Tag Archive: soros


Source

Ils frappent partout, mais semblent venir de nulle part. Ils dénoncent un «fascisme» omniprésent et fantasmé. Ils n’ont aucune existence juridique mais bénéficient d’incroyables indulgences judiciaires. Qui sont-ils?

Les Antifas se plaisent à revêtir le noir, toujours encapuchonnés et masqués comme les Black Blocks, dont ils sont l’avatar. Comme on le sait, la dénomination Schwarzer Block fut imaginée dans les années 1980 par la police de Berlin-Ouest pour désigner les Autonomes de Kreuzberg. Ce quartier jouxtant le «Mur» faisait encore partie du secteur d’occupation US jusqu’en 1990. Autrement dit, les Black Blocks sont nés dans un territoire sous contrôle militaire américain.

C’est important, car au même moment apparaissait aux États-Unis, plus exactement à Minneapolis (Minnesota) l’Anti-Racist Action Network (ARA). Ce groupe recrutait dans les mêmes éprouvettes punk et squat qu’au sein du laboratoire de Berlin Ouest. Entre scientifiques de l’agitprop, on collabore. Dissous en 2013 pour ressusciter sous le nom de Torch Antifa Network, le but de ce mouvement était, dès l’origine, de combattre le sexisme, l’homophobie, les idées anti-immigrationnistes, le nativisme, l’antisémitisme ou encore l’anti-avortement. Bref, quelques-uns des leviers de démantèlement d’une société traditionnelle bordée d’ignobles frontières, que l’on retrouve aussi bien dans les programmes officiels de la Commission de Bruxelles et de ses ONG-écrans que dans les feuilles de route de la galaxie Soros.

Lire la suite

Publicités

Publié le 19 octobre 2016 par Nico le Taureau sur croa.fr

croa-antifas« S’il y a une maladie qui ronge la société française sur le plan idéologique, c’est bien celle qu’on pourrait appeler « gauchisme », ou « antifascisme ». Le gauchisme se caractérise par la soumission à la doxa dominante, qui rend ses membres totalement conditionnés par le Système au moyen d’une doctrine sclérosée, qui l’enferme dans une prison intellectuelle. Quand à l’antifascisme, il se caractérise par le rejet de tout ce qui représente la Nation, ses traditions (surtout chrétiennes), son Histoire et sa culture ; une volonté d’abolition du passé. Ces deux idéologies, qui vont de pair, prônent le déracinement et l’internationalisation du monde, ce qui les rendent compatibles avec le mondialisme des Rockefeller et des Rothschild.

Le diagnostique auquel nous allons procéder vise avant tout à dénoncer une escroquerie intellectuelle et à y apporter un remède, pour le bien commun. En effet, depuis plusieurs décennies, ces idéologies n’ont eu de cesse de jouer le camp mondialiste, c’est-à-dire celui de l’Anti-France.

Lire la suite