Tag Archive: répression


quenelles-flic-DTC
Pressions, abus, non déontologie … la liste est longue.

« Le plus révoltant, c’est l’instrumentalisation de la police, qui n’est pas considérée comme un service publique par ceux qui la dirigent, mais plutôt comme un instrument de pouvoir. »

(ex flic, texte complet de l’interview (version longue) plus bas) Lire la suite

Alex, notre camarade strasbourgeois et président des Don Kichotte Strasbourg, un soutien sans faille aux sans-papiers locaux, entre autres, est en grève de la faim depuis près de deux semaines maintenant. Son procès clairement politique du mardi 8 novembre 2011 arrive.

Une grève de la faim à Strasbourg pour demander la fin des provocations et la répression policière de la part de forces de l’ordre sensées être au service du peuple.
Une grève de la faim pour dénoncer l’intenable collusion entre la justice et l’exécutif dans certaines affaires.

A l’image des salariés de Lafarge en grève de la faim autre à Saint Coud en ce moment même, en des temps sombres où une professeur de Bézier tente de s’immoler par le feu, après des vagues de suicides dans des entreprises nationales et dans la police, un camarade strasbourgeois a débuté mardi 11 octobre une grève de la faim pour attirer l’attention de nos représentants nationaux sur la répression actuelle démesurée mais galopante depuis longtemps. (http://grevedelafin.wordpress.com)

Lire la suite

Appel de Londres

London Calling

lundi 29 août 2011

Un appel à d’autres révoltés sur le continent, à mettre le feu à la poudrière


La capacité de l’homme à s’adapter aux circonstances ne connaît pas de limites. On peut lui imposer un milieu des plus affreux, fait de misère, de pauvreté, de prison ; lui enlever toute perspective de vivre une vie pleine et passionnée, tout espoir ; l’encourager même à commettre les actes les plus vils au nom de la patrie, de la morale, du maintien de l’ordre, et il ne bronchera pas. Il regardera ses pieds et s’adaptera aux circonstances. Cette capacité est le fil qui traverse toute l’histoire humaine, c’est le fil de la résignation, de l’acceptation de l’inacceptable, l’effacement de soi-même au nom du « moindre mal ».

Lire la suite