’Express, France Médias Monde, France Télévisions, Libération, Le Monde et 20 Minutes.

L’objectif, louable sur le papier, est de limiter la diffusion de fausses nouvelles sur internet.  En pratique, il ouvre la porte à toutes les dérives et il aura fallu moins de 24h pour que nous en voyions les premiers effets.  Désormais, sur Facebook et google, c’est Big brother[1] qui décidera de ce que vous pouvez lire.

Comment ça marche ?

Lire la suite

La graaaande classe internationale des bras cassés incultes pantins/agents du mondialisme

Article de egaliteetreconciliation.fr

marion-sigaut« Vendredi 13 janvier 2017 en début de soirée, alors que l’historienne Marion Sigaut s’apprêtait à donner une conférence sur le thème « Des enfants disparus de l’Hôpital général à la déclaration de l’ONU sur les droits sexuels » à Espinas (Tarn-et-Garonne), des « antifascistes » ont pénétré dans la salle pour l’en empêcher.

Au nombre d’une vingtaine, les « antifas » ont vociféré leur haine d’Alain Soral et de tous ses soutiens, puis entrepris d’asperger la conférencière… de mousse à raser.

Marion Sigaut, venue en paix pour aborder la question historique de la protection de l’enfance, a tenté de discuter pour calmer ses adversaires, mais ceux-ci ont répondu, fidèles à leur vision très étroite du dialogue : « On est venus pour ne pas vous écouter !  »

Non contents de perturber un auditoire et une conférencière tout à fait pacifiques, les antifas ont ensuite volé les livres que l’historienne avait apportés, puis, quittant le lieu de la conférence, les ont… dispersés dans tout le village.

Faire taire des intellectuels et empêcher leur public de lire des livres : tels sont bien les objectifs de « l’antifascisme » d’aujourd’hui…

Lire la suite

antifafascistes

Lire la suite

conservateurs-et-libertaires
Ce titre, volontiers provocateur, est d’un binarisme exaspérant. Car d’un côté nous aurions le « progressisme » et de l’autre, « l’arriérisme », selon la lecture dominante en cours.

La lecture binaire est vraiment nuisible.Prenons le cas de la sexualité et teintons-la d’idéologie :

L’exposition controversée de Marseille sur la pédophilie

J'ai gardé trace de cette expo sur l'autre blog du réseau ActivEast

J’ai gardé trace de cette expo sur un autre blog du réseau ActivEast « Réseaux pédocriminels« 

Une récente exposition artistique polémique à Marseille où les artistes Reinhard Scheibner et Stu Mead ont librement exposé du 13 Juin 2015 au 13 Septembre, à la Friche la Belle de Mai au 41 rue Jobin 13003 à Marseille. Les œuvres proposées, et incriminées dans cette affaire, représentaient des scènes explicites de pédophilie, de satanisme et de zoophilie.

Cette information s’est rapidement répandue sur les réseaux sociaux, suscitant les plus vives réactions des internautes, majoritairement choqués par cette initiative. Une question ressort souvent : est-ce que la municipalité était au courant, avait-elle donné son aval ?

Contacté lundi 31 Août par mes soins, la personne chargée du standard de l’exposition a affirmé que l’exposition avait bien lieu jusqu’à la date initialement prévue, démentant ainsi une rumeur lancée sur les réseaux sociaux qui affirmait que l’exposition s’était subitement arrêtée avant la date initiale, vraisemblablement grâce à la mobilisation d’une partie de la population ulcérée. N’arrivant pas à contacter le secrétariat municipal pour la Culture, a qui je souhaitais poser la question de savoir si la mairie de Marseille était informée, nous ne pouvons que supposer l’ignorance d’une telle exposition par la municipalité.

En attendant les éclaircissements nécessaires, nous pouvons nous interroger sur des questions de fond :

  • Est-ce que l’expression de la pédophilie doit être tolérée au nom de la Liberté d’expression ?
  • Est-ce que l’age de la majorité devrait-être abaissé, comme le demandent depuis 40 ans certains groupements de personnalités de gauche ? [1]
  • Est-il « réactionnaire » de s’opposer aux pratiques de la pédophilie, de l’inceste et de la zoophilie ?

Consécutivement sont apparus deux articles sur des sites mainstream, l’un intitulé « L’extrême droite s’en prend à une exposition qu’elle juge «pédopornographique» » (à vous de juger, lecteurs, s’il faut être « d’extrême droite » pour qualifier les œuvres de « pédophilies ». De même, le titre dit « qu’elle juge« , laissant penser que l’on pourrait ne pas la qualifier pédopornographique : à chacun de juger de la ligne de « BuzzFeed »).

L’autre article par les « Inrocks » titrait « La Friche Belle de Mai dans la ligne de mire de la fachosphère » … Idem, si l’on s’offusque, c’est qu’on est nécessairement un « malade mental » de la « fachosphère ».. D’autant que si les sites classés par certains à « l’extrême droite » ont en effet relayé l’affaire, ce fut bien après (en temps journalistique internet) mon propre article et celui de Wanted Pedo qui avaient fait enfler l’affaire.

Lire la suite

Si ça te choque, l'article est pour toi
(#vazyvomi) Si ça te choque, l’article est pour toi

Quel étrange conformisme en ce triste jour pluvieux, que de clavioter à propos de Charlie Hebdo le lendemain de la tragédie. J’aurai pu le faire hier, le jour même, mais il y aurait eu moins de recul, et la matinée nous a apporté son lot de pépites en tous genres.

Y'en a qui n'ont pas attendu longtemps

Y’en a qui n’ont pas attendu longtemps. Tu prendras bien un t-shirt, insensible pingre ! Ou une coque de téléphone ?

Au risque de me brouiller avec François et Nicolas qui demandent à ce que la ripoublique soit soudée face à cet odieux attentat, de même qu’avec la majorité des gens autour de nous, qui arborent déjà l’image « Je suis Charlie » comme des clones (tiens, achète aussi le t-shirt qui va avec, non ? voir impression écran de droite), je vais résumer mon point de vue à H+24, soit un jour après le drame encore chaud. Et ce en partie pour permettre à beaucoup, dans mon entourage, d’avoir accès à un autre son de cloche. Voici tous les éléments intéressants, toutes les théories et les contre-théories, au fur et à mesure des informations et avis disponibles :

  1. Je ne suis PAS Charlie, ou le deux poids deux mesures habituel
  2. Incohérences de notre mini 11-septembre: sur les traces du grand frère
  3. Prise d’otage de l’hyper-cacher
  4. Réactions diverses
  5. Conséquences
  6. Récupérations
  7. Notes : au fait, c’est quoi Charlie Hebdo ?
  8. Conclusion du moment
  9. Hommage aux victimes
  10. Cet article est mis à jour quotidiennement (mises à jour signalées par maj) Voir aussi revue de presse : #escalade de Janvier 2015 et #charlie hebdo ainsi que cette ligne temporelle intéressante.

Lire la suite

WIKI La quenelle est une boulette de différentes formes et de différentes compositions retrouvée dans la cuisine traditionnelle de plusieurs régions françaises.
dieudo-taille-quenelles

Dieudo et sa quenelle épaulée

WIKI La « quenelle » est un geste inventé et popularisé par l’humoriste et militant politique français Dieudonné. Ce signe, dont la position peut aussi bien rappeler le bras d’honneur ou le fist-fucking, peut être interprété comme un geste d’adhésion à l’idéologie antisioniste1, mais aussi comme un geste de ralliement des fans de Dieudonné et/ou, de manière plus équivoque, comme une marque d’hostilité et de victoire faite au nez d’un adversaire. (source)

Le phénomène, bien connu de ceux qui savent encore (politiquement parlant) se marrer de la débâcle de l’empire obscur (le capitalisme occidental), vient du meilleur humoriste français (francophone ?) encore vivant, l’indémontable Dieudonné. Le principe est de -verbalement- « la mettre bien profond » dans le cul de tout opposant politique, entendez par là tout sbire direct ou indirect du système mortifère en place, tous les laquais de l’oligarchie, y compris à ses membres éminents.

Il existe plusieurs types de « quenelles », comme d’ailleurs il en existe de gabarits variés; ainsi, on parlera d’une quenelle de 175, ou d’une quenelle épaulée pour préciser qu’on y place également l’épaule (en conséquence, ça fait plus mal). Tour du monde de la planète quenelle en photos et vidéos

Lire la suite

MONDIALISMEVous vous êtes surement déjà demandé « comment lutter contre le mondialisme » à la sauce Bush / Rockefeller/ Rothschild /Sarkozy / Attali & co (contre leur nouvel ordre mondial, pour faire court). Beaucoup se sont penchés sur la question.

Y compris moi-même. Ne me revendiquant d’aucune étiquette courante (tous ces mots finissant en « iste » ou « isme »), restant un observateur électron libre, j’ai longtemps réfléchi tout en essayant de comprendre ce monde bizard où nous sommes forcés d’évoluer. Lire la suite

Il manquait à l’axe du mal l’emprise définitive sur notre monde obsolète, c’est chose faite depuis peu; que ce soit la « SOPA » aux États-Unis ou « ACTA » en Europe, l’empire contre-attaque la liberté d’expression de façon globale (étonnant ? non, bien sûr.)

Lire la suite

En ce début 2012 ça n’est plus de l’actualité, mais on ne pouvait pas rester sans souligner ce drame qui se joue en Hongrie: l’extrême droite change la constitution et  pratique l’autodafé sauce nazis.

http://www.dailymotion.com/video/xne2yb_hongrie-controversee-la-nouvelle-constitution-est_news

Samedi 12 novembre, deux types de festivités radicalement différentes avaient lieu en Hongrie. L’une, le Fridge festival, rassemblait pour la deuxième année consécutive la jeunesse hongroise « occidentalisée » sur la place des Héros à Budapest pour un concours de snowboard urbain et de nombreux dj sets. L’autre, la seconde édition de la « Nuit de la Purification », se tenait également à Budapest et dans une trentaine de villes hongroises, dans des jardins privés de sympathisants d’extrême droite. Cet événement « hungariste » aurait donné lieu à des autodafés d’ouvrages d’Imre Kertész et d’autres écrivains d’origine juive, de journaux de gauche ou encore de magazines à caractère pornographique et pro avortement. (source: Hu-lala.org)

Lire la suite

Dieudonné

Edit décembre 2012. Dieudo à bien entendu tout mon soutien 🙂
Il apparait que GROLAND a retourné sa veste; en effet, la première vidéo s’intitulait « FATOUAH DIEUDONNE« ; elle a été supprimée (presque) totalement du net; à la place, un sketch plus récent descend dieudo … dommage [edit: j’ai replacé la vidéo ici]

Antiracisme & liberté d’expression pour les uns
Antisémitisme & infréquentabilité pour les autres.

Ça n’est pas faute de s’intéresser au phénomène, à LA polémique de société actuelle. Dieudonné ne serait qu’un « sale raciste ». Point barre.  Étonnant pour un humoriste noir. S’intéresser à Dieudonné et son combat c’est mettre les pieds dans un florilège des tabous des sociétés modernes occidentales: esclavagisme, colonialisme, génocides, religions, bref, les relents de l’histoire qu’il est de bon ton de ne pas trop approcher ou étaler .. Pour autant il semble que le devoir de mémoire soit à plusieurs vitesses.

Les problèmes avec Dieudo se situent à plusieurs niveaux.
Son combat, en tant que black, est (aussi) de rappeler les méfaits du racisme. Ses références aux négriers et l’esclavage sont les seules rappels qui soient aussi visibles. A l’époque du néo colonialisme dit démocratique et de la colonisation de la terre palestinienne, on entend pourtant ça et là que c’est « du passé« , ce sont des «  erreurs de nos ancêtres qui ne peuvent nous être imputées « . Or la vérité est que le racisme et le colonialisme sont la gangrène bien réelle de ce monde, sur le terreau des religions.

Son principal combat, après les affaires de ces dernières années, est de défendre le droit à la liberté d’expression au travers des tabous religieux. A titre personnel, il lui est insupportable de voir le traitement deux poids deux mesures fait, historiquement parlant, concernant les méfaits de l’histoire de l’esclavage et le tabou des tabous, parler de l’état d’Israël et son comportement colonialiste. Il est également, en tant qu’ africain, révolté par le fait que l’apartheid réapparaisse au moyen orient sous la forme d’un mur de béton, qui rappelle les sombres heures de l’Afrique du sud.

Lire la suite

Ce texte n’a pas vocation à être insultant, ni diffamatoire, il va juste rétablir la réalité des « relations » qu’il existe entre A.E et le groupe « la dissidence », organisation politique tentant de s’implanter un peu partout en France.

ActivEast est allé s’inscrire sur le forum de la dissidence à la mi juin; pour apprendre à connaître, par curiosité. Au détours de je-ne-sais plus-quelle-page-web, on tombe sur des tracts de « la dissidence » de ce Vincent Vauclin.; après quelques clics, on tombe sur un site bien foutu, avec un manifeste à télécharger, en pdf (que nous n’avons pas lu tout de suite, nous basant sur la première proposition parlant de rendre à nouveau publiques les banques, aujourd’hui privées; ça nous paraît un bon début de transition vers un monde sans argent), mais aussi avec une web tv, bref, « ça a de la gueule », vu de loin; comme le stipule ce billet de blogue (trouvé il y a 5 minutes), on ne peut que se laisser séduire par la sémantique révolutionnaire de premier abord. Nous ne connaissions rien des personnes derrière le site à ce moment là. Pas plus que le stipulait le site web.

Lire la suite

Ce qui se passe à Strasbourg est grave. A l’heure où la liberté d’expression est en chute libre en France (dernier rapport d’Amnesty International), l’annulation d’une projection dans un squatt, suite à la pression morale exercée par les écrits publiques irresponsables ¹ d’une bande d’étudiants passablement bornés, reflète l’état actuel des non-débats de société inhérents aux affaires du monde.

Tôt dans la soirée était prévue la projection d’une enquête portant sur la façon qu’ont eu les grands médias de parler du 11 septembre aux états-unis, documentaire appelé « Épouvantail, Autruche et Perroquet » et proposé par le collectif « Re-Open911 » français local, des personnes demandant la ré-ouverture des enquêtes gouvernementales controversées sur les attentats. Une grande partie des familles de victimes, et du peuple américain, le demandent depuis 10 ans; un récent sondage national montre que 58% des français sont perplexes quand à la version officielle ². C’est donc, loin de tout courant politique, une large partie de nos concitoyens qui demandent démocratiquement, de se pencher sur la question.

Que s’est-il passé cette soirée ? À en croire les discussions rapportées, la raison avancée des pseudo « antifascistes » d’A.L quand à leur présence devant les grilles de la Maison Mimir (le lieu choisi pour la projection), était de s’assurer « qu’aucun « fasciste » ou « nazi » ne viendrait en douce à une projection qu’ils ont voulu voir annulée ». Un dialogue de sourd a été entrepris avec plusieurs personnes de la maison ou des passants, pour tenter de comprendre quelles étaient les raisons d’un tel emballement sur internet et jusque devant les grilles. Pourquoi parler de « gens d’extrême droite » dans un endroit fréquenté exclusivement de gens, qui à défaut d’avoir une préférence politique, sont, comme on dit « plutôt bien à gauche » intellectuellement ?
Voilà donc la fumeuse explication: « ce sont des thèses de l’extrême droite, de « soral » & co ».  En allant même plus loin, ils sortent eux-même du sujet en poursuivant: « Au final c’est de l’antisémitisme*, car ça prône la thèse du complot juif mondial ». Hein ? quoi ? pardon ? Vous parlez de quoi là les gars ? Je pense que personne dans l’entourage du squatt et des assos qui y gravitent, vont même jusqu’à entrevoir ça. De notre côté (et pour ma part) je ne suis pas (encore) au fait des penchant religieux des grandes familles de banquiers et industriels (dont il semble être question quand on parle des élites mondialistes) ni de leurs ancêtres. De futures recherches confirmeront -ou non- ce qu’ils avancent (hors contexte ?!), notons-le bien. Et quand bien même fussent-ils de confession juive, ces gens, il appartiendrait à chacun d’éviter tout amalgame et généralisation, ce qui bien sûr, pour quelqu’un d’objectif et un tant soit peu intelligent, coulera de source.
Ainsi donc, se poser des questions sur le 11 septembre ferait de vous une personne affiliée à l’extrême droite ?! C’est textuellement ce que ces zigotos soutiennent en tout cas.

Mais pourquoi cet amalgame étrange entre les faits du 11 septembre et l’extrême droite ? quels sont donc ces raccourcis intellectuels qu’ils empruntent ? On va essayer d’analyser objectivement;
Pour comprendre leur raisonnement primaire et, à l’opposé, le raisonnement des tenants du doute quand aux attentats, il faut s’intéresser au contexte mondial où, rappelons-le, tout est irrémédiablement lié et entremêlé dans une Histoire floue, et approximative quand il s’agit de son enseignement scolaire. Il faut en effet s’intéresser à l’argent, au pétrole, au libéralisme économique, à l’histoire récente du capitalisme, pour tenter d’entrevoir l’échiquier mondial actuel dont les joueurs ne sont, somme toute, pas si nombreux que cela. Il faut aussi arriver à entrevoir la possibilité que nous ne soyons que des pions, tous autant que nous sommes. ça n’est pas facile, de s’avouer manipulé. De même, peu de monde souhaite avouer son manque de connaissances et ses lacunes intellectuelles. Malheureusement peu de gens savent se remettre en question sur le fond et la forme.

Sans rentrer dans les détails du 11 septembre, il parait important, dans un premier temps, de savoir de quoi on parle si on veut publiquement exprimer une idée sur un sujet donné. Toute personne censée qui visionne ne serait-ce que la moitié des documentaires parus en 10 ans suite aux attentats, ne pourra que s’interroger sur le silence assourdissant des gouvernements américains successifs au sujet de de la version officielle bancale. Le « problème » est qu’il faut prendre du temps pour prendre connaissance de ces enquêtes, de ces recueils de témoignages de citoyens et d’experts. Or tout le monde n’a, objectivement, pas ce temps, premièrement, de par les contraintes sociales de notre monde moderne, et d’autre part, de part l’abrutissement général assuré par les chaines de médias corrompues à la solde de l’oligarchie « UMPS » et consorts (dans une vraie démocratie, réellement soucieuse du peuple, ne pourrait-il pas y avoir, par exemple, des chaines publiques de sondages d’opinions, un système qui laisserait la parole au plus grand nombre, en plus des chaines de divertissements ?)
Le problème, donc, et dans ce cas précis, est que ces « empêcheurs de projeter en rond » n’ont visiblement pas pris connaissance de la masse énorme de documents relatifs au 11 septembre (Que vous pourrez trouver sur notre site (http://activeast.free.fr/11septembre.htm) et plus exhaustivement, chez RE-OPEN911 (http://www.reopen911.info). Cela pose un problème d’objectivité, mais aussi pose la question: quelle idéologie, dogme ou précepte suivent-ils qui les fasse réagir de la sorte ?

Pourquoi passer du coq à l’âne en déplaçant le propos vers un hypothétique (et, apparemment, sulfureusement controversé)  « complot juif mondial » ? Doit-on invariablement soutenir (selon eux) cette idée, si on s’intéresse au 11 septembre ? Il va s’en dire qu’une grande majorité des gens présents ne comprennent pas cette démarche et ces reproches.

Le droit d’expression est clairement bafoué par des sois-disant « libertaires » autoproclamés. Demandons-leur ce que signifie pour eux la Liberté ?

La réaction de la maison Mimir induite par la découverte des publications calomnieuses d’ A.L. a été d’annuler purement et simplement la soirée de projection débat une heure ou deux avant qu’elle ne débute. Ce que je veux souligner là n’est pas tant la décision d’un groupe de ne pas prendre position « politiquement » parlant, ce qui est légitime, vis à vis de la précarité du squat, mais de souligner la gravité de la situation: le fascisme moral pur et simple opéré par des imbéciles à l’encontre de ceux qui devraient théoriquement être des « camarades » Cette pensée et cette action s’apparente à un dictat de la pensée, conduit par des soi-disant « antifascistes » … Ne devraient-ils pas, du coup, se tirer une balle ?

Pour les plus sceptiques, comment ne pas entrevoir le spectre du « diviser pour mieux régner » ? Je ne leur prêterais pas autant de forces de manipulation, préférant les prendre pour ce qu’ils sont: des clavioteurs, qui n’ont pas compris le sens de ce qu’ils revendiquent. Car ne pas connaitre un dossier est une chose; ne pas être d’accord  avec ceux qui doutent est une chose; mais insulter, intimider, faire en sorte d’annuler des projections débats en est une autre. Sous-entendre que les gens qui doutent sont des fachos nazis relève d’un haut degré de stupidité et révèle une étroitesse d’esprit affligeante. Et EUX voudraient changer le monde ?! non merci, je tiens à ma liberté d’expression.

Je ne connais pas spécialement les idées politiques précises des membres de RE-OPEN911 hors du contexte du 11 septembre, mais je connais les miennes. Comprendre le fascisme et les idées d’extrême droite pour remarquer que nous sommes dans une société totalitaire me permet d’affirmer, en tant qu’antifasciste convaincu, que je connais mes ennemis: les néo-libéraux capitalistes, l’oligarchie d’un autre âge, et, en général, toute personne qui entravera ma liberté. A bon entendeur

Les vrais fascistes sont au pouvoir, pas dans les squats. Bande de nases

Entre-temps, après quelques recherches rapides sur la polémique face à re-open911;
Que des « Bigards » sarkozystes ou des « Alex jones » soit-disants « proche de l’extrême droite américaine » ³  s’interrogent aussi ne va pas me rendre moins perplexe. Devrions-nous changer de trottoir quand on voit quelqu’un qui ne pense pas comme soit ? Bigard est sexiste et vote sarko .. et alors ? vous voulez le brûler ? c’est ça « libertaire » ? taper tous ceux qui ne pensent pas comme vous ? N’avez-vous pas pensé une seconde que ce système est assez puissant pour flouer les gens ? que notre conditionnement généralisé est tel que vouloir de tout un chacun qu’il soit à votre (fausse) image de gens « parfaits » ?

Nous déplorons que certains membres de re-open soient en contact, ou soutiennent, des personnes d’extrême droite. Nous ne cautionnons pas. Par contre, ça ne suffira toujours pas à mes yeux à discréditer le travail (mondial) de recherche d’une éventuelle autre vérité que la version officielle de ces dramatiques attentats terroristes.
A voir aussi qui est le plus « terroriste »: un gars qui pose une bombe, ou un empire qui en largue plusieurs tonnes ? Personnellement, le gouvernement américain et son appétit hégémonique, ses manipulations historiques à travers des organes comme la CIA, ses continuelles entrées en guerre sur fond de pétrole me font dire qu’ils sont de loin les plus gros terroristes de la planète (même un militaire américain le dit, au passage: http://www.youtube.com/watch?v=V3kIr-1VJwY).
Qui est le terroriste: les premières actions de la R.A.F pour dénoncer la guerre du Vietnam, ou les états-unis qui balancent l’Agent Orange (c’est d’ailleurs intéressant d’apprendre qui le fabriquait…)

Le problème, pour certains antifascistes, c’est les amalgames et l’étroitesse d’esprit; un exemple: T. Meyssan dit que le 11 septembre est un « insidejob », donc tous ceux qui pensent la même chose hériteraient des penchants politiques du sus-cité ?! Le problème est de confondre le fond et la forme.. certaines idées sont trans-partis politiques, n’en déplaise à certains. Que ce soit sur ce sujet ou sur d’autres, comme l’Europe.
Il y a une différence entre « être perplexe sur le 11 septembre » et  « soutenir kadhafi », comme le laisse entendre cet article ³. Du moins tout le monde ne fait pas ce genre de raisonnement. Mais maintenant qu’on en parle, à « choisir » entre kadhafi et l’Otan … le « choix » n’est pas facile, pour ceux qui connaissent et comprennent l’Otan.

Pour conclure, loin de toute polémique sur les instigateurs réels des attentats, nous nous positionnons, comme des  Mathieu Kassovitz et d’autres millions de personnes, pour exprimer nos doutes sur la version officielle, et dénoncer la manipulation grotesque dont le monde est la cible. A titre plus personnel, je regrette que des tarés se sentent représenter une mouvance intellectuelle libertaire bafouée par leur ignorance et leur manque de recul objectif. Dans leur tour d’ivoire, ils ne cessent de se réfugier derrière des mots galvaudés pour déverser leur fiel. Ils incarnent de fait l’opprobre anarchiste.

———————–
¹ http://www.alsacelibertaire.com/?p=4778
² http://www.reopen911.info/11-septembre/sondage-h-e-c-pour-reopen911-les-francais-et-le-11-9-11-questions-sur-le-11-septembre
³ http://conspishorsdenosvies.wordpress.com/2011/09/09/reopen911-porte-ouverte-vers-l-extreme-droite
* Différence entre ANTISÉMITISME et ANTI-SIONISME: http://www.dailymotion.com/video/xkp5p9_differences-entre-juifs-et-sionistes_news

http://activeast.free.fr